Test Speedway Mini 4 Pro : rapide et endurante, elle néglige quelque peu la sécurité

14 juillet 2019 à 17h55
0
La note de la rédac
Contrairement à ce que sa référence indique, la Mini 4 Pro n'est pas un modèle si « mini » que cela. L'engin pèse 17 kg et cela s'explique par une conception robuste et une batterie de grande capacité. Pour autant, tout n'est pas rose sur ce modèle.

Ne vous y trompez pas, malgré sa référence Speedway Mini 4 Pro, la trottinette électrique du constructeur coréen Minimotors ne joue dans la cour des trottinettes les plus sveltes. Au contraire même. Si certains modèles avoisinent les 10 kilos, l'engin pèse ici 17 kg environ. Un poids plutôt important donc, qui s'explique par son équipement composé notamment d'un moteur relativement puissant et d'une grosse batterie.

SpeedWay mini 4 Pro

Spécifications techniques


Avec son moteur 500 watts et une vitesse maximale de 45 km/h, cette trottinette électrique devra être bridée pour être en conformité avec la future législation :
  • Puissance moteur : 500 watts
  • Roues : 8 pouces
  • Vitesse maximale : 45 km/h
  • Autonomies annoncées : jusqu'à 45 km
  • Affichage écran LCD : vitesse, kilométrage total et dernier parcours, niveau autonomie
  • Type de frein : tambour à l'arrière
  • Suspensions : oui, avant et arrière à ressort
  • Batterie : 48 volts 16 Ah
  • Temps de charge : jusqu'à 6 heures
  • Dimensions : 102 x 53 x 118 cm
  • Dimensions pliée : 97 x 18 x 33 cm
  • Poids : 17 kg
  • Poids max supporté : 100 kg

Jusqu'à 40 km d'autonomie


Comme nous le disions plus avant, l'embonpoint de cette trottinette s'explique notamment par la présence d'une « grosse batterie ». Celle-ci est logée dans le deck, où elle doit occuper une bonne partie de la surface. En effet, cet accumulateur de 48 volts 16 Ah est plutôt à considérer comme un modèle performant qui délivrera toute l'énergie au moteur 500 watts pour vous tracter jusqu'à une vitesse maximale... qui dépasse les 40 km/h, même sous notre poids qui, lui, surpasse les 80 kilos.

SpeedWay mini 4 Pro

Or, là, c'est le drame, car la future législation prévoit de brider toutes les trottinettes électriques à 25 km/h. Alors si d'aventure le revendeur qui vous proposera ce produit n'a pas fait le nécessaire pour brider l'engin, sachez que vous vous exposerez à des amendes, dès le troisième trimestre de cette année. Si certains revendeurs évoquent plutôt une mise en application du décret en fin d'année, voire en 2020, mieux vaut, tout de même, avoir cela bien en tête.

SpeedWay mini 4 Pro

Quoi qu'il en soit, lors de la réalisation de notre dossier comparatif, nous n'avions pas de raison de nous préoccuper de cette limitation et c'est donc avec un plaisir non dissimulé que nous testions cette trottinette à fond. Et on peut vous dire que la tenue de route de ses roues huit pouces est tout à fait satisfaisante.

SpeedWay mini 4 Pro

Les défauts de la route sont absorbés autant que possible par les amortisseurs à ressort. Ajoutons que le pneu gonflable à l'avant (attention aux crevaisons) encaisse lui aussi quelque peu les trémolos : vos poignets apprécieront. Surtout à l'occasion des longs trajets puisque l'endurance est ici le principal atout de la Speedway Mini 4 Pro. En l'occurrence, et là encore compte tenu de notre gabarit, nous lui avons mesuré une autonomie d'environ 40 km... et avec la gâchette vissée sur la quasi-totalité de nos trajets.

À fond, oui, mais essentiellement sur le plat. Quelques reliefs nous ont bien permis d'identifier que le moteur 500 watts connaissait des limites, mais la bonne puissance de la batterie limite les coups de mou. Ajoutons à cela que, si ce modèle est à l'avenir bridé à 25 km/h, l'autonomie devrait encore faire un bond en avant et dépasser les 50 km.
Au regard de son prix, un mécanisme de frein à disque aurait été le bienvenu, mais le constructeur « limite la casse » en adoptant un système de frein à tambour, plutôt efficace par ailleurs.

Une ergonomie en demi-teinte


En plus de la bonne tenue de route, nous sommes plutôt satisfaits de l'ergonomie de la Mini 4 Pro. Elle n'est spécialement jolie, voire même assez quelconque à première vue, mais la robustesse ressentie à son guidon n'est évidemment pas pour nous déplaire. Après tout, l'engin est lourd... et costaud.

SpeedWay mini 4 Pro

Du haut de notre (petit) mètre soixante-quinze, on apprécie même la bonne hauteur du guidon réglable qui se retrouve à plus d'un mètre du deck. Inutile donc de cambrer le dos pour rouler. La position est elle aussi confortable puisque la largeur du plateau permet presque de loger ses pieds l'un à côté de l'autre.

SpeedWay mini 4 Pro

Autre bonne nouvelle, cette Speedway Mini 4 Pro n'est même pas trop encombrante lorsqu'elle est totalement pliée (poignées et guidons). Mais tout n'est pas rose pour autant. En fait, certains détails fâchent, surtout pour un produit vendu près de 1 000 euros.

Ça coince d'abord du côté des éclairages. À l'avant comme à l'arrière, les lumières censées signaler notre présence sont placées en partie basse puisqu'intégrées dans le deck. En clair, les autres usagers de la route ne vous verront dans leurs rétroviseurs que lorsque vous serez en approche, mais pas si vous êtes près d'eux.

SpeedWay mini 4 Pro

À l'avant, nous aurions aimé qu'un phare soit placé en hauteur, sur le guidon. Il vous sera possible - et on vous le recommande d'ailleurs - d'acheter un éclairage au rayon vélo de votre magasin spécialisé.
En revanche, le fait que Minimotors ait intégré des lumières blanches à l'avant dans le deck permet d'éclairer la route de manière assez efficace et ainsi d'éviter les nids de poule, par exemple.
Enfin, là encore compte tenu du prix de cette trottinette, il nous est difficile d'accepter l'absence d'une sonnette alors qu'elle s'avère si importante à l'usage. Là encore, un (petit) investissement est à prévoir. Dommage.

Minimotors Speedway Mini 4 Pro : l'avis de Clubic


Trop chère ! Voilà, en deux mots, comment pourrait se résumer notre verdict à l'égard de cette trottinette électrique. Vendue 1 000 euros, elle n'a pour elle que son endurance, liée à l'intégration d'une bonne batterie. Pour le reste, elle s'avère tout juste correcte, voire insuffisante. À ce niveau de tarif, les alternatives sont trop nombreuses chez la concurrence pour acheter ce produit les yeux fermés.

Minimotors Speedway Mini 4 Pro

Les plus
+ La bonne largeur du deck
+ Bonne autonomie
+ La robustesse
Les moins
- Pas de lumière en hauteur
- Pas de klaxon
Qualité de fabrication
Puissance
Autonomie
Confort de conduite
Portabilité
2.5
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top