La reconnaissance faciale arrive sur Facebook

le jeudi 01 mars 2018
Introduite auprès des usagers américains en 2016, la reconnaissance faciale va être déployée progressivement en Europe à partir de la semaine prochaine. Elle demeurera une option qu'il sera possible ou non d'activer.

La reconnaissance faciale arrive en même temps que plusieurs nouvelles fonctionnalités en matière de contrôle de la confidentialité de vos données personnelles.

Déploiement progressif de la biométrie


Il sera bientôt possible de se connecter à son compte Facebook sans avoir à taper de mot de passe. La reconnaissance faciale arrive sur le réseau social. Elle sera déployée à partir de la semaine prochaine en Europe selon la méthode habituelle du géant de Menlo Park : un échantillon de bétâ-testeurs l'inaugurera avant une ouverture progressive à tous les usagers.

La reconnaissance faciale est déjà généralisée aux Etats Unis depuis 2016, où elle permet d'identifier automatiquement les membres du réseau qui apparaissent sur des photos. Vu le nombre de photos taguées depuis 2010 par les utilisateurs eux-mêmes, le changement est passé presque inaperçu outre-Atlantique. Mais en Europe, l'arrivée de la reconnaissance biométrique sur Facebook intervient dans un contexte sensible.

reconnaissance faciale visage


La reconnaissance faciale, outil contre l'usurpation d'identité ?


Le 25 mai prochain entrera en vigueur le nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD) adopté par l'Union Européenne en 2016. Il contraint tous les acteurs du numérique à donner à leurs usagers davantage de contrôle sur leurs données privées. Concrètement, Facebook va introduire plusieurs niveaux de partage des posts, notamment ceux relatifs aux opinions politiques, à l'orientation sexuelle ou religieuse. Vous pourrez choisir si vous acceptez ou non de recevoir de la publicité en rapport avec ces données. Il sera possible de revenir sur sa décision, et il sera aussi plus facile de supprimer son compte.

La reconnaissance faciale arrivera donc chez les bêta-testeurs en même temps que ces nouvelles options de contrôle de confidentialité. Facebook explique que la reconnaissance faciale permettra d'ailleurs de mieux lutter contre les usurpations d'identité et de savoir automatiquement si une photo de vous est publiée sur le réseau, même quand vous n'êtes pas tagué.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top