Communauté Clubic

Vers un retour des hotlines payantes chez les opérateurs ?

Les dirigeants des 4 opérateurs de téléphonie mobile ainsi que le gouvernement doivent se rencontrer ce 17 juillet afin d’évoquer les conséquences sur l’emploi de l’arrivée du quatrième entrant. Afin d’encourager la croissance du secteur, plusieurs sources expliquent que le gouvernement aurait l’intention de revoir plusieurs mesures contenues dans la loi Châtel, comme la gratuité des hotlines.

La loi pour le développement de la concurrence au service des consommateurs (appelée également loi Châtel) est un ensemble de règles qui régissent les droits et devoirs de chacun en matière de téléphonie mobile. Ce corpus contient ainsi des dispositions portant sur les conditions de résiliation d’un contrat, le changement d’opérateur ou encore la gratuité du service client téléphonique.

Selon des informations publiées par l’UFC-Que Choisir, le gouvernement pourrait entailler dans cet ensemble de règles. Afin de contrebalancer les effets de l’arrivée d’un quatrième opérateur sur l’emploi, le gouvernement essaierait de prendre des mesures en faveur du rapatriement des centres d’appels des opérateurs sur le territoire français. En échange de ces mesures socialement fortes mais qui ont un coût, le gouvernement serait prêt à revoir plusieurs dispositions inscrites dans la loi Châtel.

Pour le quotidien Les Echos, les services téléphoniques ou ’ ’ seraient les principales cibles de ces mesures. ’ Le gouvernement souhaiterait que les opérateurs puissent faire payer ce service si celui-ci répond à plusieurs critères de qualité, dont l’implantation du centres d’appels en France et le fait de pas tomber sur un serveur vocal, notamment. Ainsi, certaines hotlines resteraient gratuites et d’autres pourraient devenir payantes ', explique le journal.

Seconde entaille à la loi Châtel, le gouvernement réfléchirait à supprimer la règle permettant de résilier au bout de 12 mois un contrat portant sur 2 années (en payant un quart du prix restant). Cette mesure ne serait plus justifiée puisque les offres sans engagement ont aujourd’hui toute leur place dans les offres mobiles.

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg ainsi que Pierre Trotot, directeur général de SFR, Martin Bouygues, p-dg et Olivier Roussat, directeur général de Bouygues, Cyril Poidatz, président du groupe Iliad, Laurent Laganier, directeur de la règlementation et des relations avec les collectivités de Free, Stéphane Richard, p-dg et Pierre Louette, secrétaire général d’Orange doivent à ce titre se réunir ce mardi 17 juillet. Ces intervenants pourraient donc discuter des modalités d’applications de cette nouvelle réglementation.

Non mais je rêve … Je veux plus vivre sur cette planète ! Le 21ème siècle est une horreur.

Et réduire les dividendes versés aux actionnaires ??

Un Big " J’aime " aux sociétés ultra libérale qui se plaignent de la concurrence …
Ben quoi c’est pas juste , on peut plus se gaver sur le dos du consommateur …

LOL oh oui mon dieu, c’est horrible, on va tous mourir !

Vous avez dit un gouvernement socialiste ? Pardon ? Allez salut.

donc on aura le choix entre une hotline “gratuite” a l’étranger ou alors une hotline payante en France ?

je pense que les français ne sont pas suffisamment “patriote” pour payer (moi le 1er)

Change la date de ton ordinateur pour te sentir mieux (c’est généralement en bas à droite) :nexath

Sinon : [quote=LaTeamClubic]Le gouvernement souhaiterait que les opérateurs puissent faire payer ce service si celui-ci répond à plusieurs critères de qualité, dont l’implantation du centres d’appels en France et le fait de pas tomber sur un serveur vocal, notamment. Ainsi, certaines hotlines resteraient gratuites et d’autres pourraient devenir payantes
[/quote]
Qualité ? La réalité du problème c’est qu’il est vrai que certains appels peuvent être liés à la méconnaissance des utilisateurs (et, à la limite, faire payer pour un service “plus”, c’est plutôt logique). Mais lorsque le problème vient de l’opérateur, faire payer la hotline revient à une double peine. D’ailleurs, chers amis opérateurs, si cette modification de loi venait à passer, je vous encouragerais alors vivement à créer un max de problèmes sur vos services afin de récupérer un max de pognon via le SAV !..
Bref, encore faudrait-il être capable de différencier financièrement l’utilisateur qui ne sait pas bien utiliser son terminal (ou autre chose) et celui qui se retrouve face à un problème dû à son fournisseur.

[quote=LaTeamClubic]Seconde entaille à la loi Châtel, le gouvernement réfléchirait à supprimer la règle permettant de résilier au bout de 12 mois un contrat portant sur 2 années (en payant un quart du prix restant).
[/quote]
Ca, c’est quant ils veulent : jamais pris d’abonnement avec engagement.

Le monde part en couille je vous dit !

Euh sérieux, la résiliation pour les engagements de 24 mois annulée sous prétexte qu’il y a des offres sans engagement ? Et ceux qui se sont abonnés avant que des offres sans engagement intéressantes arrivent et qui se retrouvent obligés de payer plein pot leur résiliation ???

