Samsung EX1 : prise en main d'un compact expert

Aurélien Audy
11 juin 2010 à 17h15
0

Appréciation des performances, à priori...

Ce que nous pourrons dire ici ne relèvera que de l'impression, l'EX1 que nous avons pris en main n'étant pas finalisé. En matière de réactivité d'abord, Samsung va précisément devoir optimiser son produit avant commercialisation, parce qu'en l'état, l'EX1 n'est pas satisfaisant. Une série de mesure a révélé une latence au déclenchement trop élevée pour ce type de produit (entre 0,2 et 0,25 s), venant ainsi plomber un temps d'autofocus guère plus excitant : entre 0,8 et 0,9 s (latence comprise). Et 2,1 s entre deux prises de vue (affichage désactivé), c'est trop long... On espère vraiment que Samsung va trouver une solution pour doper la réactivité de son EX1, sans quoi le ramage ne se rapportera pas au plumage !

00FA000003273630-photo-samsung-ex1-latence.jpg
00FA000003273632-photo-samsung-ex1-af.jpg

Latence au déclenchement à gauche et temps autofocus (latence comprise) à droite


Maintenant, vient la question cruciale de la qualité d'image. L'EX1 embarque un capteur CCD de 10 Mpix pour une taille physique de 1/1,7 pouces. Il dispose donc de la même densité de pixel que le S90 de Canon, un ratio relativement modéré de 23 Mpix/cm². On ne peut déjà que féliciter Samsung d'avoir privilégié le qualitatif sur le quantitatif. Après il faut que le traitement d'image suive.

D'après ce qu'à pu délivrer notre modèle de pré-série, les résultats apparaissent très convaincants dans les basses valeurs d'ISO (80 à 200 ISO), bons à 400 ISO (apparition de bruit chromatique mais bonne conservation de détails et de contours) et corrects à 800 ISO (un 400 ISO un peu dégradé).

Pour ce qui est des valeurs 1 600 et 3 200 ISO, il y a encore du boulot à fournir. On est bien loin d'un Sony WX1 par exemple, testé récemment (voir Sony WX1 vs W380 : le CMOS revient en force !). À 1 600 ISO, passe encore si tant est qu'on modère la taille de l'image (A4 maximum). Mais à 3 200 ISO, le bruit numérique devient tel qu'il forme une trame visible dès qu'on scrute les images au-delà du format 10 x 15 cm. L'avantage, c'est qu'entre la stabilisation optique et l'ouverture à f:1,8, on peut se passer des 3 200 ISO.

Autre aspect positif, la profondeur de champ est réduite grâce à la taille correcte du capteur et à la grande ouverture. Attention, l'effet est léger, sans commune mesure avec un reflex. Mais comparé au commun des compacts, l'EX1 parvient à produire des bokeh agréables (bien que subtils).

Pour le reste, rien de particulier à signaler. À part d'occasionnelles surexpositions ou erreurs de balance des blancs (dominante magenta), dont il est impossible de dire si elles sont liées à la pré-série ou si elles seront une tendance définitive de l'appareil, c'est du tout bon ! On apprécie l'étendue des réglages proposés : netteté, saturation et contraste indépendants, 12 pré-réglages colorimétriques (normal, doux, accentué, rétro, noir et blanc...), 3 effets créatifs (flou circulaire, vignettage et effet déformant grand-angle), plage intelligente (dynamique étendue), balance des blancs évoluée (mesure, Kelvin, ajustement de chaque profil sur quatre dimensions bleu/vert/ambre/magenta...), format RAW + jpeg... Bref, l'EX1 a tout d'un compact expert !

012C000003273848-photo-samsung-ex1-wb-ajustable.jpg

Les réglages de la balance des blancs sont très précis

Galerie d'images

012C000003274254-photo-samsung-ex1-photo1.jpg
012C000003274256-photo-samsung-ex1-photo2.jpg

Photo 1 et photo 2 à 72 mm (80 ISO, f:6,9)


012C000003274258-photo-samsung-ex1-photo3.jpg
012C000003274260-photo-samsung-ex1-photo4.jpg

Photo 3 à 24 mm (80 ISO, f:4,4) et photo 4 macro à 24 mm (80 ISO, f:1,8)


012C000003274262-photo-samsung-ex1-photo5.jpg
012C000003274264-photo-samsung-ex1-photo6.jpg

Photo 5 à 49 mm (200 ISO, f:2,2) et photo 6 à 24 mm (80 ISO, f:5,5)


000000FA03274266-photo-samsung-ex1-photo7.jpg
000000FA03274268-photo-samsung-ex1-photo8.jpg

Photo 7 à 24 mm (80 ISO, f:1,8) et photo 8 à 57 mm (3 200 ISO, f:6,6)


Et pour la vidéo ?

La position de Samsung sur ce domaine précis est tout bonnement incompréhensible. L'EX1 filme en 640 x 480 pixels, en pleine ère de la HD à tout va... C'est d'autant plus aberrant que le compact se prête à merveille à la vidéo : écran orientable, superbe optique, son stéréo, processeur puissant, encodage en H.264... La qualité des vidéos apparaît très bonne ! Bref, à part pour éviter de faire trop d'ombre sur le reste de la gamme, on ne comprend pas pourquoi le constructeur n'a pas poussé d'un cran la résolution capturée.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top