SpaceX veut « s'alléger » de centaines d'emplois pour mieux décoller

Par
Le 14 janvier 2019
 0
lancement spacex

Coup dur pour la société d'Elon Musk. Malgré une hausse des lancements en 2018, SpaceX envisage de se séparer de 10 % de ses effectifs.

En 2002, Elon Musk a fondé SpaceX pour donner vie à ses rêves de conquête spatiale et de projets extraterrestres. Aujourd'hui, la société compte 7 000 salariés, mais la direction s'apprêterait à licencier environ 700 de ses employés, soit 10 % de ses effectifs, pour alléger ses coûts. Eric Berger, d'Ars Technica, fut le premier à l'annoncer. La société a confirmé l'information à nos confrères américains de TechCrunch.

SpaceX, une entreprise en bonne santé qui cible ses priorités

Tout semblait aller pour le mieux pour SpaceX. En 2017, la société avait réalisé 18 lancements, puis 21 en 2018, et sans doute encore plus en 2019. Et pourtant, cela ne suffit pas à garnir les rangs de l'entreprise américaine, qui vient de lancer 10 satellites Iridium et qui a dévoilé une photo du premier prototype test de Starship. Alors, pourquoi SpaceX régresse-t-elle ?

En réalité, ces coupes budgétaires et cette réduction d'effectif ne sont pas si surprenantes, même si on évoque une rentabilité assurée sur plusieurs années. SpaceX a eu besoin, un temps, de renforcer ses moyens humains au moment où le développement des projets Falcon 9, Dragon, Dragon 2 ou Starlink était le plus important. Mais cette phase étant terminée, la firme n'a plus nécessairement besoin de tout le monde, ni de construire des dizaines de moteurs Merlin ou Falcon 9 chaque année.

Des salariés qui ne devraient pas avoir de mal à rebondir

Selon Eric Berger, les employés auraient été invités à attendre de recevoir un email leur indiquant s'ils conservaient leur emploi ou non. Mais la société serait prête à assurer plusieurs semaines de salaire, ainsi qu'un accompagnement de carrière.

Si en Californie le secteur de l'aérospatial est dans le vent, ce qui sous-entend que les personnes écartées pourront faire valoir leur expérience et leurs compétences pour retrouver (relativement) facilement un emploi, on peut tout de même parler d'atterrissage douloureux.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top