X-Men Apocalypse : des mutants aux super-pouvoirs, et si c'était vrai ?

Denis Brusseaux
18 mai 2016 à 11h53
0

Sommes-nous tous des X-Men ?



De ce petit état des lieux, résultent déjà quelques incohérences avec le postulat des X-Men : ces derniers sont les fruits d'une accélération de l'évolution, alors que précisément tout le monde constate depuis la fin du XIXe siècle son ralentissement, voire sa stagnation. De plus, si toute forme de vie est l'expression d'une longue série de mutations, il faut en déduire que tous les humains sont des mutants, ce qui soulève le problème des Sentinelles.

Ces robots géants, programmés pour détecter et détruire les mutants - ainsi que les humains susceptibles d'engendrer des mutants à une ou deux générations d'écart, comme il est précisé dans X-Men : Days of Future Past - devraient donc en réalité avoir bien du mal à faire le tri entre les homo sapiens « normaux » et les autres, précisément parce qu'il n'existe pas, d'un point de vue génétique, d'humain normal considéré dans un état absolument conforme à un génome type.

0226000008444368-photo-days-of-future-past-sentinel.jpg
Les Sentinelles de Bolivar Trask pourraient bien s'en prendre à tous les humains !

Pour peu que leur Intelligence Artificielle opte pour une solution radicale, il y a fort à parier que des Sentinelles, dans le monde réel, décident rapidement d'éradiquer tout le genre humain... Enfin, le postulat énoncé au début du film de Singer, à savoir l'accélération ponctuelle de l'évolution, devrait en principe avoir un impact sur tout le patrimoine génétique de l'humanité en engendrant peut-être de nouvelles branches d'évolution, de nouvelles familles d'Homo Sapiens aux propriétés diverses, mais partagées par un très grand nombre d'individus pour chaque catégorie.

Or, dans l'univers X-Men, l'évolution est à la fois surpuissante et totalement anarchique. Chaque mutant concentre sur lui un nombre incalculable de mutations (et non une seule), sans que la question de son patrimoine génétique commun à tous les autres super-héros ou super-vilains ne soit évoquée. Or, compte tenu de leur caractère absolument hors norme, ces mutants, considérés précisément comme une race par Magneto (qui parle d'Homo Superior), devraient tous relever de la même souche commune, comme une sorte de grande famille. En l'absence d'une telle explication, les X-Men apparaissent plutôt comme des « freaks », de véritables accidents de la nature, coupés de toute logique évolutionniste. Des monstres.

0320000008444360-photo-clubic-mai-xmen-04.jpg
Une chose est sûre : l'évolution selon les X-Men débouche sur une grande anarchie génétique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top