Test Hades : le jeu de Supergiant Games mérite de Persée

22 septembre 2020 à 17h17
10
9

Après presque deux ans d'accès anticipé sur l'Epic Games Store puis sur Steam, Hades est passé en version 1.0 le 17 septembre dernier et en a profité pour sortir sur Switch. Il est donc l'heure de voir ce que la dernière production du studio Supergiant Games, habitué jusque-là aux cartons critiques avec Bastion, Transistor et Pyre, a dans le ventre sur PC.

Habituellement, lorsqu'un jeu qui éveille mon intérêt sort en bêta ou en accès anticipé, je le mets dans ma liste de souhaits et n'y touche pas avant sa version 1.0, voire plus tard. Je n'ai déjà pas le temps de jouer à tout ce que je voudrais, je ne vois donc pas pourquoi je « perdrais mon temps » et me gâcherais potentiellement le plaisir sur des produits encore en chantier où l'expérience de jeu n'est probablement pas idéale et représentative du produit fini. Mais il y a quelques exceptions. A commencer par l'étincelant Hades.

"Chambre avec vue"

Hydre, il traverse un Tartare

Durant ses longs mois d'accès anticipé, j'ai tenté de résister à ne pas lancer Hades pour le savourer pleinement à sa sortie. Mais j'ai échoué à plusieurs reprises. Il faut dire que comme beaucoup de joueurs, je suis très client des productions de haute qualité de Supergiant Games, et que je suis particulièrement sensible au genre du rogue-lite auquel s'essaye cette fois le studio. Et grâce à une période de bêta extrêmement propre et à un contenu conséquent, je ne regrette pas la moindre heure passée en jeu avant la récente mise à jour 1.0, qui est venue apporter la dernière pierre à un édifice déjà solide.

Vous allez beaucoup voir cet endroit...

Dans ce dungeon crawler où vous allez beaucoup mourir, mais aussi progresser et améliorer votre héros à chaque essai (le principe même d'un rogue-lite), vous incarnez Zagreus. Ce prince des Enfers en a sa claque de la chaleur, de ses responsabilités et surtout de son désagréable et rigide paternel Hadès, et aimerait bien découvrir la vérité sur ses origines. C'est pourquoi il va se mettre en tête de s'échapper.

Oui, il est possible de pet Cerbère. GOTY que je vous dis.

Mais pour traverser les différentes zones et chambres qui constituent le chemin pour atteindre la surface, il va falloir faire avec beaucoup de monstres, de pièges et de boss peu enclins à vous laisser partir. Pour pallier cela, Zagreus va pouvoir choisir une arme à chaque tentative d'évasion (parmi 6 une fois débloquées, très différentes et qui ont toutes plusieurs variantes à découvrir et améliorer), mais aussi s'allier à des héros et Dieux de l'Olympe motivés à l'aider et qui apparaîtront au hasard à chaque run.

L'une des 6 armes et certaines de ses variantes

Un contenu mythologique

Hades demande en permanence au joueur de faire des choix, aussi bien pendant l'évasion que dans le hub de départ. Plutôt emprunter ce chemin qui donnera de l'or à dépenser dans un magasin, ou plutôt celui avec des ennemis plus forts mais qui donnera un pouvoir supplémentaire ? Plutôt rendre l'attaque de base plus rapide, ou bien ajouter un effet à l'une des attaques secondaires ou au dash ? Prendre ce malus temporaire pour améliorer plus tard ce pouvoir, ou à l'inverse la jouer prudent et récupérer des PV ?

On appréciera la zone d'entraînement pour prendre en main chaque arme.

Les améliorations proposées par les Dieux ou à trouver sont aussi nombreuses que variées et peuvent complètement changer votre façon d'aborder une run, d'autant qu'elles peuvent s'améliorer et se combiner. Chaque changement de build se traduit d'ailleurs visuellement, ce qui donne régulièrement des résultats formidables.

Charon est toujours là pour vous aider avec son magasin. Moyennant finances bien évidemment.

En cumulant les différentes attaques et spécificités des armes qui se jouent complètement différemment (épée, arc, lance…), aux multiples objets qui modifient en profondeur et améliorent vos capacités, et aux dizaines de pouvoirs accordés par les Dieux (ralentissement, parade, empoisonnement, séduction, affaiblissement…), autant vous dire qu'aucune tentative d'évasion ne ressemble à la précédente, car les combinaisons possibles se comptent par centaines.

A chaque rencontre avec un Dieu, il faudra choisir parmi 3 Bienfaits.

Rien que pour cela, la rejouabilité du titre est tout bonnement hallucinante et on saluera en passant un excellent équilibrage et différents systèmes qui incitent à tester plein de choses. Mais ce serait sans compter sur un bestiaire très fourni et le fait que chaque run permet de récupérer différentes monnaies qui sont utilisées pour plusieurs choses : améliorer votre personnage de manière définitive via un arbre de talents, rénover les Enfers pour obtenir plus de ressources et éléments à chaque partie, ou encore devenir ami avec des personnages afin d'obtenir leurs faveurs sous la forme d'un souvenir à équiper en début de run et entre chaque zone pour encore un peu plus personnaliser sa tentative.

S'attirer les faveurs d'un personnage débloque un Souvenir, mais fait aussi avancer leur histoire.

