Bouygues Telecom se dit optimiste pour son avenir

Par
Le 07 octobre 2015
 0
Après avoir refusé une offre à 10 milliards d'euros d'Altice, Bouygues Telecom veut aller de l'avant. L'opérateur s'attend à une croissance forte de ses résultats, en particulier sur la téléphonie mobile.

En juin dernier, Bouygues Telecom refusait une offre de rachat émanant d'Altice (SFR-Numericable). Evaluée à 10 milliards d'euros, la proposition a été rapidement rejetée par l'opérateur. Proie pour la concurrence, la société entend à présent revenir dans le vert, en misant particulièrement sur la téléphonie mobile.

En 2017, la société compte faire progresser son chiffre d'affaires de 10% par rapport à 2014 (autour de 3,87 milliards d'euros). Ces mesures s'accompagneront toutefois d'une intensification de ses économies. Bouygues Telecom affirme être en mesure de réaliser 400 millions d'économies sur ce terrain entre 2013 et 2016.

Entre temps, la société aura supprimé plus de 2000 postes en son sein et revu en profondeur sa stratégie marketing (réduction et simplification des offres). Quant à l'investissement, il devrait rester fort, autour de 750 millions d'euros par an.

0258000007965731-photo-bouygues-telecom-logo-2015.jpg

Deux leviers de croissance


Le marché de la téléphonie mobile demeure très concurrentiel. Si Bouygues Telecom joue à présent des coudes avec Free Mobile, l'opérateur compte sur un facteur de fond pour rassurer. Selon des constatations de l'Arcep, les prix moyens des forfaits sont actuellement en train d'augmenter. En moyenne, un utilisateur réglait la somme de 18,7 euros en début d'année, contre 19 euros à présent.

Outre la 4G, le second levier pour Bouygues Telecom se trouve dans le domaine des offres Internet fixe. Un terrain sur lequel l'opérateur recueille déjà les fruits de sa stratégie puisque, dans son ensemble, le FAI a gagné 35 000 nouveaux abonnés en un an et compte à présent 398 000 clients au très haut débit (dont 23 000 à la fibre FTTH).

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top