La Pologne souhaiterait à son tour écarter Huawei de la 5G

Par
Le 25 janvier 2019
 0
huawei
astudio / Shutterstock.com

Huawei pourrait être prochainement écarté du futur réseau 5G de la Pologne, qui souhaite davantage favoriser des acteurs européens.

Le géant Huawei continue de payer les pots cassés des soupçons d'espionnage qui pèsent à son sujet, puisque désormais, c'est la Pologne qui envisage d'exclure le fleuron chinois de la technologie. Les dirigeants polonais, le président Andrzej Duda en tête, voudraient écarter Huawei de son futur réseau 5G ; les smartphones ne sont pas concernés.

Nokia et Ericsson pourraient prendre la place de Huawei en Pologne

Si la Pologne n'a pas encore décidé quel équipementier pourrait remplacer Huawei, les responsables gouvernementaux discutent avec leurs alliés de l'Union européenne et d'Amérique du Nord sur les prochaines étapes. Le Finlandais Nokia et le Suédois Ericsson sont en bonne position pour fournir la Pologne en équipements 5G.

Orange et T-Mobile, deux des quatre principaux opérateurs de télécommunications du pays, procèdent à des tests 5G munis d'équipements Huawei. Les deux pourraient être contraints de se tourner vers d'autres sociétés.

Si les responsables de Huawei ont rencontré des membres du gouvernement polonais, le lien paraît rompu entre la firme et la Pologne depuis qu'un dirigeant chinois de l'entreprise a été arrêté il y a deux semaines sur le territoire polonais, lui aussi accusé d'espionnage.

Modifié le 26/01/2019 à 09h45
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Huawei

scroll top