Avant de quitter PayPal, eBay lancerait une vague de licenciements record

Par
Le 11 décembre 2014
 0
eBay compte bien réduire ses coûts en prévision de sa séparation d'avec sa filiale PayPal. Le site de ventes aux enchères prévoirait de supprimer au moins 3 000 postes au début de l'année prochaine.

00c8000005405041-photo-ebay-nouveau-logo.jpg
Au mois de septembre, eBay cédait à son investisseur Carl Icahn et annonçait sa future séparation d'avec son service de paiement en ligne PayPal. Invoquant des sources proches du géant des enchères sur Internet, le Wall Street Journal affirme qu'en prévision de la scission, eBay va supprimer au moins 3 000 emplois, soit 10% de ses effectifs, au début de l'année 2015.

Le mouvement affecterait les équipes en charge de la partie « enchères » du site. S'il se confirme, il s'agira de la plus grande vague de licenciement opérée par eBay à ce jour. Cela permettrait au géant de réduire ses coûts opérationnels, qui ont augmenté de 14% entre janvier et septembre. En octobre, l'entreprise avait promis une « gestion énergique des coûts » afin de préparer la séparation.

Toutefois, les sources du Wall Street Journal précisent que la société évalue toujours les options dont elle dispose, et qu'elle pourrait renoncer à ce plan de licenciement. eBay a refusé de commenter « ces rumeurs ».

Carl Icahn, le milliardaire et actionnaire de eBay, Apple, Yahoo!, Dell, ou encore Netflix, soutient que la filiale de paiement, acquise par le site de ventes aux enchères en 2002, se porterait mieux sans sa maison mère. Si le géant des enchères continue de générer un chiffre d'affaires plus important que PayPal, sa croissance, en revanche, ralentit (+9% seulement au 2e trimestre). Tandis que PayPal progresse de 20% en moyenne chaque année. Cette scission s'annonce compliquée pour eBay, le service de paiement en ligne représente plus de 40% de ses revenus l'année dernière.

Pour en savoir plus :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top