Infotrafic : 1 mois avec Waze, TomTom, iCoyote et Inrix

01 juin 2016 à 17h18
0

iCoyote : pour les Franciliens et les longs trajets

Coyote aussi s'est récemment mis à concurrencer Waze. Le spécialiste français des avertisseurs de radars a lancé cette année iCoyote 10, une application mêlant les fonctions historiques d'« assistant d'aide à la conduite » à de nouvelles fonctions de navigation avec information trafic communautaire.

iCoyote repose tout comme TomTom Go Mobile sur un modèle économique dit freemium, si ce n'est que cette fois la navigation et l'information trafic sont gratuits en illimité, sans publicité, afin de rivaliser avec Waze. Ce sont les alertes de radars qui sont payantes, facturées aux tarifs dégressifs de 12 euros pour un mois, de 50 euros pour un an (soit environ 4 euros/mois) ou de 90 euros pour deux ans (3,75 euros/mois).

L'application iCoyote 10 fonde d'ailleurs sa différence sur ces critères économiques. Relativement onéreux, l'abonnement à Coyote cantonnait jusqu'à présent le service aux « gros rouleurs ». Cette communauté est donc moins grande, mais très impliquée.

Ces dernières années j'ai pu constater son efficacité quasi infaillible sur les routes des vacances. Motivés par une note de fiabilité, les membres ne manquent quasi aucun radar mobile, quasi aucun danger, sans pour autant signaler de situations insignifiantes comme on en croise trop sur Waze, ni d'autres faux positifs. Presque personne n'utilise en revanche son assistant d'aide à la conduite dédié en ville.

0000023008449060-photo-20160512-203434.jpg
iCoyote en mode expert, centré sur les alertes

En démarrant mon expérience je m'attendais donc à ce qu'iCoyote soit sensiblement moins fiable que les autres. Mais après tout il n'est pas nécessaire d'avoir des dizaines de voitures au ralenti pour détecter un bouchon, et il semble bien que quelques-unes suffisent. Car en pratique, iCoyote est bien le service d'information trafic le moins fiable de cette expérience, mais il est néanmoins assez efficace. Il fonctionne aussi bien que les autres sur des axes tels que les grands boulevards, les voies sur berge (ce qu'il en reste), le périphérique ou les « super-périphériques » parisiens que sont l'A86 et la Francilienne. Sans oublier bien sûr les routes et autoroutes du reste de la France, sur lesquelles il est selon mes constatations quasi infaillible. Il lui arrive un peu plus souvent que les autres de suggérer des détours absurdes, mais un conducteur attentif en fera abstraction et comblera l'écart.

En fait il me semble qu'il n'y a que dans certains quartiers « capillaires », essentiellement constitués de rues à une seule file par sens, que sa communauté réduite lui fait défaut.

0000023008449056-photo-20160512-204426-a.jpg
0000023008449058-photo-20160512-204428-i.jpg
Il arrive que Waze vous jette dans la gueule du loup, mais pas iCoyote

Un dernier bémol : faute de fonction de correction communautaire, sa cartographie Here n'est pas la plus réactive. Elle ne reflète toujours pas certaines modifications du réseau qui datent de plusieurs mois.

Ainsi iCoyote convient aux urbains qui préfèrent des alertes radars infaillibles quitte à perdre parfois quelques minutes, ainsi qu'à ceux qui roulent essentiellement sur route (par opposition à sur rue). Autrement je recommande Waze ou TomTom Go Mobile, selon qu'on préfère payer ou qu'on tolère la publicité. Notons que la version Android d'iCoyote offre le meilleur des deux mondes puisqu'elle permet d'afficher les alertes radars en surimpression d'une autre application de guidage.

À ce sujet : iCoyote 10 : la navigation et l'info trafic en plus des radars
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top