MEGAsync : les 50 Go gratuits enfin exploitables sur Mac

07 juillet 2014 à 17h30
0
Mieux vaut tard que jamais : Mega propose enfin un client de synchronisation OS X pour son service de stockage en ligne.

00C8000007127374-photo-logo-mega.jpg
Petit à petit, Mega devient un service de stockage en ligne digne de ce nom, une alternative sérieuse à Dropbox, Google Drive, Microsoft OneDrive et consorts. Lancé il y a un an et demi, le successeur de Megaupload a progressivement accueilli une application Android, une application iOS puis un client Windows.

Mais Mega n'était toujours pas un service de stockage en ligne viable sur Mac, faute de client de synchronisation. Jusqu'à présent il fallait transférer manuellement ses fichiers, au travers d'un navigateur Internet, et plutôt via Google Chrome que via Safari. Cette lacune est finalement corrigée, avec la publication aujourd'hui du client « MEGAsync » pour OS X.

On retrouve les fonctionnalités habituelles de ce type de logiciel et les mêmes fonctionnalités que sur la version Windows. Citons tout particulièrement le chiffrement de bout en bout, la synchronisation sélective, bienvenue avec un service offrant 50 Go à 4 To d'espace de stockage, ainsi que la possibilité de synchroniser les dossiers de son choix (et pas seulement un dossier imposé à la racine de son dossier personnel).

Tout comme son concurrent MediaFire, Kim Dotcom poursuit ainsi son plan consistant à légitimer l'existence de Mega en diluant l'usage historique pirate dans un service de stockage en ligne légitime.
0000014007493475-photo-mega-sync-os-x.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Une
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top