TNT HD : notre sélection de décodeurs et téléviseurs

Aurélien Audy
10 février 2016 à 18h06
0

Nos décodeurs performants



Gros consommateurs de télévision, le 5 avril peut être vécu comme un coup dur mais également comme une opportunité. Opportunité de vous équiper de matériel plus à la pointe et de profiter de la TNT HD dans les meilleures conditions tout en accédant à de nouvelles fonctionnalités. Le principe reste toujours le même : récupérer le signal hertzien alors en Mpeg-4, le décoder et le transmettre sur le téléviseur. Mais les décodeurs peuvent également jouer d'autres rôles.

Dans cette sélection, nous avons rassemblé un modèle à double tuner, un triple tuner pour deux téléviseurs avec CPL et une platine Blu-ray sans fil avec disque dur de 1 000 Go ! Malgré l'envolée des prix, notez que le câble HDMI n'est toujours pas fourni.

CGV Etimo 2T : double tuner pour plus de polyvalence



Nous retrouvons dans cette sélection la marque française CGV avec un modèle techniquement assez proche de l'Etimo 1T-2 sauf qu'ici, le décodeur est pourvu d'un double tuner TNT. Une différence fondamentale qui permet d'enregistrer un programme tout en continuant à zapper sur d'autres chaînes, ou encore d'enregistrer deux chaînes en même temps et d'en regarder une troisième (sous réserve qu'elle soit sur le même multiplex, c'est-à-dire le même lot de chaînes qu'une des deux chaînes en cours d'enregistrement).

08336760-photo-cgv-etimo-2t.jpg

La connectique s'enrichit sensiblement. En effet, elle accueille une sortie S-Vidéo analogique (et l'audio RCA qui va avec) et un port USB à l'arrière en plus du reste. Le reste étant les raccords antenne (entrée/sortie), la prise HDMI, la péritel, la sortie audio coaxiale (numérique) et le port USB avant. L'ergonomie monte d'un cran, ce décodeur intégrant à la fois des touches en façade (pour changer de chaînes) et un afficheur LCD.

Du côté des fonctionnalités, l'appareil reste assez classique : guide électronique des programmes, protection parentale, télétexte, recherche automatique des canaux, mais aussi contrôle du direct et programmation des enregistrements (jusqu'à 8, en quotidien, hebdomadaire ou jours ouvrés). CGV ajoute tout de même une corde à son arc avec l'instant replay : une fonction qui mémorise en permanence le flux et permet de revenir en arrière à n'importe quel moment. Désactivé par défaut, l'instant replay nécessite toutefois un disque dur de bonne capacité (non fourni).

L'Etimo 2T jouera aussi bien sûr le rôle de lecteur multimédia au besoin. Côté vidéo, le décodeur prend en charge les formats AVI, MP4, MKV, TS, PS et VOB encodés en Mpeg-2 et H.264. Le Dolby Digital Plus est lui aussi de la partie. Photo et audio se limitent aux Jpeg, BMP, MP3 et OGG. L'Etimo 2T est livré avec télécommande et piles, mais pas de câble HDMI.

Les retours d'utilisateurs sont nombreux et à peu de chose près unanimes : cet Etimo 2T fait très bien ce pour quoi il est fait. Les rares inconvénients pointés du doigt sont l'aspect tout plastique du boîtier (alors qu'il est en métal nous informe le constructeur) et l'allumage un peu long du matériel. On ajoutera pour notre part l'absence de prise en charge du standard DVB-T2. Mais rien de rédhibitoire au vu des qualités amplement louées.



Neli Kit N1 TNTHD : la télé multi-pièces en CPL



La TNT inspire visiblement les entreprises françaises. Il faut dire que les régulations spécifiques à notre pays favorisent les développements locaux. Neli Technologies est basé à Nantes. Cette société a imaginé une solution adaptée à ceux qui ne veulent pas forcément mettre leur téléviseur dans la même pièce que les prises antenne. Ou qui ont plusieurs téléviseurs. Comment ? Simplement en s'appuyant sur le CPL (Courants Porteurs en Ligne), un procédé qui utilise le réseau électrique pour diffuser des données. Le Kit N1 se constitue d'un boîtier principal (dit « la base ») qu'on raccorde à la prise antenne pour récupérer les flux, et d'un boîtier CPL multimédia (dit « Nomade N1n ») qu'on branche sur son téléviseur, où qu'il soit. On peut étendre ce kit en ajoutant jusqu'à deux autres Nomade N1n (soit trois au total, et quatre téléviseurs).

08336762-photo-neli-kit-n1.jpg

La base dispose d'une entrée et d'une sortie antenne, et se branche sur secteur. On peut donc l'utiliser pour recevoir un signal sur un téléviseur, en se connectant à la sortie antenne. Mais il faudra effectuer les paramétrages et recherche de chaînes depuis l'interface du téléviseur. Ce n'est pas l'objectif principal. Cette base est surtout capable de transmettre trois flux aux autres modules N1n, puisqu'elle est dotée d'un triple tuner TNT HD. Le CPL Homeplug AV 200 Mbps suffit à véhiculer les chaînes, à moins bien sûr d'avoir un réseau électrique de mauvaise qualité. Trois flux et techniquement plus si on s'attache à regarder et enregistrer des chaînes issues du même multiplex.

