GoPro HD Hero2 : toujours une référence ?

le vendredi 30 novembre 2012

GoPro HD Hero2


On ne présente plus la marque. Elle est tellement bien ancrée dans les consciences qu'on entend régulièrement parler de GoPro pour désigner une caméra embarquée en général... comme le réfrigérateur a banalement glissé vers le frigidaire. Une suprématie qui s'est forgée dans le temps (depuis 2004, comme Contour), mais aussi dans les exploits mis en image et dans la qualité des vidéos proposées. Bien que nous l'ayons demandé, GoPro n'a pas pu nous livrer la Hero3. Nous avons donc dû nous contenter du best-seller HD Hero2, avec BacPac Wi-Fi. Toujours une des meilleures cam ?

012c000005548519-photo-gopro-hd-hero2.jpg
012c000005548521-photo-gopro-hd-hero2-0.jpg


Présentation et prise en main


Le design de la GoPro HD Hero2 est familier, même pour ceux qui ne s'intéressent pas aux caméras embarquées. Il faut dire qu'elle incarne le produit phare d'une marque leader, alors forcément, on la voit souvent. Mais son design, ce n'est pourtant pas ce qu'elle a de mieux... Certes petite et légère (100 g sans BacPac, 126 g avec), la HD Hero2 adopte des lignes cubiques aussi peu commodes qu'aérodynamiques. Quant à elle, la finition « tout plastique » ne donne pas entière confiance. Le BacPac Wi-Fi est un petit module optionnel qui vient se greffer au dos de la HD Hero2, rajoutant la connectivité sans fil et une petite batterie supplémentaire. Le tout étant accompagné d'une petite télécommande.

00c8000005548529-photo-gopro-hd-hero2-4.jpg
00c8000005548531-photo-gopro-hd-hero2-5.jpg
00c8000005548525-photo-gopro-hd-hero2-2.jpg

La caméra avec le BacPac détaché, la télécommande et le BacPac attaché vu de dos


Enfin, l'absence d'attache sur la caméra et la non résistance aux projections d'eau (on ne parle même pas d'étanchéité...) font qu'il faut impérativement loger la HD Hero2 dans son caisson, si on veut en faire autre chose que la tenir à la main. La caméra est alors plus encombrante et l'enregistrement audio est sacrifié. Par ailleurs, sur le modèle de test que nous avons eu, il y avait un petit éclat sur la lentille du caisson : ça se voit sur les vidéos.

012c000005548533-photo-gopro-hd-hero2-6.jpg
La caméra dans son caisson


Cette conception apporte toutefois un avantage : connectique et carte mémoire, au format SD, sont directement accessibles ! Pas besoin d'actionner de trappe réfractaire au péril de sa manucure. La GoPro HD Hero2 répartit sur ses deux tranches un port mini USB, du mini HDMI, une entrée micro (jack 3,5 mm) et une sortie A/V (jack 2,5 mm). Pour accéder à la batterie de 1100 mAh, on ôte un capot qui n'oppose aucune résistance. L'autonomie est à peu près équivalente à celle obtenue sur la Contour+ 2 : nous avons pu réaliser 44 min 48 s de rushs et un time lapse de 283 photos avec une charge complète.

012c000005548527-photo-gopro-hd-hero2-3.jpg
012c000005548523-photo-gopro-hd-hero2-1.jpg


La HD Hero2 profite d'un objectif qui ouvre à f:2,8 et filme à 170°, même en 1080p. En revanche, la lentille n'est pas rotative. La seule flexibilité d'angle autorisée vient de la fonction « Up/Down », retournant l'image à 180°. Fonction qu'il faut activer via le petit écran monochrome de contrôle. Ce dernier est plus minuscule encore que celui de la Gobandit Live (0,67 pouce contre 0,79 pouce), mais il est beaucoup plus visible et intelligible. Le mérite à un choix de pictogrammes clairs et bien organisés. On reste loin de l'ergonomie offerte par un écran couleur et quatre boutons comme sur la Drift, mais pour un petit affichage comme celui-là et deux boutons seulement, la GoPro HD Hero2 s'en sort bien. L'interface est fluide, et permet de réaliser tous les réglages offerts par la caméra assez simplement.

