Bouygues Telecom reste devant Free Mobile

Par
Le 16 novembre 2015
 0
L'opérateur concrétise ses efforts. Bouygues Telecom enregistre une forte poussée en termes de nouveaux abonnés, en particulier en matière de téléphonie mobile.

Bouygues Telecom poursuit son entreprise de redressement. Après avoir subi la concurrence et l'arrivée d'un nouvel entrant sur le marché de la téléphonie mobile, l'opérateur reprend des couleurs. Pour son troisième trimestre, la société indique avoir recruté de nouveaux clients, surtout sur le mobile.

L'opérateur recrute pas moins de 208 000 nouveaux abonnés. Une progression importante qui est le signe d'une fin de cycle. A titre d'exemple, le nombre d'abonnements prépayés ne diminue que de 20 000 clients. Bouygues Telecom totalise à présent 11,641 millions de clients sur ce marché, soit environ une part de marché de 14%. Son concurrent le plus proche, Free Mobile, a de son côté récemment affirmé détenir 11,315 millions de clients à la date du 30 septembre.

Sur le fixe, le groupe annonce avoir séduit 94 000 nouveaux clients, ce qui porte son total d'abonnés à 2,696 millions. Là encore, la progression est notable puisque Bouygues Telecom renoue avec des croissances fortes (à l'image du début de l'année).

0258000007965731-photo-bouygues-telecom-logo-2015.jpg

Toujours est-il qu'à l'instar de certains concurrents, l'opérateur parvient à stabiliser un élément important, à savoir le prix moyen que verse chaque mois un client (ARPU). Cette donnée est constante, à 23,3 euros pour le mobile.

Bouygues conserve encore des pertes


Au bilan global, Bouygues Telecom se porte mieux (.pdf). Au troisième trimestre, le FAI totalise un chiffre d'affaires de 1,16 milliard d'euros, soit une progression de 4% par rapport à l'an dernier. Quant à son résultat opérationnel, il représente désormais 45 millions d'euros, en nette hausse de 50%.

Tout n'est cependant pas rose pour l'opérateur. Sur les neuf premiers mois de l'année, sa perte nette est à présent de 50 millions d'euros. Cet élément est en constante réduction mais représente toujours un poids mort sur les comptes du groupe.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top