00FA000008338076-photo-neli-kit-n1.jpg
Le boîtier N1n est doté de prises HDMI, Péritel et optique SPDIF et USB. A l'heure des designs basiques de boîtes en plastique, Neli passe pour un esthète avec son produit en forme de cube blanc dans lequel s'enchâsse la télécommande. En dépit des apparences, le décodeur propose des fonctionnalités standard : guide électronique des programmes, contrôle parental, gestion du sous-titrage télétexte et DVB, support des programmes multilingues et des audiodescriptions. Mais pas de contrôle du direct ni de fonction d'enregistrement ici : le Neli Kit N1 n'assure que le visionnage de contenu, pas la capture. En tout cas pour l'instant.

A ce titre, il joue aussi les lecteurs multimédia. Neli n'est pas très précis sur la question de la compatibilité, le constructeur se contente d'évoquer « tous les contenus audio, vidéo et image ». Normalement, les flux Mpeg-1, Mpeg-2 et Mpeg-4 (H.264) sont pris en charge, avec en prime le support du Dolby Digital et Dolby Digital Plus. Une solution atypique qui répondra à certaines attentes mais rebutera ceux qui veulent tout de suite enregistrer des programmes et utiliser le contrôle du direct. Neli nous assure que ces fonctionnalités seront implémentées par voie de mise à jour (automatique) courant 2016. Outre la chauffe importante des modules N1n constatée par de nombreux utilisateurs, le principal problème de cette solution reste son prix : à partir de 170 euros pour le pack comprenant une base et un nomade (249 euros en prix public initialement) et 149 euros par module nomade supplémentaire (soldé à 99,83 euros chez le constructeur à l'heure où nous écrivons ces lignes), c'est très cher ! Et là non plus, pas de DVB-T2.



Samsung BD-H8900 : TNT et enregistreur Blu-ray connecté



Aux grands maux les grands remèdes : l'option la plus qualitative possible pour passer à l'ère de la TNT HD, c'est aussi de passer sur un enregistreur numérique et platine Blu-ray à la fois, le tout connecté. Le BD-H8900 de Samsung compte parmi les produits hybrides les plus complets. Le prix est certes salé mais la prestation de haute volée. Au programme : double tuner TNT HD, disque dur de 1 000 Go, lecteur Blu-ray 3D et Wi-Fi.

08336768-photo-samsung-bd-h8500.jpg

L'intérêt de cette solution, c'est de réduire la quantité (et donc l'encombrement) des équipements audio/vidéo dans votre meuble TV. Cette platine servira d'abord de décodeur TNT HD à double tuner, en apportant toutes les fonctionnalités souhaitables : réglage automatique des chaînes, sous-titrage télétexte et DVB, contrôle parental, guide électronique des programmes, listes des chaînes favorites, radios numériques, mais aussi contrôle du direct et enregistrements (50 programmes, double flux) grâce aux 1 000 Go de stockage intégrés.

012C000008338278-photo-samsung-bd-h8500.jpg
Deuxième fonction, non des moindres : la lecture de contenus multimédia. Ça peut être du CD audio, du DVD comme du Blu-ray (2D et 3D), mais aussi la plupart des fichiers que vous lui présenteriez via l'USB en façade ou encore tous les flux audio/visuels des ordinateurs du réseau. Voire directement depuis un smartphone grâce à la fonction de mirroring (duplication de l'affichage) supportée nativement par Android.

Samsung égrène la liste des formats reconnus, tout en précisant que vous ne risquez pas de rencontrer de problème de compatibilité : Mpeg 2 et 4, DivX, DivX HD, AVCHD, MKV, WMV en vidéo, JPG et MPO en photo, Dolby Digital, Dolby Digital Plus / TrueHD, DTS Surround, DTS-HD Master Audio, LPCM, AAC, MP3, WMA ou Flac en audio. Dolby et DTS peuvent être décodés sur 8 canaux.

Pour peu que vous puissiez relier la platine BD-H8900 en Ethernet (ou en Wi-Fi) à votre routeur Internet (ou box), elle transformera alors votre téléviseur en Smart TV : Smart Hub de Samsung et navigateur Internet seront alors de la partie. Le lecteur optique vous permettra également de copier des CD sur les 1 000 Go de l'enregistreur numérique.

Les acquéreurs du lecteur/enregistreur BD-H8900 semblent dans l'ensemble satisfaits. Le reproche le plus fréquent étant la complexité de l'interface, surchargée (Samsung ne fait pas toujours au plus simple pour ses interfaces) et avec une programmation peu intuitive. Pour notre part, nous rajouterons le prix conséquent au rang des bémols et l'absence de DVB-T2.

A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top