Comparatif : les meilleurs objets connectés pour votre smarthome

Par
Le 05 décembre 2018
 0

Comment faire de sa maison une smarthome

Depuis quelques années, l'idée de rendre son habitat « intelligent » connaît un intérêt croissant auprès du public. « Maison connectée », « smarthome » ou bien « domotique », ces termes commencent à se répandre dans les esprits et des démonstrations de plus en plus spectaculaires font leur apparition. Un nombre croissant d'objets du quotidien sont concernés et cela crée des confusions et des difficultés pour bien choisir ses équipements. Faisons le point pour y voir clair.

Les meilleurs objets connectés, selon la rédac' :

Produit Qualités / Défauts Specs.
Liens
Koogeek
Prise intelligente
+ Facile à mettre en place
+ Nombreuses fonctionnalités
+ Facilité d'utilisation


- Prise mâle SchuKo, prévoir adaptateur
- Application mal optimisée, obligation de télécharger 2 applications

Prix : 29,99€
Application : iOS et Android
Fonctionnalité : Minuteur, programmation, statistiques conso. électrique
Connexion : Wifi

Acheter
Xiaomi
Mi Robot
+ Puissance aspiration
+ Autonomie
+ Facilité d'utilisation


- Bruyant
- App réservé aux anglophones

Prix : 316,92€
Niveau Sonore : 70 dB
Capacité Réservoir : 0,42L
Application : iOS et Android
Autonomie : 2H30

Acheter
Netatmo
Thermostat intelligent
+ Thermostat design
+ Contrôle vocal
+ Interface de l'app et sur internet facile à utiliser


- Ecran petit, ne permet pas une lecture aisée
- App. qui manque de réactivité

Prix : 179€
Compatibilité : Alexa, Google Assistant, HomeKit, IFTTT, Enki
Modes : Auto-régulation + programmation
Application : iOS et Android

Acheter
Philips
Hue White & Color
+ Application très complète
+ Bon rapport luminosité / consommation électrique
+ Très belle saturation des couleurs
+ Température des blancs


- Nécessite un pont de conenxion

Prix : 55€ unité / 133,95€ pour 3
Puissance : 10 Watts
Culot : E27
Compatibilité : HomeKit, Alexa, Google Assistant
Durée de vie : 25 000h

Acheter
Netatmo
Welcome
+ Simple d'utilisation
+ Nombreuses fonctionnalités : enregistrer les images sur serveur FTP, détection visage...
+ Qualité image


- Consommation électrique
- Câble alimentation un peu court

Prix : 199,99€
Résolution : 1080p
Application : Android / iOS
Micro : Oui
Champ de vision : 120°

Acheter
Amazon
Echo Plus - 2ème gen.
+ Skills Alexa
+ Qualité sonore améliorée par rapport à la version précédente
+ 7 microphones
+Compatibilité Zigbee


- Pas encore au niveau sonore de vraies enceintes sédentaires

Prix : 119,99€
Connectivité : Jack 3,5 mm / Wifi / Zigbee
Assistant vocal : Alexa
Application : Android / iOS / Fire OS

Acheter
Nvidia
Shield TV
+ Excellent boîtier pour le gaming : Geforce Now et Gamestream
+ Ergonomie de la manette
+ Véritable couteau suisse


- Absence sortie jack
- Disparition du lecteur de carte microSD

Prix : 159,99€
Prise ethernet : Oui
Connectique : 1x hdmi, 2x usb 3.0, 1x ethernet gigabit
Assistant vocal : Google Assistant
Os : Android TV
Format vidéo : 4K @60fps

Acheter
Lire le test





1. Identifier d'abord ses besoins


Avant même de se précipiter sur le premier objet connecté venu, il faut évidemment réfléchir à ce dont nous aurions besoin. Il existe de nombreuses solutions en fonction des priorités que l'on se fixe et il est bien sûr inutile de se surcharger d'équipements.

Les parents soucieux de la sécurité et de la conduite de leurs enfants voudront par exemple mettre en place des caméras connectées à leur smartphone, pour vérifier s'ils sont rentrés de l'école tout en étant au travail. Les adeptes d'économies d'énergie et d'argent préféreront quant à eux l'installation d'ampoules connectées ou d'un thermostat intelligent contrôlable à distance, pour pouvoir vérifier que tout est bien éteint et régulé. Certains pourront même pousser le confort et le gain de temps à son paroxysme, en se dotant de téléviseurs et d'enceintes connectés à un assistant vocal, capable d'obéir aux instructions du propriétaire pendant que ce dernier s'affaire à une autre tâche.

Bref, le champ des possibles est de plus en plus étendu et chacun pourra adapter son équipement selon les besoins.