00c8000005548545-photo-gopro-hd-hero2-up.jpg
00c8000005548539-photo-gopro-hd-hero2-fov.jpg
00c8000005548543-photo-gopro-hd-hero2-protune2.jpg

L'interface proposée sur le petit écran en façade a été bien optimisée, compte tenu de l'espace disponible


Avec un BacPac Wi-Fi (et les mises à jour de firmware nécessaires), on peut également régler sa caméra via l'excellente application mobile GoPro. C'est en effet de loin la mieux développée de toutes celles que nous avons pu voir. Avec en premier lieu, une gestion du multi-caméra parfaite. Mais aussi une prévisualisation fluide et de qualité (même si souffrant d'un temps de latence). Et enfin, aucun plantage à déplorer à l'usage. Le seul oubli : une fonction de consultation des vidéos enregistrées.

Quid des accessoires ?


GoPro reste la référence en matière d'accessoires disponibles et fournis. La HD Hero2 est en effet accompagnée de son caisson étanche à 60 m, mais également de quatre fixations adhésives (deux plates et deux incurvées), une attache masque avec sa lanière, une sangle pour casque, une autre pour poignet, et un bras articulé à trois sections (typique de chez GoPro). Un équipement complet, que GoPro pense à actualiser avec ses accessoires : ainsi le BacPac Wi-Fi est livré avec un autre dos de caisson, plus profond.

01c2000005548535-photo-gopro-hd-hero2-7.jpg


La caméra dans la pratique

Qualité d'image


La Hero2 utilise un capteur CMOS de 1/2,3 pouce, dont on ne sait pas s'il est rétro-exposé ou pas. Il peut capturer des photos de 11 MPix. La qualité d'image des vidéos est, sans surprise, à la hauteur de la réputation de GoPro. Le piqué n'est pas altéré par le nécessaire caisson, la netteté des détails demeure. L'ajout de netteté est presque un peu trop accentué d'ailleurs par moment. L'exposition s'est avérée juste, à quelques surexpositions près, la colorimétrie reste plutôt réaliste malgré une teinte légèrement chaude (rien à voir avec la Gobandit...). Notez qu'en dehors de l'angle de champ (wide à narrow, soit 170° à 90°) et du mode de mesure spot, la GoPro HD Hero2 n'offre aucun réglage d'image. Et les 170° déforment davantage chez GoPro que chez la concurrence.



Filmant de base en 15 Mbps, la HD Hero2 devient redoutable quand on active le mode ProTune à 35 Mbps. Énorme débit d'encodage, mais aussi un mode à 24 im/s, un rendu plus neutre pour faciliter le post-traitement (colorimétrie, netteté, réduction du bruit...) et un maniement des courbes de niveaux favorisant la conservation des détails dans les ombres et hautes lumières. Telles quelles, les séquences produites en ProTune ne donnent pas une image plaisante. Mais elles offrent davantage de potentiel de post-traitement.

012c000005570495-photo-gopro-sans-protune.jpg
012c000005570497-photo-gopro-avec-protune.jpg

Rendu 1080p sans ProTune puis avec ProTune


De nuit, la GoPro fait plus ou moins comme les autres : elle sauve les meubles. Le traitement du bruit se voit, mais le remède reste moins nocif que le mal. Autrement dit, la GoPro se place plus ou moins au même niveau que la Gobandit, un peu en dessous de la Contour, mais au-dessus de la Drift. Quoi qu'il en soit, il faudra éviter le mode ProTune de nuit : sa gestion des courbes donne des résultats horribles par faible luminosité !



