Le coronavirus aurait un impact sur la production de Switch au Japon, selon Nintendo

Virgile Rasera
Spécialiste Gaming
06 février 2020 à 11h56
0
Nintendo Switch

Dans un communiqué publié aujourd'hui, la firme de Kyoto a annoncé que l'épidémie de coronavirus à laquelle fait face la Chine, depuis plusieurs semaines maintenant, aura un impact certain sur la production et la livraison de Switch sur le territoire japonais.


Consoles et périphériques inclus

Alors que de plus en plus de secteurs de l'économie chinoise, et par conséquent mondiale, accusent un ralentissement significatif du à la crise sanitaire du coronavirus, Nintendo a décidé de prévenir ses partenaires et le grand public des conséquences à prévoir sur la disponibilité de la Switch au Japon. « Nous tenons à adresser nos plus sincères excuses à notre clientèle pour la gêne occasionnée », a sobrement déclaré la firme dans son communiqué.

Ce dernier nous apprend également qu'en plus de la production de consoles, c'est également celle des joy-cons et autres périphériques tels que le Ring-Con, accessoire indispensable pour jouer au fameux Ring-Fit Adventure, qui sera impactée. Et comme on pouvait s'y attendre, l'édition spéciale de la console aux couleurs du nouveau Animal Crossing, récemment dévoilée par Nintendo, verra également sa sortie repoussée du 8 février à une date encore non communiquée.

L'Europe et les Etats-Unis ne seraient pas concernés

Contacté par nos confrères de Bloomberg, Nintendo affirme que seul le marché japonais devrait être touché. Le constructeur prioriserait-il les marchés européen et nord-américain ? C'est une possibilité. On sait que la quasi-totalité des consoles produites puis exportées dans le monde viennent de Chine. En effet, rappelons que, dans une lettre adressée au président Trump, et le priant de retirer les consoles de jeux vidéo de la liste des produits importés de Chine taxés par le gouvernement américain, Microsoft, Sony et Nintendo mettaient en exergue le fait que 96 % de leurs machines étaient fabriquées sur le territoire chinois.

Nintendo avait d'ailleurs décidé, peu de temps après cette opération de lobbying, de délocaliser une partie de sa production des usines chinoises de Foxconn vers celles de son partenaire japonais Hosiden, basé au Vietnam. Foxconn qui, soit dit en passant, avait également évoqué son intention de délocaliser une partie de sa production chez son voisin vietnamien avant de se raviser, suite à l'assouplissement des mesures de l'administration Trump vis-à-vis des produits fabriqués en Chine.

Selon Reuters, le gouvernement chinois aurait d'ailleurs ordonné à Foxconn d'arrêter le travail dans ses usines, dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus. La dépendance à la Chine de l'économie mondiale en générale et de celle du jeu vidéo en particulier fait donc à nouveau montre de ses limites.

Sources : Nintendo, Bloomberg, Kotaku
Modifié le 06/02/2020 à 11h56
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Star Wars : un énorme coffret 4K Ultra HD

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top