Google publie des fake news sur un site… de fact-checking

Alexandre PAULSON
21 octobre 2017 à 15h24
0
Gros fail de Google repéré aux Etats-Unis : la régie publicitaire du géant du net a maladroitement vendu une pub faisant la promotion d'une fausse nouvelle sur le site du très sérieux PolitiFact, un site justement spécialisé dans la vérification des informations...

Google promet d'améliorer ses contrôles, mais renvoie la balle aux sites eux-mêmes, malgré leur dépendance financière aux revenus de la publicité en ligne.

Les travers de Google AdWords



« Breaking news : Melania Trump quitte la Maison Blanche ! Pour en savoir plus, cliquez ici... » Une fois fait, vous voilà basculé sur une copie frauduleuse du site Vogue, déroulant un long papier entièrement bidon sur la First Lady. Cette fake news s'est retrouvée bien en évidence la semaine dernière sur les homepages de PolitiFact et Snopes, deux sites très respectés outre-atlantique pour leur travail de vérification des informations, la vraie ligne de front du débat public aux Etats-Unis en ce moment.

La boulette est le fait de la régie publicitaire de Google. Les annonceurs derrière ces fake news profitent allègrement du système Google AdWords qui fonctionne par mots-clés, et qui permet de loger leurs annonces sur les sites correspondant à leur cible. Reste à savoir si dans le cas de cette fausse info sur Melania Trump, l'annonceur cherchait à apparaître précisément sur des sites de fact-checking.

01F4000008760690-photo-fake-news-google.jpg


Les sites impuissants à contrôler la pub



Cette affaire apporte en tout cas de l'eau au moulin de ceux qui reprochent à Google, mais aussi à Twitter et Facebook (accusé dans l'affaire des manipulations russes pendant la campagne présidentielle), de contribuer à la circulation de fausses informations, avec comme conséquence d'influencer le débat public.

Révélée par le New York Times, l'affaire Melania/PolitiFact semble gêner Google, qui n'a pas souhaité expliquer comment cette fausse information a pu atterrir à un endroit si malvenu. La régie publicitaire de Google a en tout cas supprimé le compte de l'annonceur en question, et rappelle que les publications conservent toute liberté pour bloquer un contenu spécifique ou un annonceur. Une affirmation partiellement démentie par les faits : de nombreux sites, dont PolitiFact et Snopes, se plaignent en effet que l'automatisation de la gestion de la pub par Google les rend impuissants à filtrer leurs propres espaces publicitaires...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top