Test du Xiaomi Mi Notebook Air 12,5 : l'ultrabook presque parfait

Aurélien Audy
12 octobre 2016 à 17h00
0
0

Performances et autonomie

En présence d'un Core m3, ce n'est pas tant les performances qu'on attend au tournant, que l'autonomie. Et sans surprise, PCMark 8.0 (test Home Conventional) calcule un score de 2185, quasi identique à celui obtenu par un Asus UX305 en Core m5. Pour un usage bureautique, la machine bien fluide convient parfaitement. Mais il ne faudra pas tenter le diable avec du Photoshop ou du montage vidéo. Idem pour la partie graphique, où le score de 2290 sous 3DMark 2.0 (Sky Diver) n'ouvre guère de perspectives alléchantes. Non, en revanche la machine est totalement passive et la dissipation de chaleur bien gérée : on nage dans le silence, sans se brûler les cuisses, c'est appréciable.

0226000008569400-photo-pc-mark-xiaomi-mi-notebook-air.jpg

Enfin, avec 4 h 36 sur le test de PCMark, l'autonomie est confortable. Certes, la machine d'Asus mentionnée plus haut, par exemple, flirte avec les 7 heures dans les mêmes conditions. Mais sachant qu'il faut en général prévoir le double de ce que donne PCMark en utilisation bureautique normale, nos résultats sont raccord avec les 7 h 30 à 9 h 30 annoncées par Xiaomi. S'il n'est pas le meilleur, l'ultrabook confirme tout de même qu'il est bien en phase avec sa vocation première : la mobilité.

Conclusion

00FA000008291916-photo-coup-de-coeur.jpg
Est-ce que le jeu - achat en import, barrière de langue, problème de licence, clavier QWERTY - en vaut la chandelle ? Difficile de répondre à cette question... En tout cas, la démarche n'est clairement pas pour madame ou monsieur tout le monde. Le prérequis indispensable, c'est déjà d'être à l'aise sur un clavier anglo-saxon, sans quoi ce n'est même pas la peine d'envisager l'acquisition du Mi Notebook Air. Ceci étant dit, et si cette disposition des touches ne constitue pas un frein, il faut bien avouer que l'ultrabook de Xiaomi se laisse facilement adopter.

Gabarit, finition et design sont parfaits : le châssis, beaucoup plus luxueux que son prix ne le suggère, est taillé pour la mobilité. Xiaomi est d'ailleurs resté cohérent sur toute la ligne en optant pour une configuration peu énergivore mais suffisamment puissante pour l'utilisation recherchée. L'écran n'est pas parfait, surtout trop brillant en plein soleil, mais il demeure confortable et parfaitement juste, pourvu qu'on puisse le calibrer. Le tandem clavier et touchpad, les haut-parleurs AKG, la webcam 720p ou encore la connectique (pour une machine de ce gabarit) : tout donne satisfaction. Et comme on est obligé de faire une installation propre, on se retrouve avec une configuration dépourvue de crapware. Bref, il faut être un brin aventurier pour se laisser tenter, mais la récompense est bien là. Francisé, il serait parfait ! Un bravo quoi qu'il en soit à Xiaomi, qui semble bien parti pour transformer en réussite tout ce qu'il touche.

Mi Notebook Air 12,5

8

Les plus

  • Superbe finition - châssis compact et léger
  • Configuration équilibrée - bonne autonomie
  • Ecran, clavier et touchpad agréables
  • Rapport qualité/prix au top - zéro ventilation

Les moins

  • Clavier QWERTY - chargeur chinois
  • Pas tout à fait prêt à l'emploi...
  • Il faut prévoir une licence Windows 10
  • Ecran très brillant

Performances6

Autonomie7

Design/finition10

Positionnement prix9



Acheter
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
scroll top