Post PC : est-il temps d'adopter le Responsive Web Design ?

09 septembre 2013 à 17h10
0

Conclusion

Mobile first, tel est le nouveau leitmotiv de nombreuses agences de développement Web pour lesquelles la conception de sites Internet en responsive est devenue monnaie courante. Simple tendance ou petite révolution ? Quoi qu'il en soit, la multitude des terminaux mobiles, qu'il s'agisse des smartphones, des phablettes ou des tablettes, pose inévitablement plusieurs questions concernant la stratégie à suive pour une PME ou un freelance souhaitant promouvoir son produit ou ses compétences sur la Toile. Il faut dire que selon une étude de Pew Internet menée en 2011, 42% des internautes âgés entre 18 et 29 ans considéraient déjà leur smartphone comme le principal moyen pour accéder à Internet. L'adoption du Web adaptatif ne répond cependant pas à tous les usages et nécessite d'appréhender le problème à court et long terme.

D'emblée, un site Web en responsive sera plus facile d'accès pour l'internaute et simplifiera également la gestion du contenu pour un affichage multi-écran. Alors que le trafic mobile est en pleine croissance, l'éditeur bénéficiera d'une plus large visibilité, et dans le cas d'un commerçant, cela peut se traduire par un meilleur chiffre de vente. En outre, il est toujours bon de respecter les consignes de Google afin d'être mieux référencé au sein de son moteur de recherche. A long terme, les spécialistes estiment que la maintenance d'un site Web adaptatif s'en trouve simplifiée, ce qui implique donc une baisse des coûts.

En revanche, le développement doit être effectué en profondeur afin d'offrir la meilleure expérience qui soit sur mobile, tant au niveau du poids des pages, de leur ergonomie et de leur accessibilité. Parfois, le développement initial nécessitera donc plus de temps et donc un budget plus élevé. Pour les sites Internet les plus importants, cela implique parfois d'investir au sein de serveurs spécialement dédiés à l'optimisation des images. Et dans certains cas, il est alors préférable d'opter pour le développement d'une application native ; un coût non également négligeable, d'autant qu'il faudra au minimum proposer celle-ci sur les 2 ou 3 plateformes mobiles les plus populaires.

Plus qu'une simple refonte du site, il faut donc prendre en compte plusieurs critères tels que le budget, le projet de communication, le taux d'interactivité avec l'utilisateur ou encore les contraintes de performances


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top