Test DJI Osmo Action : la super action-cam qui veut en découdre avec l'Hero 7 de GoPro

10 juillet 2019 à 17h45
0
La note de la rédac
Le constructeur chinois DJI est surtout connu pour ses drones, ses perches pour smartphone ou encore sa mini caméra Osmo Pocket. Sur chacun de ces domaines liés à la captation d'image, il montre régulièrement un véritable savoir-faire. Alors quand il décide de venir taquiner GoPro sur ses terres de prédilection, c'est avec un vrai engouement qu'on teste la toute première action-cam réalisée par DJI.

Dans toutes les rédactions, il existe des temps forts, des produits qu'on sait important pour le marché et pour ses lecteurs. La sortie du nouvel iPhone, évidemment, du nouveau flagship de chez Xiaomi ou encore de la toute dernière console de jeu Microsoft ou PlayStation. Pour nos lecteurs, fans de produits dédiés à la création de vidéo, la DJI Osmo Action résonne comme l'un de ses produits incontournables... surtout à l'approche des vacances. Alors qu'elle soit fixée sur le cadre de votre vélo, votre casque de moto, sur vôtre planche de surf ou encore au bout d'une perche pour explorer les « fonds » marins, on vous le garantit, cette action-cam a un sacré potentiel.

DJI Osmo Action

Spécifications techniques


  • Capteur : 1/2,3'' - 12 Mpixels
  • Stabilisation : oui, électronique (RockSteady)
  • Définition maximale : 3840 x 2160 pixels @60ips - 100 Mbits/s
  • Vidéo HDR : oui, jusqu'en 4K@30ips
  • Champ de vision max : 145 degrés
  • Taille de l'écran principale : 5,7 cm de diagonale (2,25 pouces)
  • Taille de l'écran secondaire : 3,5 cm de diagonale (1,4 pouce)
  • Connectivité : Bluetooth et Wi-Fi
  • Support carte mémoire : MicroSD jusqu'à 256 Go
  • Commandes vocales : oui
  • Ralenti : oui, 8x max en 1080p @240 ips
  • Plage ISO : 100 à 3200 photo et vidéo
  • Etanchéité sans caisson : 11 mètres
  • Etanchéité avec caisson : 60 mètres (non livré)
  • Micro : oui (deux micros avec réduction de bruit)
  • Capacité de la batterie : 1300 mAh
  • Autonomie annoncée : 1 heure environ
  • Temps de charge : 90 min environ
  • Dimensions : 65 x 42 x 35 mm
  • Poids : 124 grammes


DJI Osmo Action : de très bonnes idées


Lorsque DJI a décidé de venir jouer dans la cour de GoPro il est évident qu'il savait à quoi s'attendre. La Hero 7 Black Edition (concurrente ce l'Osmo Action) est déjà disponible et testée depuis la fin de l'année dernière. Et les critiques sont d'ailleurs unanimes pour dire que la qualité d'image 4K - ou plutôt Ultra HD - de cette caméra est excellente, avec une stabilisation incroyable. C'est donc sur ces critères que DJI devait concentrer ses efforts... et il en même fait un peu plus.

DJI Osmo Action

Outre l'application mobile DJI Mimo qui permet de piloter la caméra, mais aussi de réaliser et partager rapidement des montages, c'est surtout sur l'ergonomie de la caméra que le constructeur a fait fort. En plus du bel écran tactile intégré à l'arrière, DJI a prévu un deuxième écran, à l'avant, pour gérer au mieux le cadrage de ses vidéos selfies. Même si celui-ci n'est pas très grand, le confort qu'il apporte à l'utilisateur de la caméra est indiscutable. Evidemment, cet écran s'active ou se désactive à la demande et la bonne nouvelle c'est qu'il ne nuit pas spécialement à la bonne autonomie de la caméra. En l'occurrence, nous l'avons mesuré à environ 45 minutes en Ultra HD à 60 images par seconde, soit une autonomie quasi équivalente à l'Hero 7 dans les mêmes conditions.


Match en 5 points : qui de DJI ou GoPro l'emporte ?


Toujours dans les mêmes conditions, notre duel entre la DJI Osmo Action et la GoPro Hero 7 Black nous a permis de constater que le match entre ses deux caméras d'action est serré. Un duel que nous avons d'ailleurs réalisé en vidéo et que nous vous proposons de (re)découvrir ci-dessous. N'hésitez pas à basculer les paramètres d'affichage de YouTuve en Ultra HD pour apprécier au mieux la qualité d'image de ces caméras, même s'il est toutefois un peu compressé à l'occasion de la mise en ligne - les caméras filment avec un débit d'environ 100 Mbits/s !


DJI Osmo Action : l'avis de Clubic


Pour une première action-cam, le constructeur DJI a vraiment fait un beau travail. Une ergonomie vraiment très bien pensée (deuxième écran, étanche, mais aussi jusque dans le cache objectif qu'il est possible de remplacer par des filtres ND, par exemple, une application mobile tout à fait à la hauteur et néanmoins une très bonne qualité d'image... GoPro pourrait bien ne pas rester le leader encore très longtemps. A vrai dire, c'est avec une forme de regret que nous avons dû retourner le produit que le constructeur nous avait confié pour tests, non pas pour garder le produit à titre personnel (on vous voit venir), mais tout simplement pour assister à son évolution.


Car lors de nos tests, en une dizaine de jours seulement, nous avons pu télécharger deux mises à jour qui ont soit corrigé des bugs, soit améliorer la qualité vidéo. Et sur ce dernier point, nous sommes assez confiants : DJI peut vraiment optimiser la qualité d'image de sa caméra. Il suffit de prendre pour référence la qualité vidéo de ses drones ou la plage dynamique et la colorimétrie des vidéos sont excellentes. Il n'est donc pas exclu que nous revenions sur ce test pour le mettre à jour si d'aventure le constructeur venait à déployer une mise à jour améliorant significativement la qualité d'image.

DJI Osmo Action

Les plus
+ La qualité de fabrication
+ La qualité de la stabilisation
+ Le second écran en façade
+ Les mises à jour fréquentes
Les moins
- Les couleurs un peu trop neutres
- La reconnaissance vocale en anglais seulement
Qualité vidéo
Qualité audio
Ergonomie matérielle
Ergonomie logicielle
Autonomie
4

Modifié le 10/07/2019 à 20h26
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top