Twitter : Elon Musk obtient le droit de consulter les fichiers d'un ancien responsable

17 août 2022 à 12h20
16
Elon Musk © Naresh777 / Shutterstock.com
© Naresh777/Shutterstock

Alors que la date du procès opposant Twitter à Elon Musk approche, les avocats de ce dernier remportent une bataille. Mais ils n'ont pas encore gagné la guerre.

Musk est actuellement poursuivi par Twitter pour avoir tenté de sortir de l'accord de rachat de la plateforme. Pour rappel, le P.-D.G. de Tesla s'apprêtait à racheter le réseau à l'oiseau bleu pour 44 milliards de dollars. Le procès se tiendra le 17 octobre.

Qui est Kayvon Beykpour ?

Les avocats d'Elon Musk ont demandé l'accès aux informations de 22 employés de Twitter, en plus des 41 personnes qui vont déjà devoir partager leurs données, selon un accord préalable. Mais finalement, la juge Kathaleen McCormick a décidé que seul un employé devra fournir des documents : Kayvon Beykpour.

Beykpour est l'ancien chef produit chez Twitter. Il est à l'origine des outils que Twitter a mis en place pour que les utilisateurs puissent s'exprimer, comme les Super Follows ou encore la fonctionnalité Spaces. Il a été remercié en mai dernier par le directeur de Twitter Parag Agrawal, qui voulait « prendre une nouvelle direction ».

Twitter va donc devoir « rassembler, analyser et produire » des documents sur Kayvon Beykpour et sur ses communications en interne, et les livrer à Musk et à ses avocats.

Pourquoi Musk veut-il obtenir ces informations ?

Depuis l'annonce du procès, l'homme et ses avocats cherchent par tous les moyens à prouver que la plateforme a commis une faute grave. Ceci permettrait de justifier le retrait de Musk de l'accord de rachat, qui n'aurait donc pas à payer la somme d'un milliard de dollars pour rupture de contrat.

