Communauté Clubic

V-Moda M200 : Un casque audio haut de gamme pour les créateurs

Récemment racheté par le géant japonais Roland, l’américain V-Moda cherche son second souffle technologique en élargissant un peu ses horizons. Armé de son savoir-faire et, à présent, de celui des ingénieurs de sa société mère, V-Moda délaisse légèrement son image de spécialiste du casque (bien que plutôt de qualité) pour des espaces plus professionnels. Après une mise à jour de son M100, c’est au tour d’un nouveau M200 de faire son apparition.

370€ sérieux ???

Beyerdynamic dt 770 130€ utiliser dans beaucoup de studio pro

la je suis ok

Même si l’orientation supposée est la même, j’ai quand même du mal à les comparer. Le Beyer a vraiment eu le temps de devenir abordable avec le temps, leur modèle DT-1170 plus récent est à plus de 400 Euros par exemple. Après il y a aussi la taille (le Beyer est tout de même très gros), et par ricochet la transportabilité. Le V-Moda est beaucoup plus sur une base nomade, alors que le DT770 l’est déjà moins (utilisable dans ses versions basses impédances, mais ça reste très encombrant).
Après, ce n’est pas du tout impossible que ce soit un gonflage de prix sans justification uniquement pour surfer sur le côté « pro » du modèle, ça ne serait pas la première marque.

Tous les jours ou presque sort un nouveau casque audio, à un moment donné, on va finir par atteindre la perfection à force.
Qu’est-ce que les constructeurs peuvent bien imaginer actuellement ? En quoi ce casque est meilleur que son homologue d’il y a 10 ans qui offrait déjà des conditions d’écoute incroyablement géniale, presqu’autant que son homologue d’il y a 20 ans qui était à tomber par terre si ce n’est que ce dernier était un peu moins joli ?

Ah la fameuse perfection dans le son ^^. Toujours subjectif, sur certains cas ça reste des améliorations très légères, sur d’autres on arrive à faire des progrès, comme avec la seconde vie des drivers planaires (type audeze, meze, hifiman) qui ont vraiment boosté le moyen et milieu de gamme.
En driver dynamique on fait malgré tout des progrès, principalement sur les matériaux de la membrane. Les transducteur Tesla de Beyerdynamics ont amené une sonorité vraiment différente par exemple, mais c’est sûr qu’il ne faut pas s’attendre à des révolutions.