L'action Iliad en chute libre, la stratégie Free en cause ?

Par
Le 12 février 2019
 0
iliad
© Shutterstock.com

Le cours de l'action de la maison-mère est en chute libre depuis le début de l'année. La Freebox Delta, censée redonner un nouveau souffle à l'activité fixe, semble réaliser un démarrage très décevant.

Le temps n'est vraiment pas au beau fixe chez Free. L'opérateur subit actuellement une chute très violente de son cours de Bourse. L'action Iliad a perdu vendredi 5,22% à 90€, un niveau qu'elle n'avait pas connu depuis 2012, aux premières heures de son offre de téléphonie mobile.

Iliad perd la moitié de sa valeur en un an

Depuis le début de l'année 2019, l'action a littéralement plongé de 26,59%. C'est le seul opérateur du paysage français à connaitre une baisse aussi massive, Orange étant stable et Altice ayant progressé de 7%. Le groupe Iliad a perdu plus de la moitié de valeur ( -53%) en une seule année.

Les raisons d'une telle chute sont multiples. Tout d'abord, Free paye une baisse d'abonnés en 2018 dans le fixe, une première depuis le lancement de l'opérateur dans le paysage des télécoms français. La Bourse a rapidement sanctionné cette annonce, Free réalisant l'essentiel de ses revenus (et de sa marge) auprès de ses abonnés Internet.

La Freebox Delta ne déchaine pas les foules

La deuxième raison serait les ventes jugées décevantes de la nouvelle Freebox Delta. Xavier Niel avait créé l'évènement lors de la présentation de sa dernière box, mais les clients ne s'y seraient pas retrouvés, entre prix trop élevé et de nombreux services ajoutés n'intéressant pas le public de prédilection de l'opérateur : les technophiles.

Aucune donnée chiffrée n'a été donnée par Iliad en 2 mois de commercialisation, là où les opérateurs aiment à communiquer rapidement sur les premiers indicateurs de vente. Le seul signe probant de ce désintérêt vis-à-vis de la Freebox Delta viennent des chiffres de fréquentation du site internet de Free. Ils ne montrent aucune augmentation de trafic depuis le lancement de la nouvelle box en décembre dernier.

Iliad pourrait traverser d'autres trimestres difficiles

L'avenir ne semble pas particulièrement optimiste pour Iliad. Les analystes financiers tablent sur une baisse du chiffre d'affaires de 4,7 au quatrième trimestre 2018, et qui inclura les premiers abonnements Freebox Delta. Et malgré ses ventes jugées très faibles, les clients attendent encore leur matériel aujourd'hui.

L'autre inquiétude vient du développement d'Iliad en Italie via son offre mobile. Malgré sa réussite commerciale indéniable (2,2 millions de clients en moins d'un an), les analystes pointent du doigt que ces abonnés ont été recrutés avec des forfaits à bas prix, dégageant peu de marge et tablent sur des pertes estimées à 33 millions d'euros. Free devra convertir ses abonnés à des offres plus chères pour retrouver le chemin de la croissance.

Iliad conserve malgré tout son objectif d'un EBITDA (bénéfice avant impôts) d'un milliard d'euros en 2020. Les cabinets financiers eux sont catégoriques : il sera de 30% inférieur à ces prévisions.

Source : AGEFI
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Free (Iliad)

scroll top