iMac : la nouvelle gamme d'Apple en test

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
25 août 2010 à 17h32
0

iMac 2010 : utilisation au quotidien

000000C803450336-photo-imac-face-allum.jpg
Les iMac ont toujours misé sur la simplicité de leur utilisation, dans la tradition du premier Macintosh : on branche et la machine est opérationnelle. Cela n'a jamais été aussi vrai puisque depuis la gamme 2009, les iMac sont tous fournis avec un clavier et une souris sans fil (Bluetooth) en standard. Si on prévoit de connecter l'iMac en Wi-fi, le seul cable à brancher est donc... l'alimentation ! Lors de la procédure initiale, le clavier et la souris sont immédiatement associés.

Une fois les périphériques connectés, pas de surprise, mais une impression toujours aussi positive. A l'utilisation, il faut bien admettre que ces iMac sont un véritable bonheur. On ne reviendra pas sur Mac OS X Snow Leopard ou sur la suite iLife qui les accompagne, mais une chose est sûre : les modèles proposés sont largement assez bien équipés pour fournir une expérience idéale de Mac OS X. Le démarrage et l'arrêt du système sont on ne peut plus rapides, les applications bénéficient de 4 Go de mémoire vive, exploités pleinement puisqu'Apple s'est complètement débarrassé des solutions graphiques partagées sur la gamme.

En ce qui concerne les écrans, pas de changement par rapport à 2009, en bien comme en mal. On retrouve donc les très bonnes dalles à rétro éclairage LED (technologie IPS) avec un rendu très fidèle des couleurs et un angle de vision très satisfaisant. Le taux de contraste, sans atteindre le chiffre annoncé par Apple, approche des 700:1 à luminosité maximale, et le rendu des couleurs est déjà très bon avant calibration, et tout simplement excellent une fois la calibration réalisée. Plus de détails dans la partie consacrée aux performances !

Malheureusement, s'il est clair qu'Apple ne ment pas sur la qualité des dalles fournies avec les nouveaux iMac, on retrouve également la dalle glossy et son panneau frontal en verre qui peuvent transformer l'iMac en miroir de luxe. Dommage pour une machine qui, de par ses performances en haut de gamme et la fidélité de ses couleurs, peut commencer à faire de l'oeil aux professionnels. Là encore il est inutile d'espérer un quelconque retour en arrière pour les amateurs d'écrans mat : Apple a visiblement fait le deuil du mat, à l'exception des professionnels qui en font la demande sur les MacBook Pro 15 et 17 pouces, et pour un surcoût conséquent.

On pourrait trouver le modèle 27 pouces légèrement surdimensionné, mais à l'utilisation, il s'avère finalement à la limite du démesuré, certes, mais toujours plus confortable que vraiment gênant. On a cependant du mal à imaginer qu'Apple puisse aller plus loin, et la suppression programmée du Cinema Display 30 pouces au profit d'un unique modèle 27 pouces (qui remplacera également le 24) semble confirmer cette limite que même Apple ne semble plus vouloir dépasser.

Que dire d'autre ? Le design est évidemment impeccable et l'ordinateur trouvera sa place dans n'importe quel intérieur. Le modèle Core i3 testé s'est avéré en outre relativement silencieux. Le modèle équipé d'un Core i7 soufflait en revanche un peu plus, sans que cela soit franchement gênant. En ce qui concerne le son : pas de quoi s'extasier devant les enceintes au bas de l'ordinateur : elles délivrent un son correct pour un usage occasionnel, mais il ne faudra pas en attendre davantage.En revanche, on déplorera toujours l'emplacement de la connectique. Que l'essentiel soit placé au dos de la machine n'est pas choquant en soi, et même plutôt judicieux. En revanche, on aimerait avoir au moins un port USB sur le côté, ce qui permettrait d'éviter les contorsions pour brancher une simple clé USB. Le pied de l'iMac glisse certes avec aisance, mais il n'est pas toujours pratique de devoir retourner la bête, notamment dans sa version 27 pouces.

Pourquoi ne pas utiliser le côté gauche de l'écran pour cela, et de déporter par là même le port SD, histoire de supprimer toute possibilité d'insérer une carte dans la mauvaise fente ? Ce serait même assez logique puisque les ports d'un MacBook Pro sont situés à cet endroit. Bien sur, on pourrait utiliser le clavier filaire à cet effet, puisqu'il propose 2 ports USB mais celui ci n'est plus disponible qu'en option (gratuite, pour une fois) sur l'Apple Store : si vous achetez votre iMac dans n'importe quelle autre boutique, vous serez contraint d'utiliser le clavier Bluetooth, qui a par ailleurs ses qualités... mais pas celle là !

Périphériques de saisie

Pas de surprise par rapport à 2009 en ce qui concerne les périphériques de saisie : il s'agit toujours du clavier sans fil Apple, dévoilé en 2007, et de la Magic Mouse, apparue l'an dernier. Sur le clavier, rien à redire : c'est une petite merveille de légèreté et de design. Calqué sur les claviers des MacBook, il offre un toucher de type portable et des touches « chiclet » à la frappe très agréable (à condition d'aimer les claviers de type portable). Il est dépourvu de pavé numérique, et là encore Apple réserve cette possibilité au clavier filaire disponible en option (attention, même en version filaire, une version sans pavé numérique est également proposée). Le clavier est alimenté par 2 piles LR6, tout la souris qui l'accompagne.

0190000003450342-photo-imac-clavier-souris-1.jpg


La Magic Mouse, en revanche, nous laisse toujours une impression plus mitigée. Nous avons déjà eu l'occasion de nous pencher sur cette souris « multi-touch » et sur ses défauts : à savoir une forme trop plate, peu adaptée aux grosses mains, et une prise en charge multi-touch finalement réduite au strict minimum (un balayage à deux doigts pour simuler les fonctionnalités Précédent/suivant). En revanche, la souris a également ses qualités, et s'avère notamment pratique pour le scrolling multi-directionnel, et pour le défilement de pages, grâce à son effet à impulsion. Néanmoins, au final, on ne peut s'empêcher de penser qu'il ne s'agit ni d'une excellente souris, ni d'un périphérique multi-touch vraiment efficace. Coincidence amusante : Apple dévoile en même temps que ces nouveaux iMac... un second périphérique de saisie multi-touch pour ordinateur de bureau...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
scroll top