EA annonce "Project Atlas" : sa plateforme de cloud gaming

Par
Le 31 octobre 2018
 0
fifa 19


Même si Sony et Microsoft travaillent sur leur prochaine console respective, le cloud gaming devrait occuper une part importante du marché du jeu vidéo dans les années qui viennent. Cette fois, c'est Electronic Arts qui annonce son service de streaming pour ses futures productions.

Après Microsoft avec son Project xCloud et Google avec Project Stream, c'est au tour d'EA de se lancer dans la conception de sa propre plateforme de cloud gaming. L'annonce a été faite par le directeur technique de l'éditeur Ken Moss, sur le site Medium. Le service porte le nom de code Project Atlas.

Les consoles bientôt remplacées ?


Une équipe de 1000 personnes est actuellement à l'œuvre sur ce projet très ambitieux et plusieurs douzaines de studios à travers le monde contribuent à son développement. Project Atlas permettra aux développeurs de créer leurs jeux pour qu'ils tournent directement sur les serveurs de la plateforme. Cette dernière combinera le moteur Frostbite (utilisé sur des titres comme FIFA ou encore Battlefield) ainsi que des outils pour l'intelligence artificielle

Moss qualifie Project Atlas comme étant une plateforme unifiée, qui combine tous les éléments cités plus haut. Il a aussi tenu à préciser la nature de ce service : "Lorsque nous parlons de cloud gaming, nous faisons référence à un jeu qui se trouve sur un serveur d'EA plutôt que sur le PC ou le mobile du joueur. Le joueur peut accéder au jeu en installant un client très léger qui lui donne accès aux serveurs EA sur lesquels le jeu tourne. Nous avons développé un logiciel qui utilise le cloud afin de streamer des blockbusters, des jeux HD multijoueur avec le moins de latence possible, et aussi pour permettre de déverrouiller plus de possibilités avec un aspect social dynamique et du jeu en cross-plateforme."

Il va sans doute falloir patienter un moment avec de le tester


Pour le moment, Electronic Arts n'est pas encore prêt à annoncer une date de lancement. L'éditeur devra tout de même répondre à plusieurs problématiques et en particulier celle au sujet des connexions internet inégales à travers les différents pays du globe. C'est sans aucun doute la grosse limite rencontrée par cette nouvelle manière d'accéder aux jeux vidéo.

Modifié le 30/10/2018 à 16h18

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top