Megaupload : le procès en extradition de Kim Dotcom repoussé à 2015

08 juillet 2014 à 10h06
0
Le fondateur de Megaupload Kim Dotcom vient de bénéficier d'un nouveau sursis : le procès destiné à prendre une décision concernant son extradition aux Etats-Unis vient à nouveau d'être décalé. La nouvelle date est désormais fixée au 16 février 2016.

00C8000005319864-photo-kim-dotcom-b-ret.jpg
Le procès en extradition de Kim Dotcom et de ses collaborateurs dans l'affaire Megaupload a tellement été décalé qu'un nouveau report n'étonne même plus. Initialement prévu en août 2012, il a d'abord été renvoyé en mars 2013, puis en août de la même année. L'audience était attendue en juillet 2014, mais elle n'aura désormais pas lieu avant le 16 février 2015, sous réserve d'un nouveau report.

C'est sur Twitter que l'Allemand, réfugié en Nouvelle-Zélande, a annoncé la nouvelle. « La nouvelle audience concernant mon extradition est fixée au 16 février 2015. Je n'ai toujours pas reçu de copie des données qui m'ont été saisies. Il s'agit des fichiers que le FBI a livré illégalement aux Etats-Unis » explique Kim Dotcom.


Un délai supplémentaire qui va permettre à Kim Dotcom de continuer sa croisade contre les autorités américaines : le magnat du Web a récemment offert une récompense de 5 millions de dollars à quiconque lui apportant la preuve de la corruption du gouvernement américain dans l'affaire Megaupload. Par ailleurs, Kim Dotcom sera présent en Nouvelle-Zélande durant les élections législatives en septembre prochain, où son Parti d'Internet fera ses premiers pas.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top