2. Choisir l'assistant vocal adapté



Depuis quelques années déjà, trois principaux concurrents existent dans le segment de l'assistance vocale. Si Apple s'est particulièrement fait remarquer avec Siri, Amazon et Google ont rapidement décidé de suivre la tendance avec leurs propres assistants.

Pour Amazon, il existe Alexa, qui est propulsé par l'Amazon Echo et qui est disponible également sur smartphone Android et dans l'App Store d'Apple. C'est l'un des assistants les plus populaires à ce jour. Sa compatibilité avec un nombre croissant et important d'appareils de différentes marques joue en sa faveur, bien qu'il ne soit pas autant poussé que Siri.

Il existe aussi la Google Home, arrivée plus tardivement, et qui parvient malgré tout à séduire une partie des adeptes de la domotique. Elle présente l'avantage de fonctionner avec les applications Google et d'autres comme Spotify ou Deezer. De plus certains appareils sont désormais compatibles, tels que des thermostats ou encore des téléviseurs.

Reste enfin le très connu Siri, pionner du genre et dont les performances sont très appréciées. Cependant, il n'est compatible qu'avec des objets Apple et limite donc l'utilisation du logiciel par rapport à la concurrence, même si les résultats sont très convaincants.

3. Le Plug & Play, ou une installation rapide et simplifiée


L'intérêt des objets connectés et de la domotique en général, c'est de simplifier la vie de leurs utilisateurs et non l'inverse. La plupart de ces appareils sont donc prévus pour un usage quasiment immédiat via le Plug & Play, à la condition qu'ils soient compatibles.

Qu'est-ce que cela signifie ? Concrètement, quand vous reliez vos équipements les uns aux autres, le Plug & Play sert à reconnaître le matériel connecté via le logiciel d'exploitation de votre ordinateur, téléphone ou téléviseur. Cela permet de le rendre opérationnel immédiatement, ou après une étape de paramétrage, et d'interagir efficacement avec les autres équipements.

Pour s'assurer d'une bonne synergie entre chaque appareil, il convient donc de choisir une même marque pour l'ensemble de vos besoins, ou compatible avec le même logiciel. À titre d'exemple, les lecteurs Blu-ray Samsung étant calibrés pour fonctionner efficacement avec un téléviseur de la même marque, cela réduit les besoins de réglages. Il en va de même des assistants vocaux, smartphones et objets connectés. Si vous êtes adeptes d'Alexa, il faut logiquement privilégier du matériel compatible avec cet assistant vocal, afin d'éviter les mauvaises surprises.

Qu'on se rassure, les constructeurs savent que la clientèle n'est pas toujours experte dans ce domaine. Ils n'hésitent donc pas à proposer des tutoriels pour aider les utilisateurs dans l'installation de leur matériel, que ce soit sur Internet ou directement à l'aide des équipements.

4. Gain de temps, d'efforts et de confort


Le but ultime de la maison connectée est bien évidemment de réaliser des gains de temps, d'efforts, d'argent, et même d'améliorer la sécurité ou le confort de l'utilisateur. Chacun peut facilement y trouver un intérêt.

Un assistant vocal peut vous permettre, alors que vous avez les mains dans la préparation de votre plat du soir, d'afficher ou de dicter la recette et de lancer une musique pour mettre un peu d'ambiance sans vous interrompre. Une façon efficace de gagner du temps et d'éviter de se disperser entre plusieurs tâches simultanées. À ce jour, il existe même des frigos connectés capables d'évaluer leur contenu, la température, et de signaler à l'utilisateur d'éventuels manques, ou des fours pilotables à distance pour une cuisson optimale de vos plats.

Les adeptes des économies d'énergie et d'argent seront quant à eux séduits par le contrôle à distance via leur smartphone de leur chauffage ou lumière, de l'ouverture de leurs volets, et même pour mesurer la consommation d'électricité en temps réel. De quoi permettre une réduction de cette dernière ainsi que de celle de gaz, et donc de générer des économies financières à moyen et long terme. Il est même possible de prévoir des scénarios différents selon le moment de la journée, le jour de la semaine, ou vos absences comme les vacances ou les voyages professionnels.

Certains enfin préféreront la maximisation du confort et la réduction de l'effort. Il existe d'ailleurs une multitude de solutions : activer la lumière automatiquement quelques minutes avant votre arrivée, laisser un robot aspirateur nettoyer le sol, ou programmer une lessive pour qu'elle se termine à l'heure voulue. Des applications généralement fournies par les constructeurs sont proposées pour remplir ces missions, mais il en existe aussi d'autres, telles que IFTTT ou Zapier, qui permettent une automatisation de nombreuses tâches, que ce soit pour les particuliers ou les entreprises.
Modifié le 10/12/2018 à 09h55
scroll top