Les avocats de Musk cherchent donc à obtenir des informations des employés de Twitter pour prouver que la plateforme a menti sur le nombre de faux comptes. Pour rappel, Twitter a annoncé que le nombre de faux comptes sur la plateforme s'élève à moins de 5 %, ce que Musk a refusé de croire. Il a ensuite accusé Twitter de chercher à obstruer la vérité en lui niant l'accès à des documents confidentiels dont le partage ne faisait pas partie de l'accord de rachat.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
14
malak
1 sur 22, j’appelle pas vraiment ça une victoire…
Urleur
Tous trichent, la palme revient au store de goo$ et poire pour les faux avis, il seraient temps d’avoir vraiment une transparence, mais tant que l’argent et le pouvoir sont roi, on ferme les yeux.
spip74
Non seulement ils trichent mais en plus ils sont tous conscients que plus l’information est bidon, plus elle a de chance d’être relayée et donc de générer des revenus publicitaires
HAL1
J’ai pensé exactement la même chose…
MisterDams
Pour rappel, Twitter a annoncé que le nombre de faux comptes sur la plateforme s’élève à moins de 5 %<br /> Non. Twitter a annoncé que le nombre d’utilisateurs actifs journalier monétisables (mDAU : monetizable daily active users) qu’ils annoncent à 237.8 millions (Q2 2022) contenait moins de 5% de faux comptes. Ce qu’il va falloir déterminer, c’est si cette valeur de mDAU est correcte ou non. J’ai quand même des doutes sur l’incapacité de Twitter a avoir filtré un minimum ses données avant de sortir le chiffre, sachant qu’il est sûrement fortement influencé par l’efficacité de la régie publicitaire.<br /> Autant dire que le pourcentage de « faux » comptes (en vrai, bot, inactifs, etc.) sur l’ensemble de la base représente bien plus, même selon les propres chiffres de Twitter. Ce n’est donc pas le sujet du débat.
HAL1
MisterDams:<br /> Non. Twitter a annoncé que le nombre d’utilisateurs actifs journalier monétisables (mDAU : monetizable daily active users) qu’ils annoncent à 237.8 millions (Q2 2022) contenait moins de 5% de faux comptes. Ce qu’il va falloir déterminer, c’est si cette valeur de mDAU est correcte ou non.<br /> Rappelons aussi qu’Elon Musk a contesté ce chiffre sans apporter la moindre indication quant à ce qui serait, selon lui, la vraie valeur ni sur quoi il se base pour être en désaccord avec Twitter.
MisterDams
Ni dans quelle mesure où pour quelle raison il n’avait pas la même opinion sur ce chiffre au moment de « formaliser » sa proposition.
pecore
Il ne s’appuie pas sur les études de SparkToro et de Followerwonk pour justifier sa position ?
UDM
Il ne va pas apporter une indication avant le tribunal, sinon c’est plus facile de le contrer.<br /> Les chiffres se veulent toujours optimistes pour faire bonne figure (bourse). Il est toujours possible de débattre de l’objectivité des critères qui détermine le % de bots.
HAL1
UDM:<br /> Il ne va pas apporter une indication avant le tribunal, sinon c’est plus facile de le contrer.<br /> Euh, non. S’il avait apporté des preuves claires que Twitter manipule ses chiffres, alors l’entreprise aurait été obligée de la mettre en sourdine et se serait pris une tempête dans la tronche. Peut-être même que ça n’aurait pas fini au tribunal.<br /> Sauf que, justement, Elon Musk n’a rien apporté du tout, ce qui le décrédibilise fortement.
Cmoi
Ça s’organise vite un procès aux États-Unis! Moins de 4 mois depuis que Twitter a intenté l’action en justice! (le 12/07/2022)
ovancantfort
MisterDams:<br /> Non. Twitter a annoncé que le nombre d’utilisateurs actifs journalier monétisables (mDAU : monetizable daily active users) qu’ils annoncent à 237.8 millions (Q2 2022) contenait moins de 5% de faux comptes. Ce qu’il va falloir déterminer, c’est si cette valeur de mDAU est correcte ou non.<br /> Il est impossible de déterminer la valeur correcte. Tout au plus peut -on parvenir à une estimation. Twitter a ainsi partagé sa méthodologie pour arriver à son estimation de 5 %. Elon Musk a ensuite publié son analyse critique profonde, exhaustive et détaillée de cette méthodologie, qui consistait en tout et pour tout en un emoji crotte (publié qui Twitter). J’espère qu’il a de meilleurs arguments pour le tribunal sinon le procès sera vite plié. Même les avocats de Elon Musk ont écrit que Mr Musk avait de fortes raisons de croire que cette estimation était sous - estimée… sans en donner aucune!<br /> Je recommande du Pop-corn en attendant le procès.
ullbach
