Test Capcom Arcade Stadium : le frisson de l’arcade… mais sur Switch !

Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming
23 février 2021 à 12h01
2

Depuis quelques jours, Capcom propose sur Nintendo Switch son nouveau Capcom Arcade Stadium, qui regroupe certains des plus grands hits (arcade donc) de la firme nippone.

Capcom Arcade Stadium
  • Un total de 32 jeux arcade "made in Capcom" !
  • L'habillage général, excellent
  • Un rewind, une vitesse ajustable à la volée et des sauvegardes (et des filtres)
  • Les "crédits" illimités
  • Les ROMS en version JAP et US
  • Le système de bundles, mouais...
  • La configuration des contrôles par défaut, c'est un grand non !
  • Il manque quelques (excellents) jeux
  • Ca manque un peu de "bonus" (artworks, documents...)

Vous le savez, d’autant plus si vous êtes un fidèle de notre rendez-vous hebdomadaire NEO.Classics, Capcom fut jadis le roi de l’arcade. En effet, durant les années 80/90, le studio nippon faisait la joie de nombreux joueurs de salles d’arcade, avec des hits incontestables comme Ghosts’n Goblins, Streets Fighter 2, 1942, Final Fight, Giga Wing, Forgotten Worlds… Autant de titres emblématiques que l’on peut retrouver dès maintenant sur Nintendo Switch, va Capcom Arcade Stadium.

Un jeu en kit ?

Avec Capcom Arcade Stadium, plutôt que de proposer une seule et unique compilation, Capcom a décidé de scinder sa collection en trois bundles. Ainsi, au téléchargement (gratuit) de base, qui inclut 1943, ainsi que Ghosts’n Goblins pour une durée très limitée, il est possible de télécharger (moyennant finances) un premier pack baptisé Dawn of the Arcade, qui couvre la période 1984/1988, mais aussi Arcade Revolution, un bundle qui revient sur les années 1989/1992. Enfin, un bundle Arcade Evolution (1992/2001) est aussi de la partie.

Chaque bundle inclut un total de 10 jeux, et est affiché au prix de 14,99€. Avec les deux jeux « gratuits », Capcom Arcade Stadium permet donc de regrouper pas moins de 32 titres. Le must, côté contenus et tarifs, est évidemment d’acheter le pack complet, qui comprend les trois bundles, pour la somme de 39,99€ (soit environ 1,25€/jeu).

Une interface très réussie

Visuellement, Capcom Arcade Stadium en met d’emblée… plein les yeux ! En effet, la présentation générale a été très (très) travaillée, avec une interface façon « salle d’arcade » très réussie. Une petite merveille d’habillage, clairement. Comme à l’époque, il faudra insérer des pièces pour s’offrir des crédits (via la touche R3 par défaut), et on retrouve de nombreuses options d’affichage pour convenir au plus grand nombre.

On peut jouer en plein écran (beeerk), en Original ou encore sur une borne arcade virtuelle, on peut simuler des scanlines, des déformations de bords d’écran pour simuler le CRT… A cela s’ajoutent les Rewind, la possibilité de sauvegarder à tout moment et même d’accélérer ou ralentir l’action à la volée.

Côté émulation, l’ensemble est très correct, même si certains jeux semblent accuser parfois quelques lacunes, notamment côté maniabilité et son. Le principal grief provient du layout par défaut qui a été configuré par Capcom… En effet, il est quasiment impératif pour la plupart des jeux (notamment plateformes et beat’em all) de reconfigurer les contrôles, tant ceux-ci, en mode « par défaut » n’ont rien de naturel.

Enfin, les puristes seront ravis de savoir que l’on peut basculer les ROMS en version JAP et US. Côté options, il est même possible de modifier certains réglages, et de réduire par exemple la difficulté de certains jeux, ou encore d'augmenter le nombre de vies.

