Ubisoft : une excellente année fiscale 2020-2021 et la meilleure performance de l'histoire d'Assassin's Creed

12 mai 2021 à 11h30
7
Assassin's Creed Valhalla art
© Ubisoft

Ubisoft a partagé d'excellents résultats pour son année fiscale 2020-2021, avec une franchise Assassin's Creed au meilleur de sa forme.

Des revenus nets de 2 241 millions d'euros, soit une hausse de 46 % par rapport à l'année fiscale précédente, et des revenus numériques s'élevant à 1 609 millions d'euros, soit une hausse de 28 % en un an. Au-delà de ces résultats extrêmement positifs, c'est la franchise Assassin's Creed qui est à l'honneur, enregistrant la meilleure performance de son histoire, notamment grâce aux ventes générées par le dernier opus, Valhalla .

Un excellent crû 2020-2021 pour Ubisoft

Cette année fiscale 2020-2021, close en ce mois de mai, est donc, selon Ubisoft, la meilleure jamais enregistrée, détrônant ainsi un record établi sur l'année fiscale 2012-2013. Une performance notamment portée par le succès d'Assassin's Creed Valhalla, qui est l'épisode s'étant le mieux vendu de toute la franchise.

Outre des ventes physiques et surtout numériques en forte hausse, c'est également une année record en matière d'activité. Ubisoft a enregistré sur la période 2020-2021 pas moins de 141 millions de joueurs uniques, soit une hausse de 20 % par rapport à l'année précédente.

Les autres franchises n'ont pas été en reste, avec Rainbow Six: Siege qui se place dans le top 10 des jeux les plus joués en 2020. Just Dance est également une licence phare du géant français, qui a enregistré une croissance spectaculaire cette année. Enfin, Immortals Fenyx Rising , le petit dernier de l'écurie Ubisoft, a également connu un succès qui n'a pas à rougir de ses pairs.

Des résultats globalement impressionnants qui ne sont bien sûr pas étrangers aux différentes mesures sanitaires visant à endiguer le coronavirus, le jeu vidéo étant devenu l'un des nombreux refuges pour ronger son frein en attendant des jours meilleurs.

Cap sur 2022

Ubisoft a également profité de l'occasion pour parler de son avenir. L'année 2022 pourrait se montrer forte en sorties pour le géant français, si les titres annoncés sortent toutefois bien l'an prochain.

Commençons par l'éternelle arlésienne qu'est Beyond Good & Evil 2, qui a il y a peu perdu son propre géniteur, Michel Ancel. Yves Guillemot, président d'Ubisoft, avait assuré après son départ que le développement du jeu était en bonne voie. Assez pour une sortie en 2022, cela reste à voir…

Ubisoft avait également suscité la surprise en annonçant avoir reçu l'aval de Disney pour proposer une expérience Star Wars de son propre crû. Une sortie en 2022 pourrait toutefois s'avérer un tantinet optimiste.

Au-delà de ces deux licences fortes, nous pouvons nous attendre dans un futur plus ou moins proche à des titres comme Avatar, Riders Republic ou encore Skull & Bones.

Fort d'un portfolio déjà conséquent qui ne va pas cesser de s'agrandir, le géant français prévoit une croissance à un chiffre pour cette nouvelle année fiscale, avec des revenus s'élevant à 320 millions d'euros pour le premier trimestre.

Source : Ubisoft

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cyberpunk 2077 est de retour sur le PlayStation Store
Battlefield 4 : une cote de popularité en hausse depuis la révélation de Battlefield 2042
Sony souhaite encore plus recourir au cross-play, selon Jim Ryan
Sea of Thieves: A Pirate's Life nous dévoile ses secrets avant son lancement
Duke Nukem 3D : référence intemporelle du FPS, « Hail to the King, baby! »
L'idée inutile donc indispensable du jour : faire tourner Doom sur une lampe connectée IKEA
Final Fantasy VII Remake et Alan Wake Remastered bientôt sur l'Epic Games Store ?
George R.R. Martin évoque sa contribution à Elden Ring
E3 2021 : les coups de cœur de la rédac'
Microsoft Flight Simulator : 5 nouveautés qui rendront le jeu plus accessible sur Xbox Series X|S
Haut de page