V’est des règlements de compte se font sur fond de politique intérieur. Ne vous laissez pas vous prendre avec les histoires comptables<br /> Depuis le ban de trump, beaucoup de millionaires qui ne font pas partie de la sphère démocrate sont en guerre avec celle-ci<br /> Les républicains accusent les gafam (californiens) de pratiquer de la censure à leur intérêt<br /> musk est un républicain, libertarian. Je pense qu’il veut la peau de twitter en exposant la 'prétendue" censure, c’est un billard à plusieurs bandes entre pouvoir, hommes d’affaires californiens (libérals, au sens américain, liberal signfie plutôt gauche) et républicain qui n’acceptent que le pouvoir médiatique soit au mains de groupes comme twitter, dont le pouvoir médiatique (et surtout essentiellement pro démocrate) pose un sérieux problème avec une bonne partie de la population américaine. La censure de trump par twitter dans le pays de la liberté a laissé des traces. Musk avait qualifié l’act d’illégal<br /> cf : voir défaite de Cheney face à haugmann et son discours sur les gafam<br /> Il y a un fort clivage interne aux usa sur ces questions sociétales.<br /> Musk a suffisamment de ressources mais ils s’attaque à une gafam qui a le soutient du gouvernement.<br /> Twitter (et avec eux une partie des boites californiennes) y laisserons des plumes si Musk dévoile leur algorithme qu’il juge anti démocratique<br /> Ici, on fait la comptabilité d’un sujet bien plus grave aux usa; Il faut pour cela être un peu anglophone et voir leurs médias. Les usa ont toute de même une puissante constitution qui garantie les libertés individuelles (j’attend le prochain commentaire sur les IVG, mais je lui par dit par avance qu’il na rien compris, ce n’est pas une question morale, les usa sont moins moralisateurs et plus légalistes que les européens, les usa délèguent aux état fédéraux cette compétence, états qui pratiquent des élections tout les 2 ans. Les juges américains se sont délestés d’un pouvoir qu’ils ne sont pas censé avoir par la constitution. La question n’est pas l’avortement ou pas mais qui est souverain sur cette décision. Il ne faut pas oublier que les américains se méfient d’abord de Washington et un excès de pouvoir sur leur vie. Ceci ne reflète pas un point de vue mais une disposition légale.<br /> J’avoue que le sujet est complexe mais les usa ont toujours fonctionné ainsi sinon, il y a un risque de guerre civile. Initialement, c’était une confédération où la seule tâche du président était la politique extérieurs. Ce sont des germaniques, des anglo-saxons, protestants, qui se méfient des pouvoirs centraux et qui préfèrent les décisions à l’échelle communautaires. Le grand paradoxe est que l’UE évolue en sens inverse en confisquant de la souveraineté aux états<br /> Pour les usa, l’état est un mal nécessaire qui doit s’impliquer le moins possible dans leur vie quotidienne. C’est leur vision de la démocratie et qui est très différentes des pays de l’Europe du sud par exemple, où le citoyen confie une bonne partie de sa vie à l’état. Pour un américains, un état trop prudent est une privation de liberté. Les américains parlent beaucoup de liberté, les européens plus de « démocratie » qui est un concept large. Vous remarquerez la statue de la liberté dès l’arrivée aux usa, et tout les grands présidents américains déconseillaient eux-même à leur propre citoyen de trop confier de pouvoir à l’état (reagan, eisenhower, les pères fondateurs etc)<br /> En terme de liberté, nous n’avons aucune leçon à donner aux américains (je ne parle pas des dérives qui sont réelles et qui sont un autre sujet)<br /> Malgré tous ses défauts, les usa ont un code pénale puissant, légué par les pères fondateurs dont l’obsession était la liberté plus que les institutions démocratiques creuses. Une famille dans le wyomming n’a pas forcément envie de vivre comme une autre à san francisco. Les forcer depuis washington a vivre pareil est dangereux et les médias européens ne l’ont pas saisi (ou voulu le saisir) de part leur plus faible culture de l’histoire et l’état d’esprit de la constitution américaine. Même pour des sujets comme la peine de mort, le choix est laissé aux états.<br /> Musk est un des acteurs de toutes ces tensions internes à la vie sociétale américaine
HAL1
