Guide photo : visée, capteur, zoom, types d'appareils… On vous dit tout !

Par
Le 12 février 2018
 0

Bien estimer ses besoins


Le temps des questions


En guise de préambule, il convient de se poser deux questions essentielles :
  • Quel est mon niveau en photographie ?
  • Ai-je l'envie de m'améliorer ou cette pratique restera-t-elle liée au plaisir du simple mais efficace souvenir ?


Soyez honnête avec vous-même, ne vous surestimez pas. Vous risqueriez de faire le mauvais choix.

Vous disposez d'un niveau de parfait néophyte, dont les seules compétences en photographie reviennent à appuyer sur le « bouton » ? Très bien, et ce n'est absolument pas blâmable. Si vous souhaitez simplement photographier pour garder des souvenirs, votre choix s'orientera naturellement vers des appareils photos numériques plutôt basiques, aux fonctionnalités accessibles, que nous évoquerons en détails au cours des pages à venir.

phpem0sjx


Au contraire, vous souhaitez réaliser de jolis clichés et vous améliorer ? Vous avez envie d'apprendre l'art de la photographie ? Cela va demander un certain investissement matériel (pour moins de 600€, vous aurez une très bonne base) mais, surtout, une grande part de motivation et beaucoup de temps pour maîtriser parfaitement les fonctionnalités de votre appareil photo et les techniques de base.

Créer votre propre style prendra des mois, parfois des années. Cette étape arrivera une fois que vous aurez acquis une parfaite maîtrise de votre appareil afin de pouvoir imprimer votre patte à vos clichés.

Comme pour la plupart des équipements que l'on souhaite acquérir, il est nécessaire de se poser un certain nombre de questions plus précises. Elles sont au nombre de quatre, assez cruciales, pour ce qui est de la photographie :
  • Quel type de photos je souhaite faire ?
  • Que vais-je faire de ces photos ?
  • Quel budget suis-je prêt à consacrer ?
  • Quelle est ma motivation face à cette discipline ?

Répondre à la première question est plus complexe qu'il n'y paraît, puisqu'elle englobe trois sous-questions qui sont :
  • Quoi ?
  • Comment ?
  • Quand ?

Ensemble, elles résonnent comme une redondance de la première série de questions auxquelles vous avez dû répondre mais cela permettra de confirmer votre intention d'achat et de ne pas vous tromper.

phpvntuow


Il faudra donc définir ce qu'on souhaite photographier (portrait, animaux, paysage, scènes urbaines, nocturnes, de sport, etc.), selon quel niveau de pratique (débutant, amateur, passionné, etc.) et avec quelle régularité (photo quotidienne, régulière, occasionnelle, etc.). Chacun pondérera à sa sauce ces trois premières composantes pour constater son niveau d'exigences et déterminer ses besoins.

Vient ensuite la finalité de vos photos, le « pourquoi ». Que souhaitez-vous en faire ? Simplement les stocker sur un périphérique et les regarder de temps à autre, comme on épluche parfois nos vieux albums photo poussiéreux ? Avez-vous l'intention de les imprimer ? Si oui, dans quel format (10x15cm, 13x18, A4, agrandissements) ? Souhaitez-vous alimenter un site, des réseaux sociaux ? Un usage plus professionnel ? Ces interrogations sont essentielles car elles tournent autour de la notion de résolution de l'image, et donc de la taille de votre capteur et de sa définition.

Aux critères usage, finance et finalité vient s'ajouter une notion de motivation. Cette dernière va valider l'encombrement et le poids maximum d'équipement que l'utilisateur va tolérer. Sachez-le : un équipement complet peut peser plusieurs kilos, à transporter dans un sac dédié et protégé afin de ne pas détériorer votre matériel. Ce degré de motivation va également confirmer ou infirmer le besoin de fonctionnement manuel de l'appareil (modes de prise de vue, mise au point...) et de certaines caractéristiques (format RAW, griffe porte-flash...), si on parle de motivation pour apprendre la photographie.

