Gravement touchée par l'épidémie de coronavirus, la compagnie aérienne Flybe met la clé sous la porte

05 mars 2020 à 12h46
0
Flybe
© Aero Pixels

La compagnie avait déjà échappé au dépôt de bilan en janvier dernier. Tous les vols sont aujourd'hui annulés et 2 000 personnes se retrouvent sans emploi.

Les compagnies aériennes redoutaient les effets de la crise causée par l'épidémie mondiale de Covid-19 et Flybe est la première société touchée par la baisse du trafic.


La compagnie éprouvait des difficultés financières depuis plusieurs mois

L'entreprise a annoncé ce jeudi 5 mars être placée en redressement judiciaire. Elle a annulé dans la foulée tous ses vols prévus et stoppe immédiatement son activité.

La compagnie, qui dessert 170 destinations européennes, était également le principal transporteur aérien opérant à l'intérieur du Royaume-Uni, avec 40 % des vols assurés dans le pays.

Le Directeur général de Flybe Mark Anderson explique dans un communiqué que la compagnie s'était montrée « incapable de surmonter d'importants problèmes de financement » malgré les aides apportées par le gouvernement britannique en janvier dernier.

Flybe avait bénéficié d'un report de paiement sur la taxe sur les billets d'avion durant trois ans ainsi qu'un cadeau fiscal d'un montant d'environ 117 millions d'euros en échange de nouveaux investissements injectés par les propriétaires de la compagnie.

Malheureusement pour l'entreprise, son activité a été durement touchée ces dernières semaines par l'épidémie de Covid-19, avec notamment une chute des réservations de la part des clients professionnels qui limitent leurs déplacements pour éviter les risques de contamination.


Le gouvernement cherche des solutions pour assurer le transport des voyageurs

Le gouvernement britannique de Boris Johnson n'a pas souhaité remettre la main au pot pour sauver la compagnie aérienne de la banqueroute. Une décision jugée « irresponsable » par la branche aviation du syndicat Unite. Flybe employait 2 000 personnes au total sur ses différents sites.

Les différents vols assurés par Flybe pourraient être prochainement récupérés par d'autres compagnies aériennes. Le gouvernement cherche actuellement à mettre en place des solutions alternatives pour les clients impactés.

« La vaste majorité des liaisons assurées par Flybe sont desservies par d'autres moyens de transport, et nous avons demandé aux opérateurs de bus et de train d'accepter les billets Flybe et aux autres compagnies aériennes de proposer des tarifs réduits pour permettre aux passagers de voyager le plus harmonieusement possible », ajoute un porte-parole de l'exécutif.

Source : The Guardian
Modifié le 05/03/2020 à 12h54
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top