Toyota présente son nouveau RAV4 Hybride, avec des performances relevées

le 21 janvier 2019
 0
toyota-rav4-2019-gallery-18-full_tcm-18-1529385.jpg
© Toyota

25 ans après le lancement de son premier RAV4, Toyota présente la cinquième génération du SUV hybride.

En 1994 sortait le premier Toyota RAV4. Le modèle n'était pas très joli et pouvait embarquer essence et diesel, bref, c'était une autre époque. Le 16 janvier, le constructeur japonais a définitivement levé le voile sur la cinquième génération du RAV4, modèle 100 % hybride et 100 % SUV qui rehausse ses performances, une fois de plus, ainsi que son confort et son niveau de sécurité. En 2017, le RAV4 fut le SUV le plus vendu au monde, et le quatrième modèle mondial tous modèles et marques confondus, avec plus de 800 000 unités écoulées.

Les atouts du début retrouvés, mais un modèle davantage apprécié en ville


Toyota a voulu redonner au RAV4 l'esprit pionnier de ses débuts, avec un véhicule qui présente les qualités de baroudeur et les atouts d'un 4X4 solide, couplés à des dimensions compactes et un comportement sur route qui se rapproche de celui d'une berline, ce qui le rend encore plus appréciable en ville.

500_2019-toyota-rav4-det-01-598338.jpg
© Toyota

Avec un centre de gravité bas, ainsi qu'un toit et une ligne de capot abaissés, l'habitacle offre à la fois plus de place et de confort (en témoigne son coffre de 580 litres VDA), tout en présentant une finition soignée d'une qualité qui nous semble particulièrement élevée.

Une sécurité renforcée et une part de conduite autonome


Fort de sa motorisation hybride-électrique, le Toyota RAV4 en impose sous le capot. Le constructeur vante une version en deux roues motrices de 218 chevaux et une version en transmission intégrale AWD-i de 222 chevaux. Dans des conditions difficiles, notamment sur les surfaces humides et glissantes, le véhicule peut compter sur la transmission intégrale électrique, qui lui prête des performances supérieures.

500_2019-toyota-rav4-dyn-24-624027.jpg
© Toyota

Le tout nouveau RAV4 est accessoirement le premier modèle de la marque à embarquer des équipements Toyota Safety Sense supplémentaires, comme le système de sécurité précollision (PCS) qui détecte les piétons, le régulateur adaptatif intelligent (iACC), l'alerte de franchissement de ligne (LDA) avec aide au maintien dans la voie, la lecture des panneaux de signalisation (RSA) et la gestion automatique des feux de route. Ces derniers sont destinés à davantage diminuer le risque d'accident en apportant une assistance utile au conducteur. Certains vont jusqu'à comporter une part de conduite autonome.

500_2019-toyota-rav4-dyn-05-841760.jpg
© Toyota

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le probable logo du service de jeu en streaming de Google, Project Stream, trône au Moscone Center de San Francisco.
En direct de la Game Developers Conference, où il a tenu une conférence historique, Google a dévoilé le nom et les détails de son service de cloud gaming : Stadia.
Le service de messagerie instantanée teste l’intégration d’un navigateur et d’une recherche d’images inversée dans l’application mobile pour lutter contre la propagation des fake news.
20:35
C'est un jeu bien connu des amateurs de réalité virtuelle qui arrivera sur le futur Oculus Quest.
20:06 | Jeux vidéo
Microsoft déploie de nombreuses nouveautés sur Windows 10 au fur et à mesure des mises à jour (réussies) du système. Certaines profitent d’un éclairage suffisant pour attirer l’attention de l’utilisateur averti, d’autres non. Ajouté avec la mise à jour Creators Update, le son spatialisé Windows Sonic est un peu passé à la trappe. On vous explique aujourd’hui comment en profiter.
19:37 | Windows 10
Une équipe de recherche de Stanford a réussi à produire de l’hydrogène à partir d’eau de mer. Une belle prouesse dans la production d’énergie propre.
Le président des États-Unis n’est clairement pas un fan des voitures autonomes, qu’il voit comme une menace pour la société.
Les modules photo, c’est bien, mais encore faut-il savoir où les mettre sur des smartphones de plus en plus borderless. Après les encoches, les dalles percées d’un orifice (comme sur le S10 de Samsung) et les tiroirs verticaux, le constructeur chinois ZTE miserait pour son prochain flagship sur un tiroir latéral. Les cinq capteurs (deux frontaux, trois dorsaux) dudit smartphone apparaîtraient alors sur une languette émergeant de son flanc droit.
Ça vous dit d’économiser 30€ tout en donnant une autonomie du tonnerre à votre smartphone ? Pour ça, il vous suffit de profiter de la promo Amazon sur la batterie externe Aukey 20000 mAh qui passe à 19,99€ seulement.
18:00 | Bon plan
Bonne nouvelle pour tous les amoureux de la petite Fiat 500 : le groupe confirme l'arrivée en Europe, en 2020, de la version 100% électrique.
17:41
Si vous vous intéressez au monde de l'informatique et aux précieux composants donnant vie à nos machines de jeu, vous l'avez peut-être vu passer sur YouTube sous le pseudo de Frenerth.
La plateforme de formation en ligne Coursera a classé les pays du monde en fonction des compétences de leurs apprenants, selon trois domaines majeurs. La France s’y distingue particulièrement en data science, avec une 8e place mondiale.
Annoncée officiellement il y a quelques heures, l’arrivée du Ray-Tracing sur les GPU Nvidia ne disposant par des RT-Cores (GTX série 10, entre autres) fait office de petit tremblement de terre dans la communication de la firme au caméléon. Le studio teuton Crytek, auquel on doit l’éminent CRYENGINE 5, avait pourtant publié dès la fin de semaine dernière une démo fonctionnelle présentant le Ray-Tracing sur… une RX Vega 56 de chez AMD. Preuve s’il en fallait qu’il est possible de générer des reflets affriolants sans ces fameux RT-Cores.
Elon Musk a publié une photo qui s’apparenterait au bloc lumineux de son pick-up Tesla. Rapidement, les internautes se sont lancés dans la conception de rendus visuels 3D. L’occasion d’avoir une idée plus ou moins claire de son design final.
Apple annonce par surprise une mise à jour de sa gamme d’iMac. Point de nouveau design, mais une évolution des configurations proposées, après presque deux années sans remise au goût du jour.
scroll top