Si vous souhaitez apprendre la photographie seul, sans cours ou assistance autre, vous pourrez vous faire assister par les nombreuses chaînes Youtube dédiées. N'oubliez pas que si vous démarrez votre apprentissage en prenant de mauvaises habitudes, vous aurez des difficultés à vous améliorer. La lecture de votre manuel d'utilisation sera toujours salutaire, afin de connaître votre APN et de saisir les fonctionnalités qui s'offrent à vous.

phpqhysel


Les problématiques à résoudre


A ce stade, des possibilités vont se dessiner, des choix pourront commencer à s'affiner. Assez naturellement, des utilisateurs s'orienteront vers les deux branches opposées de l'offre, petits compacts d'un côté, bons Reflex de l'autre. Là où le nœud sera le plus dur à démêler, c'est en plein milieu du spectre, pour les personnes qui hésitent entre plusieurs familles d'appareil.

En effet, la diversification des gammes est telle, notamment dans la grande famille des compacts, qu'un modèle haut de gamme de cette catégorie d'appareils peut aisément se mesurer à un bridge, un hybride et même à un Reflex d'entrée de gamme sur certains aspects (les compacts à grand capteur).

Effectuer un bon dosage entre finances, besoins et motivation va permettre d'orienter les inévitables compromis dans une direction ou une autre :
  • privilégier la qualité d'image quitte à ce que l'appareil soit plus encombrant, compliqué à utiliser ou cher ;
  • privilégier la compacité et la polyvalence quitte à revoir ses exigences qualitatives à la baisse ;
  • faire le choix d'un smartphone qui alliera une certaine forme de qualité, une polyvalence à toute épreuve, et selon le modèle des options photos proches des modes manuels. Là encore, le prix est central.


Car c'est un fait : l'appareil parfait n'existe pas. Et s'il existait, il serait probablement très cher, et donc imparfait...

phpv3oihb


Dans bien des cas, le multi-équipement reste la meilleure solution pour répondre à un maximum d'attentes, si bien sûr le budget le permet. Typiquement, un petit compact pour la photo souvenir au quotidien et un Reflex pour une pratique très qualitative plus ponctuelle et réfléchie. A moins que vous ne fassiez le choix d'un smartphone, fidèle accessoire toujours à proximité de mains ?

Transporter un Reflex et son lot d'objectifs toujours avec soi requiert une discipline qui tient de la dévotion photographique. Mais à l'inverse, faire de la photo ultra léchée avec un petit compact basique s'avère très délicat, voire impossible. Encore faut-il que le budget le permette... Et pour beaucoup d'utilisateurs, le budget est précisément le problème central. Avec en trame de fond la peur de se tromper au moment de la décision, en achetant soit un appareil disproportionné, soit un appareil sous-proportionné.

C'est sans doute pour cette raison que le smartphone, que nous avons tous adopté ces dernières années, est pour beaucoup devenu le bon compromis. Même s'il représente un budget parfois non-négligeable, il a pour lui, outre ses capacités de plus en plus étonnantes en matière de photographie, la particularité d'être plurifonctionnel.

phpzeivx2


Quid de l'occasion ou du vieux neuf ?


Le marché de l'occasion en photo numérique est à considérer avec des pincettes. En effet, en dehors du matériel Reflex dit semi-pro (et a fortiori du matériel pro), qui bénéficie d'une finition supérieure (boîtier en alliage de magnésium, joints d'étanchéité, déclencheur garanti pour x prises de vues, etc.), nous vous déconseillons d'opter pour de l'occasion si l'appareil visé n'est plus sous garantie. A moins bien sûr que vous ne connaissiez la personne (et sa méticulosité) qui vous vend le produit...

Ce qui est plus intéressant en revanche, ce sont les fins de séries d'appareils qui viennent d'être remplacés, mais qui sont encore commercialisés jusqu'à épuisement des stocks. Il faut bien sûr savoir ce qu'apporte le nouveau modèle et s'assurer que ce n'est pas précisément une caractéristique que l'on recherche.

En revanche le renouvellement des gammes va tellement vite (un an maximum sur le cœur des gammes de compacts, parfois deux ans sur les Reflex et compacts de niche) qu'il n'y a généralement pas d'évolution majeure entre un produit et son successeur direct. Si ce n'est que le prix du produit remplacé diminue fortement...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top