Juste avant Noël, des salariés d'Amazon s'insurgent contre les conditions de travail

Par
Le 21 décembre 2015
 0
Le Syndicat allemand Ver.di appelle les salariés de six entrepôts allemands d'Amazon à une grève imminente. Sont dénoncés les mauvaises conditions de travail ainsi qu'un traitement irrespectueux des personnes.

Les salariés d'Amazon Allemagne menacent d'une nouvelle grève, juste avant les fêtes de Nöel. Six des neufs entrepôts du pays se rallient au mouvement de grève annoncé, qui prendrait effet dès ce lundi. Pour quatre d'entre eux, le mouvement social se prolongerait jusqu'au soir du 24 décembre.

En cause : les bas salaires, la pression permanente et l'absence de toute sécurité d'emploi. En plus des grèves, le site de Ver.di annonce aussi une publication en ligne mardi sur le site d'Amazon. Dans un souci de transparence, son contenu est d'ores et déjà prévu : « Les employés d'Amazon font un très bon travail et se sentent donc toute la légitimité pour réclamer le respect de la Convention des droits relatifs aux travailleurs de la vente par correspondance, ainsi qu'un plus grand respect des personnes ».

Plusieurs syndicats américains ont organisé ce lundi des actions de solidarité avec les employés allemands, devant le siège d'Amazon à Seattle. En présence de deux délégations allemandes en provenance de Bad Hersfeld et Werne, la manifestation a lieu devant les locaux officiels depuis dix heures du matin. Stefanie Nutzenberger, membre du conseil Ver.di pour le commerce, déclare que « la solidarité entre les travailleurs allemands et américains est un signal positif. La seule réponse correcte à donner aux mauvais traitements de la société américaine Amazon est un positionnement à l'échelle mondiale ».

0258000008287134-photo-amazon-entrep-ts.jpg
Entrepôt d'Amazon


Noël à tout prix


Selon Reuters, loin de montrer les signes d'un possible dialogue, le groupe n'aurait cessé de renvoyer dans leur camp les revendications de Ver.di. Depuis 2013, Amazon assure que s'il y a un problème, il est inhérent aux entrepôts concernés et n'a pas à être relié à l'organisation générale.

Suite à ces menaces de grève, le géant américain du commerce en ligne se veut d'abord rassurant pour ses clients. Un porte-parole précise qu'il n'y aura « absolument aucun impact sur les livraisons prévues » et que le mouvement social « ne concerne pas la grande majorité de nos employés ».

A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top