Un gameplay percutant et un Sisyphe

Ajoutez à cela des événements aléatoires durant les runs ou encore des tonnes d'éléments de gameplay ou même de lore et de scénario à débloquer en avançant (en 25h de jeu je suis encore assez loin d'avoir tout débloqué et découvert…), et vous obtenez un titre que l'on a toujours envie de relancer pour découvrir la suite même si l'on vient de mourir lamentablement. Et le plus beau dans tout ça, c'est que même sans cette « carotte » de la progression extrêmement maîtrisée ou encore son scénario intéressant et bien raconté, Hades aurait été un titre que l'on aurait voulu relancer à l'infini tant son gameplay est grisant et le sentiment de progression permanent.

"La Grèce Gandalf, c'est à gauche ou à droite ?"

Manette ou clavier/souris en main le sentiment de vitesse et de puissance est tout simplement jouissif dès les premiers niveaux avant même d'avoir récupéré des améliorations. Esquiver et faire exploser les monstres en virevoltant dans les niveaux tout en analysant les pièces changeantes et les pièges pour en tirer profit a quelque chose de très gratifiant, d'autant que la précision est véritablement au rendez-vous.

THÉSÉE-VOUS

Hades est un jeu très nerveux et percutant qui pourra vous laisser épuisé à chaque tentative, tant au niveau des mains que des nerfs ou même des yeux, tant l'accumulation d'effets peut de temps en temps paraître un peu too much. Mais heureusement, chaque run est finalement assez courte (comptez entre 30 et 45min environ par tentative complète).

L'un des événements aléatoires pouvant pimenter une chambre.

Comment ça Artémis click ?

Et là les plus frileux me diront : « ouais mais ça a l'air dur comme jeu, moi je veux juste profiter de l'histoire et pas mourir à la chaîne ». Eh bien sachez que Supergiant Games a pensé à vous avec un mode divin à activer ou désactiver à la volée dans les options. Celui-ci réduit de base de 20% les dégâts subis par le joueur, et ce pourcentage augmente un peu à chaque décès du joueur pour s’adapter à son niveau.

Pour les amateurs de try hard, ça se passera ici.

A l'inverse, les gros joueurs en quête de défi pourront, une fois le jeu terminé une première fois, activer des modificateurs parmi une longue liste pour rendre les tentatives beaucoup plus dures, mais également profiter de davantage de récompenses. Hades a une véritable volonté d'accessibilité auprès de tous les types de joueurs, et c'est beau.

L'affichage des bonus et caractéristiques de Zagreus pourrait être un peu plus pratique.

Et puisque l'on parle de beauté, il est temps d'évoquer le Cerbère dans la pièce : NOM, DE, DIEU, QUE, C'EST, MA-GNI-FIQUE. Les 3 jeux précédents du studio étaient déjà bluffants, mais Hades est un véritable uppercut dans le museau concernant le moindre de ses aspects visuels. La direction artistique est maboule, les décors fourmillent de détails, les couleurs et lumières qui donnent une véritable atmosphère sont frappadingues, les animations et effets en mettent plein les yeux et même la moindre illustration est une œuvre d'art.

Home sweet home.

Même chose pour les effets sonores et la musique, véritable marque de fabrique de Supergiant Games depuis Bastion, à l'instar de son narrateur et plus globalement de tout le casting vocal. Les dialogues (en anglais) sont excellents et la moindre ligne prononcée par un acteur/actrice de doublage est parfaite, rendant chaque personnage attachant et instantanément captivant, donnant envie de les recroiser pour en apprendre plus sur eux et enrichir notre relation avec eux.

Hades : l'avis de Clubic

Les jeux de grande qualité ont été très nombreux cette année. Et pourtant, au moment de former mon classement personnel de 2020 il semblerait bien qu'Hades occupe sans forcer l'une des marches du podium aux côtés de Persona 5 Royal et de There is no Game : Wrong Dimension (oui, ce largage de noms est absolument gratuit, jouez-y). Absolument jouissif à parcourir, aussi bien pour les yeux et les oreilles que pour les sensations en mains, le titre de Supergiant Games a une nouvelle fois relevé la barre d'excellence du studio. Zagreus et ses péripéties risquent d'occuper les joueurs pour de nombreuses heures et d'influencer durablement les prochains jeux de type rogue-lite/dungeon crawler. Nom de Zeus/10, comme dirait l'autre.

Test réalisé à partir d'une version PC Steam personnelle.

Hades

9

Aussi solide sur le fond que sur la forme, Hades est une nouvelle pépite signée Supergiant Games dans laquelle il est véritablement difficile de trouver des défauts. Une leçon flamboyante, tout simplement.

Les plus

  • Un gameplay ultra nerveux, précis et varié
  • Une solide rejouabilité
  • Une direction artistique indécente
  • Un challenge adapté à tous les joueurs
  • Des doublages et une écriture de qualité

Les moins

  • Parfois un peu confus et fatiguant visuellement
  • On n'aurait pas craché sur un environnement supplémentaire
  • "Une dernière pièce et au lit... oups il est 3h du matin" (ce n'est pas un vrai moins)
  • Ajoutez un mode coopération et c'est 10
Modifié le 25/09/2020 à 15h18
10
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : les nouveautés de la SVoD en novembre 2020
Les Chromebooks ont désormais leur
La TV TCL LED 55 pouces 4K HDR profite de plus de 100€ de remise chez Cdiscount
Test NVIDIA GeForce RTX 3070 : la reine du 1440p
Test Suunto 5 : une smartwatch multisport de qualité plombée par un défaut majeur...
VPN pas cher : PureVPN propose une offre choc à seulement 1,52€ par mois (-84%)
Iliad autorisé à racheter Play, opérateur Polonais, pour quelque 3,5 milliards
Un moniteur LG Ultrawide IPS à un prix jamais vu chez Amazon !
Apple One : tout savoir sur ce bundle tout-en-un
Faut-il installer un antivirus sur smartphone ?
scroll top