Le nouveau satellite "chasseur d'exoplanètes" de la Nasa partage sa première photo

Par
Le 18 septembre 2018
 0
tess

Le satellite TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite) est le chasseur d'exoplanètes de la Nasa. En service depuis cet été, le satellite lancé en avril 2018 vient d'envoyer une première image « lumineuse ».

200 000 étoiles ? C'était trop peu ! Après une photo d'essai envoyée dans l'été, TESS vient de terminer de scanner une première zone de l'espace, et a ainsi livré une image scientifique très complète.

La voute céleste épiée dans les moindres détails

Pour sa première lumière « First Light », le satellite TESS nous livre une image sublime. Si une toute première image de test avait déjà été envoyée à la Terre, celle-ci n'est en rien comparable. Le premier cliché était un essai, avec un déclenchement de deux secondes, et avait capturé 200 000 étoiles à l'aide d'un seul objectif. Il s'agissait d'un essai sur la constellation méridionale du Centaure.

Ici, les quatre capteurs grand-angle sont utilisés. On obtient une vue panoramique grâce à un assemble de 16 images distinctes. Le cliché a été obtenu le 7 août dernier.

tess

Une mission de deux ans pour TESS

La bande d'étoiles et de galaxies de cette image comprend les Grands Nuages de Magellan et les Petits Nuages de Magellan, deux galaxies naines en orbite autour de la Voie Lactée et deux étoiles lumineuses qui saturent les détecteurs de la caméra : Beta Gruis et R Doradus.

Pour trouver de nouvelles exoplanètes, TESS prend pour le moment des images de l'espace en se concentrant sur le ciel méridional (sud de la Terre). Au cours de sa première année, TESS va se focaliser sur cette « zone » de l'espace, avant de basculer au Nord. Le téléscope passera deux ans à surveiller 26 secteurs durant 27 jours chacun. Cette mission devrait permettre de couvrir 85% du ciel.


Retrouvez tous nos actus, dossiers et diaporamas sur l'astronomie et la conquête spatiale !

Modifié le 03/10/2018 à 11h19

Les dernières actualités Conquête spatiale

scroll top