Larry Page et Sergey Brin : quand deux visionnaires créent Google "dans un garage"

Marc Paller
19 mai 2016 à 08h32
0

Un engagement dans la science du futur

Larry Page et Sergey Brin sont également connus de par le monde comme étant des visionnaires. Larry Page a notamment obtenu de nombreuses distinctions, suivant l'envolée de Google. En 2002, le titre de "Leader international de l'économie du futur" par le Forum Mondial Economique lui est décerné et en décembre 2005, le Financial Times le désigne « Homme de l'année » avec Sergey Brin.

En 2004, l'année de l'entrée en Bourse de Google, Larry Page reçoit le Prix Marconi pour ses avancées avec Sergey Brin dans le domaine de la transmission de l'information. En mai 2013, Larry Page annonce souffrir d'une paralysie partielle des cordes vocales et d'avoir perdu, de ce fait, une partie de sa capacité vocale. Toujours à la direction opérationnelle de Google, il révèle financer un programme de recherche sur la paralysie des cordes vocales et appelle toutes les personnes atteintes de la même maladie à participer à une étude.

0226000003425610-photo-le-logo-de-google-appos-sur-le-si-ge-du-groupe-aux-etats-unis.jpg


Pour sa part, Sergey Brin se marie en 2007 avec Anne Wojcicki, une biologiste ayant cofondé 23andMe, une start-up permettant aux internautes d'analyser et de déchiffrer leur patrimoine génétique. Sergey Brin y investit par le biais de Google 3,9 millions de dollars. Grâce à 23andMe, Sergey Brin découvre qu'il possède la même mutation du gène LRRK2 que sa mère, responsable de la maladie de Parkinson. Le couple a donné plus de 32 millions de dollars à la fondation Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson. En 2008, âgé de 34 ans, Sergey Brin annonce avoir réservé une place pour l'espace et qu'il prendra prendra un vol privé de la fusée russe Soyouz dans les prochaines années.

0258000008437090-photo-23andme.jpg


La fortune de Sergey Brin est estimée à 34,4 milliards de dollars par Forbes en 2016. Elle le place à la 13e place du classement des hommes les plus riches du monde. De son côté, Larry Page se place en 12e position avec 35,2 milliards de dollars.

La création d'Alphabet

Le 10 août 2015, la holding Alphabet Inc. cofondée par Larry Page et Sergey Brin prend forme. Les rênes de Google sont alors confiées à Sundar Pichai (qui était à la direction d'Android). Cette réorganisation, voulue par Sergey Brin et Larry Page, permet de gagner en autonomie pour lancer de nouveaux projets tout en bénéficiant de la puissance financière et humaine de Google (incluant les services tels que YouTube ou Maps). Selon ses fondateurs, le nom Alphabet symbolise le langage, l'innovation la plus importante de l'humanité qui est au cœur de l'outil de recherche Google.

Le groupe est constitué de Google Inc., Nest Labs, Calico, ainsi que Google Fiber, Google X, les fonds Google Capital et Google Ventures, et Sidewalk Labs dans le domaine de l'urbanisation. Les structures les plus incroyables d'Alphabet se nomment Google X et Calico. Le premier est le laboratoire secret, pensé par Larry Page, en charge des projets les plus fous, qui a déjà lancé des prototypes comme les voitures autonomes, les lunettes de réalité augmentée. L'une des missions des employés espère même prolonger l'espérance de vie de l'homme. La firme a, pour cela, recruté des chercheurs spécialisés dans la génétique et la biologie.

0258000008217234-photo-alphabet-google-logo.jpg


Où s'arrêtera le duo Sergey Brin - Larry Page ? Après avoir fait grandir Google depuis leur rencontre à l'université de Stanford, les deux visionnaires se sont penchés sur de nouveaux projets d'envergure. Surnommés « Les Steve Jobs de Google », ils ont permis à une société de passer d'un simple moteur de recherche à un géant tentaculaire. Offrant des centaines de services, l'entreprise californienne tire la grande majorité de ses revenus de la publicité. Début 2016, Alphabet, la maison-mère de Google, a publié pour la première fois les revenus et les pertes de ses activités hors internet (voir : Google (Alphabet) : la machine à cash détrône Apple en bourse).

Le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 21,3 milliards de dollars, avec une croissance de 18%, et un bénéfice de 4,9 milliards de dollars sur le dernier trimestre de l'année 2015. Le jour même, la capitalisation boursière d'Alphabet, qui a atteint 543,2 milliards de dollars, surpassait celle du géant Apple. Bien que les nouveaux projets futuristes mis en œuvre par la nouvelle entité formée par Sergey Brin et Larry Page peinent encore à dégager un bénéfice, le fruit de la recherche et du développement des nouvelles structures guidera peut-être notre quotidien de demain.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top