Il hacke son université pour modifier ses notes

Alexandre PAULSON
12 novembre 2017 à 10h29
0
Un ancien étudiant de l'Université de l'Iowa (Etats-Unis) était jugé le 2 novembre pour avoir piraté le système informatique de sa faculté et changé à plus de 90 reprises ses notes, ainsi que celles de cinq autres étudiants.

L'étudiant s'est servi d'un keylogger, un logiciel espion qui lui a permis d'enregistrer les frappes de clavier des enseignants afin de récupérer leurs mots de passe.

Il risque 20 ans de prison



Trevor Graves était l'une des vedettes de la section de lutte gréco-romaine de son université. Mais c'est par le scandale que son nom figure aujourd'hui dans toute la presse américaine. L'ancien étudiant de 22 ans était jugé jeudi 2 novembre pour avoir piraté le système informatique de sa faculté, l'Université de l'Iowa. Un crime fédéral pour lequel l'ex-lutteur risque 20 ans de prison.

Trevor Graves s'est en effet fait prendre après avoir installé discrètement sur plusieurs ordinateurs de son campus, dans des salles de cours et des laboratoires, un keylogger. Baptisé Pineapple, ce petit logiciel espion lui a permis de récupérer tout ce que les enseignants tapaient sur les machines en question, notamment les mots de passe de leurs comptes personnels.

01F4000008591066-photo-hacker-darknet-pirate.jpg


Un logiciel acheté moins de 50 dollars



A l'aide de ces informations, Trevor Graves se connectait aux comptes personnels des professeurs. Il y récupérait des informations précieuses : le contenu des examens, des devoirs à la maison et des tests à venir, mais surtout les notes attribuées aux étudiants, qu'il a modifiées pour lui-même et cinq de ses amis à 90 reprises dans plusieurs matières, sur une période de 21 mois.

Mais en décembre 2016, la combine est repérée par un enseignant qui découvre que ses notes ont été changées. Celui-ci alerte le service informatique de l'université, qui découvre alors que le keylogger a été implanté un peu partout dans son réseau. L'enquête a permis au FBI de saisir au domicile de Trevor Graves plusieurs copies du logiciel espion acheté moins de 50 dollars, ainsi que des conversations compromettantes dans son téléphone avec des étudiants, qui parlaient entre eux de sa combine comme de la "main de Dieu". Cette affaire n'est pas la première du genre aux Etats-Unis. L'an dernier, l'Université du Kansas a renvoyé un étudiant pour le même motif.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top