Pénurie de Kinect : Microsoft se défend d'orchestrer une rupture de stock

Par
Le 08 décembre 2010
 0
012c000003388298-photo-kinect.jpg
Gros succès de cette fin d'année, le Kinect de Microsoft a bénéficié d'un démarrage en trombe en s'écoulant à 2,5 millions d'exemplaires en 25 jours. Une situation qui a poussé la firme à sous-entendre que le dispositif destiné à la XBox 360 pourrait rencontrer une pénurie dans les prochaines semaines, faute de stocks suffisants.

Une annonce qui en a étonné plus d'un, dans la mesure où Microsoft n'a jamais caché son objectif de vendre 5 millions de Kinect d'ici à la fin de l'année. De fait, de nombreux médias ont soupçonné la firme de Redmond de vouloir stimuler les consommateurs en les mettant face à une possible rupture de stock, pour les pousser à acheter plus vite.

Une accusation à laquelle l'entreprise s'est empressée de répondre par l'intermédiaire de Neil Thompson, le responsable de la XBox 360 au Royaume-Uni. Interrogé par le site Game's Industry au sujet des 5 ans de la console, ce dernier a déclaré qu'il ne s'agissait « absolument pas d'une stratégie » : « Nous voulons voir le produit entre les mains des clients le plus rapidement possible, parce que nous pensons qu'il est excitant et novateur. Nous voulions le lancer pour Noël, et nous l'avons fait » a-t-il expliqué.

Neil Thompson a néanmoins expliqué que lancer le Kinect en novembre plutôt que d'attendre début 2011 avait laissé à la firme moins de temps pour préparer ses stocks - forcément - mais qu'on adoptant un tel calendrier, Microsoft « aurait manqué Noël » : « C'est un équilibre délicat, car nous voulions proposer le produit aux gens dès que nous le pouvions, mais nous ne pouvions pas procéder à sa fabrication en claquant des doigts » a-t-il indiqué, avant d'ajouter qu'une « chaîne de ravitaillement conséquente » allait être mise en place pour palier une éventuelle pénurie à l'échelle mondiale.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Kinect

scroll top