Félicitations : l’être humain a dépensé toutes les ressources annuelles de la Terre

Par ,
le 01 août 2018
 0
terre

Chaque année, ce que l'on appelle le Jour du dépassement intervient plus tôt que les années précédentes. Aujourd'hui mercredi 1et août 2018, l'être humain a consommé autant de ressources naturelles que ce que la planète Terre peut produire en un an.

L'humanité vit à crédit à partir d'aujourd'hui. En 212 jours seulement, l'être humain a consommé plus de ressources que ce que la Terre peut en offrir en 365. Une situation alarmante qui nécessite que des mesures drastiques soient prises pour réguler l'utilisation des ressources mondiales.

Actuellement, l'humanité aurait besoin de 1,7 planète Terre pour couvrir ses besoins en ressources vitales. Les conséquences directes sont désastreuses pour l'écologie : « déforestation, effondrement des ressources halieutiques, érosion des sols et appauvrissement de la biodiversité, et bien évidemment changements climatiques », pointe la fondation GoodPlanet.

Un dépassement toujours plus précoce


Si le jour du dépassement intervient « seulement » un jour plus tôt que l'an dernier, il n'y a pas matière à se réjouir. C'est un fait : « le mouvement s'est accéléré à cause de la surconsommation et du gaspillage », alerte Valérie Gramond, de WWF.
À l'heure où un tiers des aliments finit à la poubelle et où des décharges flottantes inondent les océans, la planète est à bout de souffle.

Mais en matière de consommation des ressources, tous les pays ne sont pas égaux. Si le jour du dépassement mondial est fixé cette année au 1er août, la France ne fait pas figure de bon élève.
Si tous les pays du monde consommaient et rejetaient autant de CO2 que la France, celui-ci interviendrait le 5 mai.

La Chine, pourtant accusée de tous les maux en matière de pollution par l'administration Trump, connaîtrait son « jour national du dépassement » le 14 juin. Les États-Unis, en revanche, vivraient à crédit de leurs ressources à partir du 14 mars. Le Qatar obtient la palme du pays le moins économe avec une date fixée au 9 février, là où le Vietnam serait à prendre en exemple : 21 décembre.

Comment est calculé le jour du dépassement ?


Mis au point par le think tank Global Footprint Network, cette date est basée sur un calcul simple mais critiqué. Pour l'obtenir, il suffirait de diviser la capacité de production biologique de la planète par l'empreinte écologique de l'humanité.
Des données qui se basent sur les informations émanant d'organismes internationaux de 201 pays, et qui sont plus ou moins exhaustives quant à l'état des pêches et en matière d'agriculture.

D'autres organismes mettent au point une méthode de calcul alternative, en espérant obtenir une date qui tiendrait davantage compte de ces paramètres essentiels. C'est notamment le cas de l'Earth Genome Project qui bénéficie du soutien de Google.

Mais qu'il soit précis ou non, l'avancement du jour du dépassement vient nous rappeler tous les ans que l'écologie est une thématique urgente, qui nécessite que chacun produise des efforts.

Pour les curieux, l'outil Footprint Calculator, édité par le GNF, vous permettra de connaître votre impact écologique, et vous fournira de nombreuses pistes pour embrasser un quotidien plus responsable.
Modifié le 01/08/2018 à 10h10
scroll top