Les différents packs et jeux en détail

Dawn of the Arcade (1984 à 1988) : Vulgus, Pirate Ship Higemaru, 1942, Tatakai no Banka (Trojan), Legendary Wings, Bionic Commando, Forgotten Worlds, Ghouls ‘n Ghosts.

Arcade Revolution (1989 à 1992) : Strider, Dynasty Wars, Final Fight, 1941: Counter Attack, Senjô no Okami II (MERCS), Mega Twins, Carrier Air Wing (UN Squadron), Street Fighter II: The World Warrior, Captain Commando, Varth: Operation Thunderstorm.

Arcade Evolution (1992 à 2001) : Warriors of Fate, Street Fighter II’: Hyper Fighting, Super Street Fighter II Turbo, Powered Gera: Strategic Variant Armor Equipment, Cyberbots: Fullmetal Madness, 19XX: The War Against Destiny, Battle Circuit, Giga Wing, 1944: The Loop Master, Progear.

Capcom Arcade Stadium : l'avis de Clubic

En définitive, difficile de trouver à redire ici avec les 32 jeux proposés par ce Capcom Arcade Stadium, si ce n’est éventuellement au niveau du mode de distribution choisi, pas forcément très clair, avec cette application « gratuite », à laquelle viennent se greffer trois packs de jeux. Ça, et le fait que le jeu ne soit pas proposé au format cartouche, mais c’est devenu une (bien mauvaise) habitude chez Capcom depuis quelques années déjà…

De même, pas question de retrouver (pour le moment en tout cas) l'intégralité des jeux arcade Capcom ici, puisque quelques titres manquent à l'appel, pour des raisons de licences (ou pas), comme Willow, Mega Man The Power Battle, Midnight Wanderers, Alien vs Predator, Magic Sword, Power Stone ou encore Cadillac & Dinosaurs, pour ne citer qu'eux.

Pour le reste, pas de bonne ni de mauvaise surprise, puisque l’on a exactement ce que l’on est venu chercher avec ce Capcom Arcade Stadium, à savoir de bons (vieux) jeux arcade, des scanlines et un vrai (bon) goût de rétro. A voir maintenant si (et quand) d'autres packs de jeux viendront compléter cette compilation.

Capcom Arcade Stadium

7

Au-delà d'un mode de distribution discutable, Capcom Arcade Stadium permet de transformer la Nintendo Switch en une salle d'arcade contenant pas moins de 32 titres iconiques de l'éditeur nippon. Et même si certains titres ont salement vieilli (et que d'autres manquent à l'appel), quel plaisir de se replonger dans ce florilège de jeux plus cultes les uns que les autres, avec en prime une interface générale très réussie.

Les plus

  • Un total de 32 jeux arcade "made in Capcom" !
  • L'habillage général, excellent
  • Un rewind, une vitesse ajustable à la volée et des sauvegardes (et des filtres)
  • Les "crédits" illimités
  • Les ROMS en version JAP et US

Les moins

  • Le système de bundles, mouais...
  • La configuration des contrôles par défaut, c'est un grand non !
  • Il manque quelques (excellents) jeux
  • Ca manque un peu de "bonus" (artworks, documents...)
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test MSI Clutch GM41 Lightweight : une souris ultra-légère et confortable
Comparatif des meilleurs PC portables gamers (2021)
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Le Xiaomi Redmi Note 9 profite d'une baisse de prix avec la sortie de la génération Note 10
Olivia Grégoire, secrétaire d’État :
La Nvidia Shield TV Pro passe à moins de 200€ avec ce code promo
Cette carte mémoire SanDisk Extreme PRO 128 Go est à prix choc
Aya Neo : l'attendue console portable avec un cœur de PC démarre sa campagne de crowdfunding
L'excellent casque filaire Sony MDR-1AM2 est à moitié prix chez Amazon
Free mobile prolonge son forfait sans engagement 80 Go à 11,99€/mois
Haut de page