Dragon Drive : comment Nuance fait parler les voitures connectées

Jérôme Cartegini
Spécialiste sécurité informatique
29 février 2016 à 17h27
0

Une nouvelle interface conversationnelle

Réservée pour l'heure aux modèles haut de gamme des constructeurs allemands précités, l'interface « conversationnelle » de Dragon Drive change radicalement la manière d'interagir vocalement avec une voiture. Basé sur une solution dite hybride (cloud et embarquée), le système de biométrie vocale s'active par le biais d'une phrase clé, ou en appuyant sur un bouton placé sur le volant, par exemple. Le dispositif s'avère en outre associé à Dragon Drive Mobile que les constructeurs intègrent dans leurs applications sous leur propre marque. Une fois connectée au système, l'appli verrouille le smartphone et permet d'accéder vocalement à ses contenus : agenda, réseaux sociaux, musique...

L'un des atouts de Dragon Daily Update réside dans sa capacité à faire la conversation avec un phrasé proche de celui d'un humain. Bien plus agréables que les habituelles synthèses vocales informatiques, des voix d'hommes ou de femmes naturelles peuvent énoncer au choix les derniers titres de la presse, les résultats sportifs, les conditions de circulation, les prévisions météorologiques, ou même les publications de ses comptes Twitter et Facebook. Bluffant !

03E8000008292182-photo-nuance-10-jerome-cartegini-6.jpg

Dans la BMW Serie 7, première voiture à avoir bénéficié de la nouvelle mouture de Dragon Drive, un bouton de commande placé sur le volant permet d'activer l'assistant vocal en un clin d'œil.


Assistant virtuel sur mesure

Les fonctions de Dragon Drive diffèrent d'un modèle de véhicule et d'une marque à l'autre. « Chacun de nos clients bénéficie d'une intégration sur mesure de notre plate-forme logicielle », relate Nils Lenke, le directeur de la recherche de Nuance Communications. Sur certains modèles, l'assistant vocal peut aussi piloter des fonctions telles que la climatisation, l'éclairage de l'habitacle, la fermeture des portières, etc. Un algorithme se charge de gérer les requêtes du conducteur et de fournir une réponse à partir du système embarqué ou du cloud. Les démonstrations sont impressionnantes, mais le bon fonctionnement de certaines commandes vocales nécessitant un traitement via le cloud, reste tributaire d'une connexion viable au réseau mobile.

03E8000008292176-photo-nuance-test-lab.jpg

La technologie vocale est intégrée en première monte par les ingénieurs de Nuance sur les véhicules. Chaque constructeur peut ainsi bénéficier d'une intégration personnalisée et offrir une expérience vocale différente.


Les commandes vocales font partie des fonctionnalités en vogue des autos connectées. Face à la concurrence farouche d'Apple avec CarPlay et Google avec Android Auto, Nuance Communications met les bouchées doubles pour séduire les constructeurs auto en leur proposant une plate-forme de services vocaux personnalisables. Lors de la visite du centre de recherche, nous avons pu entrevoir (mais pas photographier) différents services en charge de l'intégration de Dragon Drive dans l'habitacle et les systèmes d'info-divertissement des véhicules. Un travail très complexe, monopolisant une armée d'ingénieurs. « En fonction de la complexité du système embarqué, l'intégration complète de Dragon Drive dans un véhicule peut nécessiter entre 6 et 12 mois » explique Fatima Vital, la directrice marketing de Nuance.

03E8000008292178-photo-nuance-10-jerome-cartegini-3.jpg

Les ingénieurs testent le programme sur les « vrais » modèles de tableaux de bord et systèmes d'info-divertissement fournis par les constructeurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
scroll top