Le PDG d'Audi limogé en raison de son rôle présumé dans le Dieselgate

Par
Le 03 octobre 2018
 0
rupert stadler audi ceo

Suspendu depuis le mois de juin en raison de son rôle présumé dans le Dieselgate, c'est sans réelle surprise que Volkswagen a annoncé mardi 2 octobre que le président du directoire de Audi était définitivement remercié.

Volkswagen toujours dans la tourmente du Dieselgate

En détention provisoire depuis le 18 juin, Rupert Stadler avait été suspendu de ses fonctions au lendemain de son arrestation. À ce moment-là, Volkswagen clamait la présomption d'innocence pour la PDG de Audi, filiale du groupe VAG qui détient la marque à plus de 99 %. Mais cette époque est bel et bien révolue ! Soucieux de se racheter une image, le groupe Volkswagen a annoncé avoir congédié Rupert Stadler définitivement et avec effet immédiat. C'est le responsable des ventes Abraham Schot, qui assure l'intérim depuis l'arrestation de R. Stadler, qui occupera désormais le poste laissé vacant.

Mis en examen pour fraude et complicité de faux certificats dans le cadre des investigations sur le Dieselgate en Allemagne, Rupert Stadler préférerait, selon le groupe Volkswagen, « se concentrer sur sa défense ». Le désormais ancien membre du directoire d'Audi aurait demandé une indemnité de départ " en millions et à deux chiffres ", il recevra finalement de la part du groupe une indemnité d'un peu moins d'un million d'euros. Cependant, selon l'agence de presse allemande DPA, il pourrait percevoir d'autres indemnités une fois que la procédure judiciaire à son encontre sera achevée.

Volkswagen a déjà provisionné près de 26 milliards d'euros pour couvrir les conséquences du scandale du Dieselgate et a par ailleurs investi plusieurs milliards pour redorer son image à l'aide de véhicules hybrides et électriques, à l'instar de sa filiale Porsche qui a annoncé vouloir tirer définitivement un trait sur les moteurs diesel.

Empêtré dans le scandale de Dieselgate depuis 2015 et accusé d'avoir faussé les résultats des tests antipollution sur plus de 11 millions de véhicules diesel, Volkswagen arrivera-t-il à sortir la tête de l'eau ?

Modifié le 03/10/2018 à 14h06

Les dernières actualités Transports

scroll top