Un recours collectif pour "négligence" déposé contre les trottinettes en free floating

Par
Le 26 octobre 2018
 0
trottinette electrique

Une action en justice a récemment été intentée contre l'ensemble de l'industrie de la trottinette électrique aux États-Unis. Les plaignants l'accusant notamment d'être responsable de nombreux accidents à cause de son « mépris déraisonnable pour la sécurité des autres ».

L'histoire est insolite, pourtant elle est vraie. Il y a quelques jours, un procès a été intenté contre l'industrie américaine de la trottinette électrique en free floating auprès de la Cour supérieure du comté de Los Angeles. Partie d'une base de 8 plaignants, la plainte s'est depuis transformée en recours collectif accusant les entreprises du secteur d'avoir « contribué à des blessures de multiples façons » en « déversant des trottinettes sur la voie publique sans avertissement approprié ».

Multiplication des accidents

3 des plaignants expliquent par exemple qu'ils ont été victimes de collisions avec des conducteurs de ces engins alors qu'ils marchaient tranquillement, collisions ayant entraîné de graves blessures.

D'après eux, les entreprises mettant à disposition les machines étaient au courant des nombreux accidents qu'elles causaient mais n'ont rien tenté d'y changer, les accusant alors « d'encourager les conducteurs des véhicules à commettre des agressions ».

En plus de ces accusations, les plaignants dénoncent aussi la présence de « pièces électroniques et mécaniques défectueuses, ainsi que des instructions de sécurité inadéquates pour les conducteurs », parlant alors d'un « mépris déraisonnable pour la sécurité des autres ».

Aucune preuve n'a cependant pu être apportée concernant ce point.

La parole est à la défense

Afin de se défendre, la porte-parole de Lime, l'une des entreprises visées par la plainte a déclaré que « la sécurité a toujours été au cœur de tout ce que nous faisons chez Lime ».

Rappelons que selon les autorités du pays, deux personnes auraient déjà trouvé la mort en conduisant l'un de ces engins, tandis que plusieurs médecins des hôpitaux du pays expliquent que les trottinettes électroniques auraient été « associées à une hausse des blessures graves ».

Le procès est en cours.
Modifié le 26/10/2018 à 15h04
scroll top