ullbach:<br /> Musk a suffisamment de ressources mais ils s’attaque à une gafam qui a le soutient du gouvernement.<br /> Twitter n’a absolument pas le « soutien » du gouvernement.<br /> ullbach:<br /> Twitter (et avec eux une partie des boites californiennes) y laisserons des plumes si Musk dévoile leur algorithme qu’il juge anti démocratique<br /> Il y a zéro chance qu’Elon Musk ait accès aux algorithmes de Twitter. Au mieux peut-il faire des estimations sur la méthode employée par le réseau social pour comptabiliser le nombre de comptes rapportant de l’argent.
ullbach
HAL1:<br /> Twitter n’a absolument pas le « soutien » du gouvernement<br /> j’aime bien ton absolument, répond par des faits ou ne dit rien<br /> twitter sont des contributeurs reconnus des démocrates (ce qui d’ailleurs pose problème car le média est clairement politisé)<br /> " 99 percent of the online political donations made by Twitter employees went to Democrats, new data from the Federal Elections Commission (FEC) has revealed.<br /> le directoire de twitter aussi sont des donateurs et démocrates reconnus.<br /> https://thepoliticalinsider.com/report-fec-data-show-twitter-employees-made-99-percent-of-political-donations-online-to-democrats/<br /> HAL1:<br /> Il y a zéro chance qu’Elon Musk ait accès aux algorithmes de Twitter<br /> Je me suis exprimé vite mais tu comprendras vu la longueur du texte, l’idée que donne trump est d’exposer (à défaut d’acheter) les comportement 'illégaux" chez twitter qui reste un média .<br /> Musk avait vivement critiqué leur politique de censure. Je t’invite désormais à voir les liens entre Musk et l’administration actuelle.<br /> Musk (patron de la plus grande entreprise électrique auto mondial) n’a pas été à la maison blanche pour le sommet des véhicules électriques. Es ce qu’il faut que je te fasse un tableau ?<br /> Je répète donc ma phrase du début : l’achat de Twitter par Musk est plus qu’une question comptable, elle a des ramifications qui montent très haut, et elles sont d’ordre sociétal et politiques aussi.<br /> Ce qu’il faut retenir ici n’est ni l’aspect comptable, ni technique mais sociétal, politique…<br /> « By “free speech”, I simply mean that which matches the law.<br /> I am against censorship that goes far beyond the law.<br /> If people want less free speech, they will ask government to pass laws to that effect.<br /> Therefore, going beyond the law is contrary to the will of the people. »<br /> https://twitter.com/elonmusk/status/1519036983137509376<br /> Musk est un libertarien du moins dans la grande tradition américaine et anglo-saxonne, il croit à la loi pas à la morale
Blackalf
ullbach:<br /> répond par des faits ou ne dit rien<br /> On va éviter ce genre de remarque, c’est très loin d’être la première fois que tu t’adresses sur ce ton à d’autres membres.
ullbach
Ma remarque est inutilement rude même si sur le fond, elle est correcte. Le rappel de modération est justifié, j’aurai fait pareil.
HAL1
ullbach:<br /> twitter sont des contributeurs reconnus des démocrates […]<br /> En effet. Et donc ? C’est le cas de la grande majorité des entreprises technologiques aux États-Unis. Elles ont donc toutes le « soutien du gouvernement » ?<br /> Et sous l’administration précédente, Twitter n’avait pas le « soutien du gouvernement » ? Est-ce pour cette raison que le dernier président Républicain se servait sans arrêt de Twitter pour communiquer et que, aujourd’hui encore, des dizaines de politicien(ne)s de ce parti postent quotidiennement sur ce réseau social ?<br /> ullbach:<br /> […] ce qui d’ailleurs pose problème car le média est clairement politisé […]<br /> Ça doit être pour cela que tous les Républicains ont quitté Twitter, pas vrai ? Ah tiens : non.<br /> ullbach:<br /> " 99 percent of the online political donations made by Twitter employees went to Democrats […]<br /> Les employés d’une société technologique basée en Californie soutiennent les Démocrates ?! Dis donc, en voilà une sacrée révélation…!<br /> Sinon, ce que tu te gardes bien de mentionner, c’est que Twitter elle-même, en tant que société, a stoppé ses donations à des comités de soutien politique (les fameux P.A.C.) depuis 2020… sauf que :<br /> Business Insider<br /> Twitter paid to join a political group fighting against abortion as criticism...<br /> Twitter said the payment wasn't a political campaign donation, and that it also paid to join the Democratic Attorneys General Association.<br /> Hé oui, il n’y a même pas un mois on apprenant que Twitter avait donné $25’000 à la Republican Attorneys General Association, qui vise entre-autres à combattre l’avortement.<br /> Drôlement étonnant de la part d’une entreprise qui affirmait ne plus faire de donations politiques et qui a le « soutien » du gouvernement démocrate, pas vrai ?