BioShock Infinite : le guide technique

Par
Le 27 mars 2013
 0

Outil de benchmarking intégré

BioShock Infinite intègre un sympathique outil de test de performances, qui affiche deux scènes du jeu (une en intérieur, une en extérieur) pour mieux nous informer sur le framerate moyen. Pour le lancer, il suffit de choisir l'option Launch BioShock Infinite Benchmarking Utility proposée par Steam quand on fait un clic droit sur le nom du jeu ou qu'on clique sur Jouer. Vous pouvez également lancer directement l'outil en utilisant le fichier Benchmark.bat qui se trouve dans le répertoire C:Program Files (x86)SteamSteamAppscommonBioShock InfiniteBinariesWin32.

01f4000005864948-photo-bioshock-infinite-benchmark.jpg


Vous vous retrouverez alors face à une fenêtre de commandes "à la DOS", dans laquelle vous pourrez définir le niveau de qualité graphique général et la résolution. Après l'affichage de la séquence, les résultats sont sauvegardés dans des fichiers .csv situés dans DocumentsMy GamesBioShock InfiniteBenchmarks. Une étape nécessaire, puisque le nombre d'images par seconde moyen, minimum et maximum est mesuré et enregistré toutes les 500 millisecondes alors même que la séquence dure 1 minute 20.

01f4000005864946-photo-benchmark.jpg


L'outil peut également être lancé directement avec une ligne de commandes, sous la forme Benchmark.bat {config} {-resx=XX -resy=YY} {-benchmarkfile=abcd} {-unattended}. La variable config correspond au réglage de qualité et doit reprendre l'une de ces valeurs : UltraDX11_DDOF, UltraDX11, VeryHigh, High, Medium, Low, VeryLow, User (cette dernière option lance le bench avec les paramètres actuels du jeu). Resx et resY sont des paramètres optionnels, qui fixent respectivement la résolution horizontale et verticale. Egalement optionnel, benchmarkfile permet de préciser dans quel fichier les résultats doivent être sauvegardés. Enfin, si vous ajoutez le paramètre unattended, l'outil de benchmarking se terminera sans vous demander s'il doit ouvrir le fichier de résultats.

Exemple de ligne de commande : Benchmark.bat ultradx11 -resx=1920 -resy=1080 -benchmarkfile=TestEnUltra.csv -unattended

Supprimer les vidéos d'intro

Pour ne pas avoir à subir les différents logos à chaque lancement du jeu, rendez-vous dans DocumentsMy GamesBioShock InfiniteXGameConfig et ouvrez le fichier XEngine.ini avec un éditeur de texte. En théorie, il suffit ensuite de changer la ligne bForceNoMovies=FALSE de la section [FullScreenMovie] par bForceNoMovies=TRUE. En pratique, cette manipulation empêche de lancer correctement le jeu puisqu'on se retrouve avec un écran noir et l'obligation de terminer manuellement le processus BioShockInfinite.exe.

01f4000005864970-photo-logo-irrational-games.jpg


Idem si l'on ajoute un ";" devant chacune des lignes StartupMovies=2KLogoSweep720p2997, StartupMovies=IrrationalLogoTest, StartupMovies=UE3AnimatedLogo_ProRes et StartupMovies=AMDLogo720p. Le seul moyen d'éviter cela semble être de laisser au moins une vidéo se dérouler (donc en rajoutant un ";" devant chaque ligne précédemment citée, sauf celle de votre choix).

Autre subtilité : au lancement du jeu, les lignes précédées d'un ";" sont purement et simplement supprimées du fichier XGame.ini. En conséquence, lors de vos différents essais prenez garde à toujours laisser ce fichier ouvert dans votre éditeur, afin de pouvoir facilement revenir en arrière. Dans le pire des cas (fichier bloqué en mode "écran noir"), sachez qu'il vous suffit d'effacer complètement XGame.ini pour que le jeu recrée automatiquement un fichier tout nouveau tout beau.

Débloquer le mode 1999

Pour les joueurs en quête d'un véritable défi, BioShock Infinite se dote d'un mode de difficulté intitulé 1999, en référence à la date de sortie de System Shock 2. Seul problème : il faut officiellement terminer une première fois l'aventure pour le débloquer. Si vous voulez jouer d'emblée avec des ennemis plus résistants, des ressources plus rares et des résurrections plus chères, il reste la solution du code secret.

