Leboncoin : son patron nous dit ce qui change

Thomas Pontiroli
01 mars 2016 à 16h44
0
Pourquoi refusez-vous toujours la notation des vendeurs ?

Pour ce qui est des annonces immobilières, une majorité est proposée par des agences, qui seront faciles à retrouver, de même que pour l'automobile, où 40 % des offres sont postées par des concessionnaires. Ensuite, nous considérons que tout professionnel ou tout particulier a droit à l'erreur. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas fait une super vente un jour, car on a mal dormi, qu'on est un voleur... Donc pas de note ni de commentaire.

Plus de 80 % des ventes se font en physique, donc quoi de mieux que de rencontrer la personne pour se faire un avis ? Ces options ne sont pas demandées pour nos utilisateurs, qui veulent de la géolocalisation. Pour autant, nous nous ouvrons aux échanges entre les internautes avec l'arrivée de la messagerie au sein de l'application.

Sur les litiges, vous continuerez à rester distant ?

Les litiges sont gérés par les vendeurs et les acheteurs, ils sont responsables. Dans les cas graves, lorsque les gens portent plainte, nous sommes au courant, mais cela se règle souvent à l'amiable. Leboncoin est en amont seulement, et n'intervient pas. Sinon on changerait complètement notre rôle. À moins de lancer un service de transaction ? Mais nous ne l'envisageons pas. Cela impliquerait que nous quittions notre statut d'hébergeur.


0320000008364200-photo-leboncoin-logo-2016.jpg


Luttez-vous au moins contre la contrefaçon ? Et comment ?

La contrefaçon est rarissime, mais elle existe. Notre intérêt est de n'être qu'un hébergeur, mais nous mettons quand même des moyens de contrôle lors du dépôt de l'annonce, avec des règles de diffusion à respecter et des filtres automatiques pour corréler le prix, le titre, les photos, etc. Nous comptons aussi sur les utilisateurs qui signalent des contenus abusifs. Nous dialoguons enfin avec les marques pour mieux connaître leurs produits.
Sur Leboncoin, 800 000 objets sont déposés par jour donc on a très peu de temps pour cette surveillance.


Pouvez-vous expliquer en quoi consiste l'Atelier Business ?

Il s'agit d'une nouvelle solution pour que les TPE et PME fassent de la pub sur Leboncoin, en l'achetant eux-mêmes sur le site, avec leur carte bancaire, puis la gèrent eux-mêmes. Ce nouveau format est vendu au clic et est géolocalisé, afin que les marques (restaurant, vendeur de meubles...) ciblent les internautes dans leur zone de chalandise. L'avantage pour eux est que nous avons un inventaire énorme de 9 milliards de pages vues par mois.

Leboncoin va donc récolter plus de données sur ses utilisateurs, pour la publicité ?

Pour le moment, le ciblage se fait par catégorie et par zone géographique. Petit à petit, la technologie Appnexus que nous employons permettra d'utiliser les données de Leboncoin pour améliorer la pertinence. Nous allons essayer de nous frotter à Google à notre échelle. On espère séduire des milliers de TPE/PME car on les adresse déjà avec nos forces de vente. Le but est qu'elles développent leur business et qu'elles soient vues sur Internet.

Les données des utilisateurs pour le ciblage publicitaire, on en collecte toujours un peu car ce sont des intentionnistes d'achat, mais évidemment, cela se fait dans le respect des conditions imposées par la Cnil.
Je précise que nous avons un ADN norvégien (Leboncoin est la propriété du groupe Schibsted depuis 2010, ndlr), mais nos serveurs sont situés en France, et nous payons nos impôts en France. Tous ne le font pas.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Les États-Unis songent à interdire TikTok
NVIDIA : les spécifications des RTX 3070 et 3070 Ti en fuite, la RTX 2080 SUPER battue ?
scroll top