<br /> ullbach:<br /> […] l’idée que donne trump est d’exposer (à défaut d’acheter) les comportement 'illégaux" chez twitter qui reste un média .<br /> Ça serait bien que tu arrêtes de « t’exprimer vite », car ce que tu écris devient incompréhensible. Mais j’imagine que, dans la phrase ci-dessus, il faut lire « Musk » et non pas « Trump »…<br /> Merci donc de démontrer en quoi Twitter a des comportements « illégaux ». Ça promet d’être intéressant.<br /> Je ne commenterai pas le reste. Sous-entendre qu’Elon Musk n’a pas été à la Maison-Blanche pour le sommet des véhicules électriques car il avait vivement critiqué la « politique de censure » de Twitter (on ne peut plus rien dire, mon bon Monsieur !) qui, rappelons-le, a le « soutien du gouvernement », ça frise le complotisme totalement absurde…
ullbach
Il y a des faits assez bien documentés (oui oui j’ai confondu Musk et Trump, tu sautes sur la perches et ce n’est pas parce qu’il y a eu un remarque de modération plus haut que tu te crois tout permis. Le problème est que ton discours me parait d’emblée idéologisé, ce qui limite ta portée intellectuelle. Tu te mets des barrières dès le début<br /> Il s’agit d’exposer ce qui se cache derrière l’affaire twitter/musk. Je pense que c’est assez clair.<br /> HAL1:<br /> ça frise le complotisme totalement absurde…<br /> Ce qui est absurde est que tu n’ailles pas creuser plus et que tu me traites de complotiste alors même que je n’exprimes pas une opinion personnelle sur le sujet, fallait le faire. Le seul fait que tu rapportes depuis hier est le contre exemple qui tue sur 25000 dollars données aux républicains. Je ne rentre pas dans une guerre d’égo futile. Et tu vas également changer de ton car j’ai été averti pour moins que cela hier ce qui t’a donné des ailes visiblement. Tu es chanceux aujourd’hui, je vais me retenir.<br /> Ce qu’il y a à retenir ici, et je pense que l’on peut déjà avancer là-dessus est que la saga Musk/twitter n’est pas qu’une question comptable. Si pour toi ça c’est du complotisme, ma discussion s’arrête là. Le reste dépend de ta culture de politique américaine, et dans ce cas, la moitié des Etats-Unis serait complotiste. Tu remarqueras que mon post précédent n’exprime pas une opinion personnelle mais un aperçu du contexte et du point de vue de Musk. Je pense que tes réponses gagnerait à plus se focaliser sur le contexte que sur les opinions (qui encore une fois ne sont pas mon sujet)
juju251
ullbach:<br /> Et tu vas également changer de ton car j’ai été averti pour moins que cela hier ce qui t’a donné des ailes visiblement. Tu es chanceux aujourd’hui, je vais me retenir.<br /> Je vais être très clair :<br /> Tes menaces envers un autre membre de Clubic, c’est NON.<br /> Donc, que vous discutiez et confrontiez vos points de vue, même si vous n’êtes pas d’accord, il n’y a pas de problème.<br /> En revanche, si cela doit partir dans des attaques personnelles, voir des menaces, les messages seront supprimés et si l’équipe de modération l’estime nécessaire, une éventuelle sanction pourra être prononcée (et ce serait évidemment valable pour tout le monde allant dans la voie des attaques personnelles / menaces).<br /> Autre chose, je ne vois pas trop l’intérêt de venir parler de l’IVG dans un sujet qui traite à priori de Twitter et d’Elon Musk, mais bon (c’est juste mon opinion sur ce point et je n’ai pas besoin de réponse) …
Blackalf
ullbach:<br /> Ma remarque est inutilement rude même si sur le fond, elle est correcte. Le rappel de modération est justifié, j’aurai fait pareil.<br /> C’est pourtant assez facilement évitable, il suffit de réfléchir avant d’écrire.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Découvrez le prix soldé de cet écran PC gaming très, très haut de gamme
Le premier trailer pour le prochain film Indiana Jones met un sérieux coup de fouet
Le smartphone Realme GT Master baisse de prix pour le week-end
Ça y est, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 a son trailer !
AWS (Amazon Web Services) veut rendre plus d’eau qu’elle n’en utilise, mais comment ?
Coupures d'électricité : ce site vous dit si vous êtes concerné
Moins de 30€, c'est l'offre du moment sur les écouteurs sans fil de chez OPPO !
Voilà à quoi devrait ressembler le Pixel 7a, nouvelle version accessible du smartphone signé Google
Véhicules électriques : pourquoi Tesla perd des parts de marché aux États-Unis ?
Haut de page