Selon Microsoft, le Kinect n'a pas été "hacké"

Par
Le 10 novembre 2010
 0
012c000003719666-photo-kinect.jpg
Alors que le dispositif fait son entrée dans l'Hexagone aujourd'hui, outre-Atlantique, le Kinect de Microsoft est un sujet de débat depuis quelques jours : alors, hacké ou pas hacké ?

La récente vidéo mise en ligne après le lancement, la semaine dernière, d'un concours promettant une récompense de 2000 dollars à qui parviendrait à produire un driver pour le Kinect à destination d'une autre plateforme que la XBox 360 tendrait à prouver que l'appareil a bel et bien été piraté. Mais selon Microsoft, il n'en est rien et les protections du Kinect ne sont pas compromises.

La firme de Redmond considère en effet que, dans la mesure où l'appareil de base n'a pas subi de modifications, il est inapproprié de parler de piratage : « Kinect pour XBox 360 n'a pas été piraté - en aucune façon - dans la mesure où le logiciel et le matériel intégrés dans le Kinect n'ont pas été modifiés. Ce qu'il s'est passé, c'est que quelqu'un a créé des pilotes qui permettent à d'autres dispositifs d'interférer avec l'appareil » a ainsi déclaré Microsoft hier. L'entreprise a également ajouté qu'elle n'offrirait pas de support pour un usage autre que sur XBox 360 et qu'elle encourageait donc ses clients à se limiter à un usage sur la console pour « obtenir la meilleure expérience possible ».

En somme, toute la nuance se trouve dans la définition que l'on se fait d'un « hack ». Une chose est néanmoins désormais certaine puisque Microsoft en a apporté la confirmation : un driver permettant de faire fonctionner le Kinect sur un ordinateur a bel et bien été mis sur pied. Ce n'est sans doute qu'une question de temps avant de voir apparaître les premiers homebrew permettant d'exploiter cette technologie sur d'autres supports, et dans d'autres domaines que celui du jeu vidéo. Et on voit mal comment Microsoft pourra empêcher cela...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Kinect

scroll top