Fujifilm remet l'instantané au goût du jour avec l'Instax Mini 50s

Aurélien Audy
24 septembre 2010 à 17h41
0
Le stand de Fujifilm est décidément plein de surprises. Notre coup de cœur, au hasard d'une flânerie entre les nombreuses vitrines : l'Instax Mini 50S, ou le comeback de la photo instantanée à l'ère du tout numérique !

0140000003586004-photo-fujifilm-instax-mini-50s-1.jpg
L'Instax Mini 50S


L'Instax Mini 50S ne ressemble à aucun appareil contemporain. Pour lui trouver un semblable, il faut se ramener aux autres Instax que Fujifilm a sortis, du tout premier Instax 100 en 1998 au Mini 7 en 2003. Il se rapproche plutôt de ce dernier, puisqu'il utilise les mêmes films à développement instantané au format carte de crédit (54 x 86 mm, avec une surface sensible de 46 x 62 mm). Son boîtier plastique tout en rondeurs, avec finition laquée noire, procure une prise en main de jouet « Playschool » : costaud et ergonomique mais avec l'aspect salissant en plus. En tout cas, impossible de se prendre au sérieux derrière le viseur, l'Instax Mini 50S est de toute façon conçu « pour le fun ».

012C000003586006-photo-fujifilm-instax-mini-50s-7.jpg
L'appareil est salissant... mais a une bonne bouille !


Côté technique, si l'on peut parler ainsi, l'Instax Mini 50S repose sur une focale fixe de 60 mm (mise au point minimum à 60 cm) et un minuscule viseur optique qui sert plus à orienter le cadrage qu'à composer. Le boîtier dispose d'un flash (pas d'indication sur la puissance mais d'après les résultats, il ne porte pas à plus de 3-4 m), de deux déclencheurs (horizontal et vertical), d'un écran indiquant le nombre de vues restantes et de trois boutons de « réglages ». Le premier propose deux rendus (L pour plus clair, D pour plus foncé), le second active le flash ou passe l'appareil en mode paysage, le troisième enclenche le retardateur. Simple comme bonjour !

012C000003585986-photo-fujifilm-instax-mini-50s-4.jpg
012C000003585990-photo-fujifilm-instax-mini-50s-5.jpg

Les boutons de réglages et les deux déclencheurs


Les instantanés n'offrent pas une qualité inouïe : on est dans le registre du Polaroïd. Mais là n'est pas le rôle de l'Instax : sa fonction première, c'est de créer du souvenir de façon ludique. Et ça il le fait très bien ! Il n'y a qu'à voir comment les gens s'empressaient sur le stand pour se faire photographier (ou réaliser des autoportraits). Pour remplacer le support, il suffit d'ouvrir la trappe à l'arrière du boîtier, sortir la cassette à instantanés vide et en remettre une nouvelle. Dernier point : l'appareil fonctionne avec deux piles.

00C8000003586044-photo-fujifilm-instax-mini-50s-test.jpg
00C8000003585982-photo-fujifilm-instax-mini-50s-2.jpg
00C8000003585984-photo-fujifilm-instax-mini-50s-3.jpg

Résultats en L puis D, et remplacement d'une cassette de films


Reste la question de la disponibilité et du tarif. L'Instax Mini 50S sera bien commercialisé en Allemagne à 129 € (en octobre-novembre 2010). Une recharge de 10 images devrait coûter 7 €, ce qui fait tout de même 70 centimes par photo ! Quid de la France ? Fujifilm dit pour l'instant étudier le cas de la France. Ni oui, ni non donc, mais à partir du moment où l'Allemagne le commercialise, il sera facile de s'en procurer !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top