01f4000005864954-photo-bioshock-infinite-menu.jpg


Enfin secret est un bien grand mot puisqu'il s'agit du célèbre Konami Code qu'on nous ressort un peu à toutes les sauces ces derniers temps. Une fois dans le menu principal du jeu, il vous faudra donc taper à la manette ou au clavier : haut, haut, bas, bas, gauche, droite, gauche, droite, annuler, confirmer.

Jouer en VOSTFR

Grâce à Steam, il est possible de basculer facilement le jeu en anglais si on le souhaite. Pour cela, dans l'interface Steam, il suffit de faire un clic droit sur le nom du jeu, de choisir Propriétés, de cliquer sur l'onglet Langue, de sélectionner English (Anglais) dans la liste déroulante, puis de valider. Mais cette manipulation passe également les sous-titres en anglais. Pour pouvoir profiter d'une version originale sous-titrée FR, il faut ruser et faire passer les fichiers de sous-titres français pour les fichiers anglais.

01f4000005864952-photo-bioshock-infinite-sous-titres.jpg


Rendez-vous dans le répertoire C:Program Files (x86)SteamsteamappscommonBioShock INfiniteXGameLocalization et faites une copie de sauvegarde des sous-répertoires FRA et INT par sécurité. Renommez ensuite les 335 fichiers .fra du dossier FRA en fichiers .int (exemple : Arc_XSubtitles.fra doit devenir Arc_XSubtitles.int) puis copiez tous ces fichiers dans le dossier INT. Les voix du jeu seront désormais en anglais, tandis que les sous-titres et tous les autres éléments textuels seront en français.

Sauvegarder les sauvegardes

Si le premier BioShock avait le malheur d'utiliser Games for Windows Live, BioShock Infinite est quant à lui un jeu Steamworks. Les sauvegardes (automatiques) sont donc synchronisées via Steam Cloud. Il peut tout de même être intéressant d'en réaliser des copies en local, pour le cas où un bug, un problème de synchronisation ou une connexion Internet défaillante viendraient à les corrompre, les écraser ou les rendre inaccessibles.

01f4000005864956-photo-bioshock-infinite-22.jpg


Vous trouverez tous les fichiers à conserver dans C:Program Files (x86)Steamuserdata1234567898870remotesavedata (123456789 est à remplacer par le nombre aléatoire choisi par Steam pour votre PC, tandis que 8870 correspond au numéro d'identification Steam de BioShock Infinite).

Alerte antivirus

Si votre antivirus se met en alerte lorsqu'il scanne le fichier nvtt.dll (situé dans répertoire C:Program Files (x86)SteamSteamAppscommonBioShock InfiniteBinariesWin32), ne paniquez pas à votre tour, car c'est un faux positif. Ce problème se pose notamment avec le gratuit et répandu Avira Free Antivirus, qui y voit le trojan TR/Crypt.XPACK.Gen. Pour que le fichier ne soit pas automatiquement effacé par l'antivirus, vous devrez le placer dans la liste des exceptions du logiciel.

Un pack de textures optionnel ?

Depuis quelques jours, une rumeur de pack de textures HD à télécharger séparément du jeu traîne sur différents forums du monde entier. On trouve même des joueurs qui savent, qui ont vu, qui ont un beau-frère qui connaît le fils de la femme de ménage de Ken Levine, etc. Du coup, certains pestent contre le fait de devoir télécharger 10 Go supplémentaires et d'autres cherchent désespérément à se procurer ce pack. En réalité, ce pack n'existe tout simplement pas. Les textures haute définition sont d'emblée intégrées à la version PC du jeu.

01f4000005864950-photo-bioshock-infinite-29.jpg


D'ailleurs, sur console le jeu ne pèse que 7,5 Go, tandis que la version PC en occupe 17,5. Cette rumeur de pack supplémentaire de 10 Go semble être partie de trois éléments : les développeurs ont annoncé il y a plusieurs mois que la version PC bénéficierait de textures HD, les fichiers de textures (présents dans C:Program Files (x86)SteamSteamAppscommonBioShock InfiniteXGameCookedPCConsole_FR) pèsent effectivement 10 Go, et les configurations minimum et recommandée par l'éditeur indiquent respectivement un espace disque de 20 et 30 Go. Comme quoi, il en faut peu pour créer une légende urbaine.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top