Fonctionnalités


Depuis sa dernière mise à jour faisant apparaître le mode ProTune, la GoPro HD Hero2 est la caméra qui propose le plus de formats d'acquisition vidéo avec la Drift HD Ghost :

  • 1080p à 24, 25 ou 30 im/s ;
  • 960p à 25, 30, 48 ou 50 im/s ;
  • 720p à 25, 30, 50 ou 60 im/s ;
  • 480p à 50, 60, 100 ou 120 im/s.

Sony reste toutefois invaincu en slow motion (720p à 120 im/s). La HD Hero2 propose également un mode photo à 11 MPix, la rafale à 10 im/s, un retardateur et une fonction time lapse. C'est complet, à cette nuance près que la caméra n'enregistre pas de donnée géographique.

Autre point fort de GoPro : CineForm Studio. Certes, il va falloir installer ce logiciel, même si vous êtes déjà équipés, pour faire les mises à jour de firmware. Mais si vous n'aviez pas de logiciel à disposition, CineForm Studio va vous permettre de faire le tri dans vos rushs et d'effectuer simplement quelques manipulations d'édition : durée des séquences, 3D (si vous utilisez deux GoPro avec le boîtier qui va bien), transformations, gestion d'image, balance des blancs, et plusieurs préréglages réussis.

012c000005550517-photo-gopro-cineform.jpg
012c000005550519-photo-gopro-cineform2.jpg


00c8000005570665-photo-gopro-trappes-du-caisson.jpg
En revanche, la HD Hero2 pêche sur la capture audio, de qualité médiocre. Ce avec le caisson, version étanche comme version aérée, mais aussi sans. Car oui, GoPro fournit deux trappes arrière pour son caisson : une en plastique plein étanche, l'autre avec des ouvertures. Ce piètre résultat est imputable entre autres à un encodage de qualité inférieure (AAC à 128 Kbps et 32 KHz là où les autres échantillonnent à 48 KHz). Et l'acquisition n'est qu'en mono.


Time lapse réalisé avec 279 vues à notre retour de Lausanne


Conclusion


Avec la GoPro HD Hero2 à environ 255 € et le BacPac Wi-Fi à un peu plus de 100 €, on arrive à un ensemble plus onéreux que la Hero3 Silver Edition (349 € environ) dotée de Wi-Fi. La GoPro HD Hero2 est aussi plus encombrante et moins récente. Les fonctionnalités offertes par ces deux modèles de caméra étant les mêmes, exception faite de la télécommande non fournie avec l'édition Silver (il reste l'appli mobile), nous ne pouvons que vous conseiller de partir sur la Hero3 Silver. Ce test a tout de même été l'occasion de vérifier que GoPro n'était pas arrivé là où il est par hasard : bonne image, fonctionnalités riches, accessoires en pagaille, utilisation simple. Maintenant, la concurrence est acharnée aujourd'hui et dans le contexte actuel, l'offre de Drift nous semble plus alléchante que celle de GoPro : bien meilleure ergonomie, meilleur son, image plus fidèle (de jour), étanchéité de la caméra, fixation trépied... Il faudrait voir si la qualité d'image s'est beaucoup améliorée sur la Hero3 Silver (GoPro reste flou concernant les spécifications du capteur). Il reste en revanche la Hero3 Black Edition, qui annonce elle des performances inégalées (1080p à 60 im/s, 4K à 15 im/s), mais pour un prix nettement supérieur : 450 €.

GoPro Hero 4 : trouvez le prix le plus bas pour ce modèle sur notre comparateur de prix !

GoPro HD Hero2 + Wi-Fi BacPac

Les plus
+ Mode ProTune / formats vidéo
+ Accessoires fournis / existants
+ Appli / logiciel CineForm Studio
+ Autonomie correcte / fonctionnalités
Les moins
- Caisson quasi obligatoire
- Déformation à 170° / lentille fixe
- Qualité audio intégré / finition bof
- Prix avec BacPac / forme cubique
3
Qualité vidéo
Ergonomie
Autonomie
Accessoires



Modifié le 01/06/2018 à 15h36

scroll top