Coronavirus : Amazon, LG, Ericsson, NVIDIA... le MWC 2020 amputé de ses stars

10 février 2020 à 08h00
0
amazon-web-services.jpg
© Alexandre Boero pour Clubic

Le géant du e-commerce est le dernier à avoir annoncé son retrait du Mobile World Congress, qui démarre à la fin du mois.

L'édition 2020 du Mobile World Congress (MWC) ne débute que le lundi 24 février et s'étalera jusqu'au jeudi 27. Pourtant, celle-ci prend de jour en jour des allures de flop avant l'heure. Rarissime, pour ne pas dire inédit. Ces derniers jours, plusieurs constructeurs ou mastodontes des nouvelles technologies ont annoncé leur retrait du plus grand salon de l'industrie de la téléphonie mobile. À qui la faute ? Au coronavirus, dont l'expansion ne cesse pas, bien au contraire.

Amazon évoque avoir cédé aux « préoccupations persistantes »

Dimanche soir, Amazon a annoncé son retrait du Mobile World Congress, qui a lieu à Barcelone et où 100 000 visiteurs étaient initialement attendus. La firme de Jeff Bezos impute clairement sa non-participation à l'épidémie du coronavirus et « aux préoccupations persistantes » qu'elle génère, partout dans le monde.


Pour Amazon, ce retrait ne tombe pas à point nommé, puisque l'entreprise avait prévu de faire une démonstration de force de ses compétences dans le Cloud via sa filiale dédiée AWS.

Les équipementiers 5G se sacrifient en partie

En l'espace d'une semaine, plusieurs fabricants, acteurs et entreprises stratégiques de la téléphonie mobile ont annoncé leur retrait du MWC 2020. C'est le cas de LG Electronics ou de NVIDIA. L'acteur qui a peut-être le plus à perdre est Ericsson. L'équipementier suédois ne pouvait théoriquement pas manquer cette édition, qui sera marquée par la 5G.


Les Chinois Huawei (qui a mis en place une procédure de quarantaine) et ZTE (qui a annulé sa conférence), très attendus également, ne devraient être que partiellement présents à Barcelone, ayant prévu de recruter du personnel en Europe en urgence pour palier l'absence des forces chinoises, privées de déplacement. Aucun visiteur provenant de la province de Hubei n'est autorisé à quitter la Chine, sauf s'il parvient à prouver qu'il a passé les deux dernières semaines précédant le MWC hors du pays.

Ce dimanche, la barre des 40 000 cas a été franchie, avec un coronavirus qui a fait plus de 900 victimes. 3 246 personnes touchées un temps par le virus ne souffriraient plus d'aucun symptôme. L'Espagne compte en tout cas redoubler de précaution alors que deux personnes sont atteintes sur son territoire. La GSMA Association, organisatrice du salon, a d'ores et déjà prévu d'instaurer une politique empêchant les participants et visiteurs du MWC de se serrer la main.

Source : CNBC
Modifié le 10/02/2020 à 09h55
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top