Free : il résilie et reçoit... un cactus !

Par
Le 27 janvier 2017
 0
Un client de Free a trouvé une façon originale de résilier son abonnement, et a reçu un cadeau surprise de la part de l'opérateur.

Une résiliation comme on en a vu peu


Adresser à son opérateur une lettre de rupture, comme s'il s'agissait d'un bien-aimé, il fallait y penser ! Un client de Free, Tom Demont, a décidé d'accompagner sa lettre de résiliation d'un mot informel et plein d'émotion. Le jeune homme s'y souvient des bons comme des mauvais moments passés chez l'opérateur. Ses vacances sans réseau 4G et avec un 3G limité à 50Mo l'ont marqué, mais « le jour où tu es passé en illimité a retenti comme un renouveau dans notre relation », écrit-il. Tom Demont est reconnaissant envers Free de lui avoir permis de télécharger un logiciel en plein milieu d'un cours, tout comme pour les moments joyeux qu'il a passés à regarder des vidéos YouYube et jouer à Clash of Clans. Le mot de ce client pas comme les autres n'est pas passé inaperçu : c'est Angélique Gérard, la directrice de la relation clients, en personne, qui lui a répondu par tweet : « Je suis effondrée ! Tom, nous aussi on t'aime ».

Mais l'histoire ne s'arrête pas là : le jeune homme a reçu par la suite un colis avec... un vrai cactus ! Cinq jours seulement après sa « lettre de rupture », livré par Chronopost, s'il vous plaît ! Le premier intéressé n'a pas manqué de se faire filmer en train d'ouvrir son colis et a partagé la vidéo sur Twitter. Toutefois, le nombre de retweets a été limité : 45 seulement, ce qui s'explique sans doute par l'inscription récente du jeune homme sur Twitter et son faible lectorat (40 personnes seulement).

0258000008309916-photo-free-logo.jpg


Malgré une couverture clairement insuffisante, les Français se ruent vers Free


Malgré les offres tarifaires agressives de Free, notamment commercialisées via Vente-Privée, les raisons de quitter l'opérateur de Xavier Niel peuvent être nombreuses. Free ne couvre que 69 % de la population en 4G. Dans les zones non couvertes, c'est le réseau 3G qui prend le relai. Celui-ci couvre 85 % de la population et est fourni en itinérace par Orange. Mais c'est là que réside le problème : non seulement la 3G offre des débits inférieurs à la 4G, mais le contrat qui lie Free à Orange prévoit des limitations de débit. De plus, il devrait arriver à son terme en 2020 : les clients de Free n'auront qu'à se rabattre sur ce que l'opérateur pourra alors leur proposer « en propre ».

N'empêhe, Free compte aujourd'hui 2,8 millions de clients fixe et 11,9 millions d'abonnés mobiles, dont 4,25 millions ont des forfaits 4G. L'opérateur affiche par ailleurs un rythme record de nouvelles souscriptions.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Free (Iliad)

scroll top