Je vais plus tarder à résilier mon Orange Origami Style pour passer sur mon abonnement Free Mobile moi !!!

Rendre leshotline payantes serait le meilleur moyen de voir des abus comme à une époque, avec des conseillés qui te te font trainer la discussion, répéter, et demande de rappler ultérieurement.
C’est aussi le risque de voir les FAI provoquer volontairement des pannes pour obliger les abonnés à appeler et gagner ainsi de l’argent facilement.
Nos oprateurs sont sans scrupules, il ne faut surtout pas leur ouvrir cette porte.

Si le gouvernement veut obliger nos opérateurs à ramener nos hotlines en France il n’y a qu’à taxer les opérateurs qui utilisent ces services à l’etranger. Leur permettre de rendre ce service payant est une fausse bonne idée, un remède qui serait pire que le mal.
Edité le 16/07/2012 à 18:40

PARFAIT ! J’aime payer plus :slight_smile:

Puisque l’on vous dit que le “changement c’est maintenant”

Y en a encore qui pensent que le cout d’appel à la hotline paie largement le SAV … bah voyons !!

Si ça peut ramener des emplois pourquoi pas.
Juste pour le moral des français, entendre une fois, juste un mois, “le chômage a baissé”, “bonne création d’emploi”, ça serait pas nécessairement mal…
Perso, j’appelle la hotline, environ tout les 5 ans. L’idée est d’encadrer cela.

L’idée est surtout d’encadrer les abus, avec amende bonbon à la clé en cas de foutage de gueule avérée.

Perso et plus sérieusement je serai davantage favorable à une augmentation minime du coût des forfaits genre 1% à 1,5% maxi si les opérateur s’engagent formellement à rapatrier TOUTES les hotlines en France et pas partiellement, et que se soit durable, pas les rapatrier pour 6 mois.

:lol: elle est bien bonne !!

Tous chef d’entreprise agissent avec deux leviers le prix et les coûts fixes…et les trois opérateurs historiques ne sont pas philanthropes (cf voir affaires entende sur prix,arrivé Free Mobiles ect…).

il me parait évident que la carotte est bien grosse et le chant des sirènes de l’emplois va permettre de rétablir les anciens privilèges.il est urgent de mettre sous tutelle les mamies du Cantal :grrr:

Si tu prend la peine de bien lire mon message je n’ai jamais dit cela. Je dis juste que les opérateurs vont profiter de cela pour gagner de l’argent facilement, ce qui ne veut pas dire que ça couvre tous ls frais, mais c’est de l’argent en plus par rapport à actuellement.

“Vous avez dit un gouvernement socialiste ? Pardon ? Allez salut.”

+1

Je rappel que c’est juste le temps d’attente qui est gratuit hein, quand tu as le conseiller en ligne tu commences à payer, donc à ce niveau là, rien à changer.

Oui oui et des martiens vont venir sur Terre …

Une hotline n’est en rien rentable, l’opérateur ne gagne quasiment rien quand tu appel, car après déduction des charges de l’appel dut à France Telecom, le salaire des salariés de la hotline, le coût d’entretien des équipements (ordinateur, serveur, location de l’emplacement…), au final, il ne reste quasiment rien.

Le coup du conseiller qui te garde en ligne pour te faire payer, est une légende urbaine.

La règle d’or d’un téléconseiller est de faire des appels rapide, car il y a un système de prime (tmc=temps moyen de communication), plus on est rapide plus on a de prime qui est en place dans toutes les hotlines.

Il y a également bien d’autres critères établi par la direction pour faire en sorte qu’un appel soit le plus rapide possible et efficace possible, même si pour ce dernier point ce n’est pas toujours le cas, car en général, c’est un prestataire qui gère la hotline, et il n’a pas souvent les applications de diag en direct et dans ce cas, le téléconseiller n’a pas de visu en général sur les pannes ou le boulot effectué par le technicien, ce qui ne lui permet pas de fournir une réponse précise, et le client a alors un ressenti qu’on se moque de lui, où que rien n’est fait.

Souvent, il arrive que le technicien a solutionné la panne, et a envoyé son “gam” bien après, d’où souvent un décalage dans la réponse du téléconseiller et la réalité de la panne.

Autre exemple, quand un téléconseiller te fait attendre, le plus souvent c’est soi un nouveau qui est formé et donc son formateur lui dit de te mettre en attente pour lui donner la réponse, soit un téléconseiller qui va voir un niveau 2 ou sup pour avoir la réponse ou un complément d’info car son logiciel de diag n’est pas complet.

Bref, faut arrêter de penser que les hotlines sont tous des hotlines qui sont là pour arnaquer les gens. :jap:
Edité le 16/07/2012 à 20:15

J’ai juste une question à poser aux rédacteurs de Clubic !
Sont-ils sûrs de ce qu’ils écrivent ou ils ne savent pas et dans ce cas là ne pas écrire n’importe quoi.

Parce que sincèrement je comprends pas la “seconde entaille” de la loi Chatel. Alors déduction de ma part ou bien il n’y aura plus de forfait autorisé portant sur 2 années, ou ils existeront toujours mais on pourra résilier sans payer le quart restant au bout des 12 mois. Bref tout ça est d’une approximation déconcertante.