On a mis la main sur l’Infinite X, le PC gaming de l'extrême par MSI

Par ,
le 19 janvier 2018
 

Un PC gaming au design sobre et typé


Pour cet Infinite X, MSI propose un design à la fois sobre et typé. Il possède des lignes assumées avec des angles bien tranchés, de quoi comprendre que l'on est bien en présence d'une machine orientée jeux et non bureautique.

En façade, une bande à l'allure de circuits imprimés s'illumine aux couleurs choisies par l'utilisateur. On trouve aussi un lecteur CD qui fait penser à ceux que l'on peut trouver sur un PC portable (suffisant à l'ère de la dématérialisation des jeux vidéo), ainsi qu'une prise micro, une prise casque, un USB-C, un USB 3.1 et un USB 2.0 (non, vous ne rêvez pas : 2.0). Le reste de la façade est constitué d'un plastique brossé assez sobre mais ne permettant pas l'ajout d'un lecteur de carte ou d'un second lecteur CD : il faudra se rabattre sur les modèles externes.

01f4000008789034-photo-msi-infinite-x.jpg


Deux points différencient particulièrement ce PC gaming des autres. Tout d'abord, la carte graphique montée à la verticale (parallèlement à la carte mère), ce qui permet une meilleure prise d'air grâce à l'ouverture prévue dans le panneau latéral. Celle-ci est bien mise en avant par le montage, et il est simple de surveiller la mise en marche - ou non - des ventilateurs lorsque la carte est sollicitée.

Et s'il est possible de surveiller sa carte graphique lorsque l'ordinateur tourne, c'est parce que MSI propose aussi une paroi en verre trempé que vous pouvez installer si vous le souhaitez. Agréable, quand on sait qu'une bande de LED RGB sur le haut du boitier éclaire l'intérieur de la couleur de votre choix, d'autant plus que le montage de la paroi en verre se fait assez facilement.

Nous retrouvons le watercooling éclairé du dragon MSI qui fait toujours son petit effet, peut-être un peu gâché par les barrettes de RAM a coté qui font marque générique bas de gamme. Ce choix de composant est d'ailleurs un peu dommage vu l'ensemble de la configuration ; des barrettes avec un refroidisseur assumé, voire RGB auraient été préférables.

01f4000008789036-photo-msi-infinite-x.jpg


L'intérieur est séparé en trois chambres, une pour le processeur, une pour la carte graphique et une pour l'alimentation. Les transferts de chaleur entre les principaux composants sont donc évités.

Si l'idée d'avoir une paroi en verre trempée peut faire peur, MSI réussit le pari de nous la faire aimer. Déjà, parce que la paroi paraît relativement solide (à condition de ne pas taper dedans...). Mais surtout parce qu'en termes de chaleur, le constructeur propose des vis qui laissent un jour d'environ 1 cm entre le verre et le boitier. Ainsi, la carte graphique pourra respirer même si la paroi n'a aucune ouverture ! Pour autant, lors des tests et des sessions de jeux, la paroi a tendance à chauffer légèrement au niveau de la carte graphique.

La configuration est donc très belle et le verre trempé offre une vision très appréciable de l'intérieur.

0190000008789038-photo-msi-infinite-x.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top