eBay poursuit son renouveau en lançant ses Collections en France

Par
Le 11 septembre 2014
 0
Avec ses Collections, eBay a intégré en 2013 une partie sociale ressemblant fortement à Pinterest. L'américain ouvre aujourd'hui ce service en France, avec l'espoir qu'il réussira sa transformation.

0104000005405041-photo-ebay-nouveau-logo.jpg
Un an après leur lancement aux Etats-Unis, les Collections d'eBay débarquent en France. L'idée de la place de marché est de séduire ses acheteurs fans de mode et de décoration d'intérieur, qui pèsent dans son chiffre d'affaires. Toute ressemblance avec Pinterest serait fortuite... La plateforme argue qu'à la différence du « tableau de liège numérique », elle adosse ce service à son site e-commerce.

Les consommateurs français inscrits sur eBay (ainsi que les marques) peuvent maintenant créer une page sur laquelle ils affichent les photos de produits, mais aussi celles des personnes qu'ils suivent. « Nous avons remarqué que les achats dans l'habillement, la décoration et, à notre grande surprise, le high-tech, sont conditionnés par les inspirations que vont glaner les gens sur Internet », explique Alex von Schirmeister, le responsable Europe d'eBay.

La cible historique d'eBay, celle qui cherche les bonnes affaires, existe toujours. Mais en près de vingt années d'existence, s'est développée une autre catégorie de consommateurs, très présente sur la plateforme.
« Un nombre croissant d'utilisateurs viennent sur eBay pour trouver des pièces uniques, comme des séries limitées, qui reflètent leur univers : ces profils de consommateurs représentent 45% du montant des achats effectués sur notre plateforme », détaille-t-on. Selon une étude Ipsos pour eBay, près des deux tiers des consommateurs sont en quête d'inspiration lorsqu'ils achètent des vêtements et de la déco d'intérieur.

Si eBay déploie ses Collections en France, c'est parce qu'elles connaissent un certain succès : 3,3 millions de pages ont vu le jour en une année, dont 1 million aux Etats-Unis et 35 000 depuis la France, via la version américaine du site. L'autre argument est qu'il est temps pour eBay de rattraper son retard sur Pinterest. Enfin, il ne faut pas oublier qu'en août 2013, Amazon a lui aussi investi le terrain des « Collections ».

Face à Pinterest


Sur eBay, à la différence de Pinterest, les internautes ne peuvent pas épingler n'importe quoi sur leur tableau de bord - que l'on peut qualifier de liste d'envies partagée. « Les membres sont limités à l'inventaire d'eBay », affirme François Coumau, directeur Europe du Sud de la place de marché. Lorsqu'un produit est vendu, sa photo n'est pas supprimée. L'internaute cliquant dessus sera renvoyé vers un produit jugé similaire.

Si la distance entre la photo et l'achat est très courte dans le modèle d'eBay, il est difficile en revanche de penser que la mécanique de l'inspiration fonctionne aussi bien que sur Pinterest. En effet, l'un des leviers de la transformation sur le tableau de liège repose sur la qualité générale des photos, qui mettent en scène les produits et peuvent susciter l'envie. Mais sur eBay, la plupart des clichés ont juste vocation à montrer le produit, sans le valoriser. Sans parler de la myriade de photos de mauvaise qualité d'articles d'occasion.

De la même manière que dans les services de streaming audio et vidéo, le nerf de la guerre, dans la mode et dans la décoration, se déplace sur le terrain de la recommandation. L'américain semble obligé d'adopter cette stratégie. Après un an d'expérience, la place de marché assure que ses Collections ont stimulé le taux d'engagement de ses membres aux Etats-Unis, mais ne parle pas de conversion, et ne livre aucun chiffre.


A lire également :


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top