La France reste dans la liste des pays "sous surveillance" selon RSF

13 mars 2012 à 18h11
0
Reporters Sans Frontières a dressé son panorama annuel des Etats peu respectueux de la liberté sur Internet. L'organisation place également la France dans les « pays à surveiller » en raison des récents épisodes judiciaires impliquant le blocage de certains sites.

L'organisation vient de publier sa carte (.pdf) des pays qu'elle considère comme étant des « Ennemis d'Internet ». Elle réactualise ainsi son analyse de 2011 et dresse une liste noire de 12 Etats dans lesquels les réseaux de communications sont contrôlés par le pouvoir en place. On y retrouve les mêmes pays qu'en 2011 mais également le Bahreïn et le Bélarus qui font leur entrée dans ce classement.

RSF publie également un second panel d'Etats « sous surveillance » et constate que certains « pays réputés démocratiques ont continué à céder aux tentations sécuritaires ou à prendre des mesures disproportionnées pour protéger le droit d'auteur. La pression s'accroît sur les intermédiaires techniques, encouragés dans certains pays à jouer un rôle de police du Net ».

015E000005031796-photo-carte-cybercensure-fr.jpg


Elle précise également que la France conserve sa place dans cette liste d'Etats considérés comme menant une politique pouvant être susceptible de nuire à la liberté d'expression sur Internet. Dans une note, Reporters sans frontières rappelle l'existence de la Hadopi dont elle estime aller « à l'encontre des libertés fondamentales, en prévoyant la coupure de l'accès à Internet ».

RSF s'inquiète également de la volonté des autorités de bloquer certaines plateformes comme Copwatch et évoque des risques de banalisation du filtrage. L'organisation précise que, dans cette affaire dans laquelle un site était accusé de publier des données personnelles sur plusieurs fonctionnaires de police, « le blocage total du site a été ordonné, et non celui des seules pages incriminées comme le demandait le ministre ».

Enfin, RSF rappelle aux candidats à l'élection présidentielle qu'ils peuvent s'engager à signer un pacte visant à garantir la liberté de la presse sur l'ensemble du territoire. Ce groupe de propositions vise à préserver certains principes comme la neutralité du réseau ou le renoncement au recours au filtrage administratif en privilégiant la discussion avec les hébergeurs (notamment grâce au principe de subsidiarité).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top